Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Lexicon PCM 70
Photos
1/531

Tous les avis sur Lexicon PCM 70

Processeur de réverbération de la marque Lexicon appartenant à la série PCM.

Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Filtres
Mots clés
Note moyenne :
( 4.8/5 sur 4 avis )
3 avis
75 %
1 avis
25 %
Donner un avis
Avis des utilisateurs
  • Chaude comme la braise

    Lexicon PCM 70Publié le 26/10/20 à 07:16
    Trajet audio :
    L’unité est branchés sur une console analogique de 56 tranches.

    Style de musique :
    Eh bien pour ma part j’apprécie le blues, le rock, la variété, et un peu le piano classique ou jazz. Pour toutes ces musiques la réverbération est un point clé pour magnifier un instrument.

    A la recherche d’une réverb :
    Je veux juste vous faire un retour de mon expérience. La réverb peut enjoliver ou enlaidir votre son selon le dosage que vous en faites et le programme que vous utilisez. A mon sens ce n’est pas trop le le prix et la notoriété de la machine qui fait la différence mais surtout la qualité de votre oreille et le choix que vous faites d’obtenir une réverbération par......
    Lire la suite
    Trajet audio :
    L’unité est branchés sur une console analogique de 56 tranches.

    Style de musique :
    Eh bien pour ma part j’apprécie le blues, le rock, la variété, et un peu le piano classique ou jazz. Pour toutes ces musiques la réverbération est un point clé pour magnifier un instrument.

    A la recherche d’une réverb :
    Je veux juste vous faire un retour de mon expérience. La réverb peut enjoliver ou enlaidir votre son selon le dosage que vous en faites et le programme que vous utilisez. A mon sens ce n’est pas trop le le prix et la notoriété de la machine qui fait la différence mais surtout la qualité de votre oreille et le choix que vous faites d’obtenir une réverbération par l’éloignement de votre micro, par l’utilisation de la réverb embarquée sur l’instrument (s’il y en a une comme sur un ampli de guitare), par le choix de l’appliquer sur un seul ou sur plusieurs instruments à la fois, par le mélange de réverbération courtes ou longues, et surtout par le dosage de cette réverb. C’est surtout cela qui importe, néanmoins, je me suis battu pendant des années à essayer de trouver des réverbérations majestueuses et ce avec une unité de réverb absolument glaciale, une Yamaha SPX 990. Tellement glaciale qu’elle a fini par me coller à la peau et que je ne peux plus m’en passer parce qu’elle embarque des effets qu’il n’y a absolument pas sur une PCM 70. Les effets panoramiques ou les echos sont très efficaces sur la SPX 990. Mais pour ce qui est des réverbérations il n’y a guère que le programme P 18 (réverb d’une salle en bois) qui ne vous gèle pas les oreilles et je partage l’avis qui est donné sur cette Yamaha, très utile mais frigorifiante. Mais bon, pour moi, cette réverb valait toujours bien mieux que toutes les réverb logicielles à ma disposition, que j’ai jugées horribles (je n’ai peut-être pas les bonnes, soit,.)
    Me voilà en recherche d’une réverb plus chaude alors je cherche sur Internet des comparatifs de réverb. Je tombe sur un guitariste (électrique) qui en teste plusieurs avec un vrai protocole objectif du même signal réverbéré sur une quinzaine de machines : il y a la dedans des machines récentes et anciennes, mais en tout cas ce qui est réputé être excellent (et cher hélas !) Lexicon 480 L, Bricasti M7, Eventide H9, etc. Mais bref je ne me fie qu’à mon oreille, j’écoute son fichier à l’aveugle plusieurs fois dans la semaine et je note celles qui me plait le plus. Je tombe deux ou trois fois sur la même qui tout de suite me saute aux oreilles par la chaleur et la comment dire, la majesté, l’emphase, la beauté quoi, peut import le nom. C’était une Lexicon PCM 70 et je précise qu’il y avait dans le lot des machines testées des Lexicon PCM 96 et PCM 92, vous savez ces modèle très chers, sensés remplacer en mieux les anciens modèles tout en conservant parait il tous les acquis et le grain des anciennes versions de la marque. Et bien je ne les ai pas retenu du tout lors de mon test à l’aveugle, rien à voire …
    Donc j’ai acheté une PCM 70 d’occasion et j’ai bien fait : enfin des réverb chaudes qu’on peut pousser un peu sans être congelé sur place ou qui viennent faire de votre mix une bouillie innommable (du style d’un ancien tube de Mylène Farmer fait dans un grand studio parisien, désolé je ne peux m’empêcher de la placer celle là tellement pour moi une réverb peut nuire aux plus grands artistes et je ne comprends pas certains ingés son…) La reverb Hall d’une PCM 70, on ne le dira jamais assez, c’est irremplaçable. Sur une batterie ou une guitare électrique ou du piano classique (je viens de faire le comparatif) c’est inimitable et c’est beau. Et encore je connais à peine la machine que j’ai depuis un an environ. Voilà pour 450 euros vous avez dix fois mieux que ce qu’une machine 7 ou 8 fois plus cher vous ferait.
    Bien sûr c’est subjectif et je ne condamne absolument pas les matériels chers ou pas chers, anciens ou nouveaux, il y du bon dans tout ce monde là. Sur un titre récent (All nightl long, de Taeyon) j’entend des échos de toute beauté sur le chant et je serais curieux de savoir comment ils ont été obtenus…

