Lexicon PCM 70
+
Lexicon PCM 70

PCM 70, Processeur de réverbération de la marque Lexicon appartenant à la série PCM.

blackle 06/08/2010

Lexicon PCM 70 : l'avis de blackle

« Mamie fait de la résistance »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
La résolution de quantisation est de 16 bits linéaire et la vitesse d'échantillonnage est de 33.8 kHz ce qui conduit à une bande passante de 20 Hz à 15 kHz. La dynamique donnée par Lexicon est de 85 dB.
En entrée elle dispose d'un Jack symétrique (entrée mono) ainsi que de deux Jacks asymétriques et d'une sortie dual mono également sur Jack. Il est à noter qu'elle ne dispose pas d'entrée/sortie numériques, ce qui de toutes façon ne servirait pas à grand chose vu sa fréquence d'échantillonnage toute particulière..
La mémoire totale est de 93 emplacements constitué de 43 Presets et de 50 mémoires utilisateurs. Les types de réverbérations proposées sont du type: Hall, Room, Chamber, Gate, Inverse et Plates. Le pré-delay max est de 506 ms, et le « decay » maximum de la réverbération est « infini ». Différents paramètres sont disponibles comme : coupures aigus, diffusion, pré-délai feed-back, temps de reverb, taille, temps et pente de gate, etc..
En plus de la réverbération cette PCM 70 dispose d'un effet écho stéréo et 6 lignes à retard, le temps de résolution étant de 936 ms variable.
Elle propose également des effets de chorus et de flanger, la forme d'onde du LFO étant en sinusoïdale ou en triangle. L'égalisation quant à elle est réduite à sa plus simple expression et propose simplement un filtre passe-haut et passe-bas.
Les niveaux de sorties sont bien entendu programmables, par programme mais aussi par effets individuels.
Le contrôle MIDI est bien sûr également présent, et permet jusqu'à 10 contrôles simultanés assignables par effet.

UTILISATION

Son utilisation n'est pas très intuitive c'est le moins que l'on puisse dire, en fait, pour une utilisation poussé (patch et midi) il faut mieux disposer d'un doctorat en "sciences occultes" avec option mysticisme.. Mais on lui pardonne volontiers. Il n'en demeure pas moins qu'en édition d'effets elle est d'une grande souplesse avec de multiples possibilités, qui souvent, malheureusement sont méconnues.

QUALITÉ SONORE

La PCM 70 est une légende de l'audio depuis près de 30 ans, et c'est parfaitement mérité. Les différents algorithmes de réverbération présents dans la machine comme les légendaires "Ritch Chamber", "Concert Hall", "Tiled Room" ont fait le tour de la terre, et sont présents dans la quasi-totalité des productions des années 80, 90 et 2000.
Comme pour l'auteur de l'avis précédent, au file du temps j'ai peaufiné/ affiné mes propres programmes en live comme en studio, ce qui m'a permis d'avoir mes propres programmes que je garde jalousement.
Les réverbérations, bien que datées et typées 80s', sont vraiment magnifiques et entrées dans la légende, mais ça à priori tout le monde le sait déjà, en revanche elle est beaucoup moins connue pour les effets de chorus alors qu'ils sont également absolument splendides en grande partie par la relative instabilité des 6 lignes à retards présents dans la bécane.
Son effet d'accords résonnant (une sorte de chorus détimbré) est lui aussi très agréable sur des sources comme les cordes et/ou les anches par exemple.

AVIS GLOBAL

Machine mythique, mais il est vrai que cette PCM 70 n'a pas la réputation de très grande convivialité et il est vrai également que son ergonomie ne ressemble à rien d'autre sur le marché, ce qui explique très probablement que c'est une machine largement sous-employée dont on utilise souvent, à tort, que deux ou trois programmes de réverbérations préréglés, et c'est bien dommage car elle mérite une toute autre utilisation qu'une simple machine à Presets..

-Avis d'une musicienne:

J'adore le son de notre PCM 70, je lui trouve un petite coté rétro bien sympathique que je ne retrouve dans aucune autre de nos Lexicon. Je trouve ça très sympa sur mes claviers. Le malheur, c'est que je ne sais toujours pas l'utiliser correctement, et pourtant c'est pas faute d'essayer, je n'y comprend rien du tout! Quand mon mari écrit que cette PCM 70 ne ressemble à rien d'autre en terme d'ergonomie, c'est vrai! Bon d'accord c'est un appareil ancien..Ok.. Mais quelle mouche a piqué M. Lexicon d'avoir pondu une ergonomie pareille? Qui est quand même plus proche d'une sorte de rituel descendu directement des pratiques ancestrales des sorcières de Salem, que d'une logique vaguement réfléchie. Sans blague! Et pourtant je l'aime cette PCM 70, je trouve formidable ce petit coté voluptueux amené aux effets. Cela enrichit vraiment agréablement certains instruments de musique et les voix.
Question que probablement vous vous posez. Alors comment elle fait cette Sarah pour l'utiliser comme elle n'y comprend rien.. La réponse est simple quand mon mari n'est pas à la maison je ne l'utilise pas, ou alors je me sers que des programmes d'usine ou des programmes préalablement édités par lui. C'est très frustrant je dois dire.
Pourtant cette machine me fascine, je peux assez facilement passer une à deux heures à essayer d'élaborer une idée de se que je voudrais bien entendre, mais dans quasiment 100% des cas je dois bien admettre que c'est un échec cuisant. Donc j'ai trouvé une combine qui me permet d'obtenir le résultat escompté :
1- je réfléchis (ça m'arrive)
2- j'allume la PCM 70 (ça je sais faire)
3- je vais chercher mon tendre (et très patient) mari pour qu'il vienne m'aider..
4- je lui demande de manipuler la PCM à ma place
5- je le remercie comme il se doit, en lui disant que je l'aime fort d'amour.
6- le tour est joué..
Après tout c'est une solution comme une autre, mais là au moins je suis sûre que ça marchera et que mes idées, certes parfois tortueuses, aboutiront enfin à quelques chose. Et puis de toutes façons je n'aime pas être toute seule et j'adore travailler en couple.

Sarah une fille pas toujours autonome :)

=> Avis édité le 11 janvier 2018