    J’aime le moins :
    Le léger bruit de fond de l’appareil, ce n’est pas grave.

    J’aime le plus :
    Le programme Concert Hall, extraordinaire, j’ai acheté la machine pour cet effet et je suis sûr qu’avec le temps je vais en trouver d’autres.

    Une vieille réverb mais une grande sera toujours plus belle qu’une jeune et fraîche qui n’a pas fait ses preuves. C’est comme un solo de guitare un vieux mais beau solo c’est mieux qu’un récent mais fade. J’ai donc eu à coeur de rejouer l’immortel solo d’Hotel California (Eagles) dont j’ai fait une pâle et irrespectueuse copie, avec deux unités de réverbération : la Yamaha SPX 990 et la Lexicon PCM 70. Je ne vais pas vous dire sur quelles pistes (5 au total) j’ai posé l’une et l’autre mais les réverb que vous y entendrez sont la parfaite illustration de mes propos : il y a la même réverb sur les deux guitares solo, mais l’une est plus dosée que l’autre cela magnifie le son mais le refroidi quelque peu tandis que l’autre, moins dosée, donne plus de chaleur. J’ai joué de ce contraste pour mieux faire ressortir la deuxième partie du solo qui me plait le plus et qui viens vous réchauffer après le coup de froid. J’ai modifié les paramètres des deux programmes (echo, réverb) utilisés sur l’une des deux unités. L’autre est le réglage d’usine. Bien cordialement à tous.




    Lire moins
  • Lexicon PCM 70Publié le 18/03/09 à 17:37
    contenu en anglais (contenu en anglais)
    The Lexicon PCM 70 is a digital reverb unit in the form of a piece of hardware gear. It has XLR connections and is a rackable effect - it will take up a single rack space unit.

    UTILIZATION

    The general configuration of Lexicon PCM 70 is somewhat easy to follow, but does take a little while to get used to. Like most of the early digital reverb units like this one, it has a lot of windows inside of windows that take a bit of getting used to. However, it is easy to get a good sound from it as it is easy to access the basic types of reverbs and their parameters. I don't have a manual for this, so I can't speak to how helpful it is or not, but would probably be helpful when learning the PCM 70.

    SOUND QUALITY

    The sound quality of the Lexicon PCM 70 is pretty good and is what I have come to expect from Lexicon in terms of reverb units like this. It is pretty versatile and most of the sounds are beyond usable and effective. I like using this on all sorts of instruments, including steel guitar, lead and back up vocals, electric guitar, and anything else I feel calls for some reverb. While this isn't the best reverb I have ever heard by far, it does the job and provides a good amount of control.

    OVERALL OPINION

    I've been using the Lexicon PCM 70 for about a year and I have found it to be a nice digital reverb unit. However, I find myself using reverb plug-ins more and more and straying away from reverb units like this one. The reason for this is because they are much easier to use, provide more control, and some have comparable, if not better sounds than the PCM 70. This being said, I will use the PCM 70 for a specific type of sound when I am after it. The price of these has fallen because of these reasons, and you can get one of these at a pretty reasonable price if you can find one used. If you are looking for a reverb unit in terms of a piece of hardware, I would recommend checking the PCM 70 out as well as some of the other reverb units that Lexicon has to offer.
  • Mamie fait de la résistance

    Lexicon PCM 70Publié le 06/08/10 à 20:43
    La résolution de quantisation est de 16 bits linéaire et la vitesse d'échantillonnage est de 33.8 kHz ce qui conduit à une bande passante de 20 Hz à 15 kHz. La dynamique donnée par Lexicon est de 85 dB.
    En entrée elle dispose d'un Jack symétrique (entrée mono) ainsi que de deux Jacks asymétriques et d'une sortie dual mono également sur Jack. Il est à noter qu'elle ne dispose pas d'entrée/sortie numériques, ce qui de toutes façon ne servirait pas à grand chose vu sa fréquence d'échantillonnage toute particulière..
    La mémoire totale est de 93 emplacements constitué de 43 Presets et de 50 mémoires utilisateurs. Les types de réverbérations proposées sont du type: Hall, Room, Chamber, Gate,......
    Lire la suite
    La résolution de quantisation est de 16 bits linéaire et la vitesse d'échantillonnage est de 33.8 kHz ce qui conduit à une bande passante de 20 Hz à 15 kHz. La dynamique donnée par Lexicon est de 85 dB.
    En entrée elle dispose d'un Jack symétrique (entrée mono) ainsi que de deux Jacks asymétriques et d'une sortie dual mono également sur Jack. Il est à noter qu'elle ne dispose pas d'entrée/sortie numériques, ce qui de toutes façon ne servirait pas à grand chose vu sa fréquence d'échantillonnage toute particulière..
    La mémoire totale est de 93 emplacements constitué de 43 Presets et de 50 mémoires utilisateurs. Les types de réverbérations proposées sont du type: Hall, Room, Chamber, Gate, Inverse et Plates. Le pré-delay max est de 506 ms, et le « decay » maximum de la réverbération est « infini ». Différents paramètres sont disponibles comme : coupures aigus, diffusion, pré-délai feed-back, temps de reverb, taille, temps et pente de gate, etc..
    En plus de la réverbération cette PCM 70 dispose d'un effet écho stéréo et 6 lignes à retard, le temps de résolution étant de 936 ms variable.
    Elle propose également des effets de chorus et de flanger, la forme d'onde du LFO étant en sinusoïdale ou en triangle. L'égalisation quant à elle est réduite à sa plus simple expression et propose simplement un filtre passe-haut et passe-bas.
    Les niveaux de sorties sont bien entendu programmables, par programme mais aussi par effets individuels.
    Le contrôle MIDI est bien sûr également présent, et permet jusqu'à 10 contrôles simultanés assignables par effet.

    UTILISATION

    Son utilisation n'est pas très intuitive c'est le moins que l'on puisse dire, en fait, pour une utilisation poussé (patch et midi) il faut mieux disposer d'un doctorat en "sciences occultes" avec option mysticisme.. Mais on lui pardonne volontiers. Il n'en demeure pas moins qu'en édition d'effets elle est d'une grande souplesse avec de multiples possibilités, qui souvent, malheureusement sont méconnues.

    QUALITÉ SONORE

    La PCM 70 est une légende de l'audio depuis près de 30 ans, et c'est parfaitement mérité. Les différents algorithmes de réverbération présents dans la machine comme les légendaires "Ritch Chamber", "Concert Hall", "Tiled Room" ont fait le tour de la terre, et sont présents dans la quasi-totalité des productions des années 80, 90 et 2000.
    Comme pour l'auteur de l'avis précédent, au file du temps j'ai peaufiné/ affiné mes propres programmes en live comme en studio, ce qui m'a permis d'avoir mes propres programmes que je garde jalousement.
    Les réverbérations, bien que datées et typées 80s', sont vraiment magnifiques et entrées dans la légende, mais ça à priori tout le monde le sait déjà, en revanche elle est beaucoup moins connue pour les effets de chorus alors qu'ils sont également absolument splendides en grande partie par la relative instabilité des 6 lignes à retards présents dans la bécane.
    Son effet d'accords résonnant (une sorte de chorus détimbré) est lui aussi très agréable sur des sources comme les cordes et/ou les anches par exemple.

    AVIS GLOBAL

    Machine mythique, mais il est vrai que cette PCM 70 n'a pas la réputation de très grande convivialité et il est vrai également que son ergonomie ne ressemble à rien d'autre sur le marché, ce qui explique très probablement que c'est une machine largement sous-employée dont on utilise souvent, à tort, que deux ou trois programmes de réverbérations préréglés, et c'est bien dommage car elle mérite une toute autre utilisation qu'une simple machine à Presets..

    -Avis d'une musicienne:

    J'adore le son de notre PCM 70, je lui trouve un petite coté rétro bien sympathique que je ne retrouve dans aucune autre de nos Lexicon. Je trouve ça très sympa sur mes claviers. Le malheur, c'est que je ne sais toujours pas l'utiliser correctement, et pourtant c'est pas faute d'essayer, je n'y comprend rien du tout! Quand mon mari écrit que cette PCM 70 ne ressemble à rien d'autre en terme d'ergonomie, c'est vrai! Bon d'accord c'est un appareil ancien..Ok.. Mais quelle mouche a piqué M. Lexicon d'avoir pondu une ergonomie pareille? Qui est quand même plus proche d'une sorte de rituel descendu directement des pratiques ancestrales des sorcières de Salem, que d'une logique vaguement réfléchie. Sans blague! Et pourtant je l'aime cette PCM 70, je trouve formidable ce petit coté voluptueux amené aux effets. Cela enrichit vraiment agréablement certains instruments de musique et les voix.
    Question que probablement vous vous posez. Alors comment elle fait cette Sarah pour l'utiliser comme elle n'y comprend rien.. La réponse est simple quand mon mari n'est pas à la maison je ne l'utilise pas, ou alors je me sers que des programmes d'usine ou des programmes préalablement édités par lui. C'est très frustrant je dois dire.
    Pourtant cette machine me fascine, je peux assez facilement passer une à deux heures à essayer d'élaborer une idée de se que je voudrais bien entendre, mais dans quasiment 100% des cas je dois bien admettre que c'est un échec cuisant. Donc j'ai trouvé une combine qui me permet d'obtenir le résultat escompté :
    1- je réfléchis (ça m'arrive)
    2- j'allume la PCM 70 (ça je sais faire)
    3- je vais chercher mon tendre (et très patient) mari pour qu'il vienne m'aider..
    4- je lui demande de manipuler la PCM à ma place
    5- je le remercie comme il se doit, en lui disant que je l'aime fort d'amour.
    6- le tour est joué..
    Après tout c'est une solution comme une autre, mais là au moins je suis sûre que ça marchera et que mes idées, certes parfois tortueuses, aboutiront enfin à quelques chose. Et puis de toutes façons je n'aime pas être toute seule et j'adore travailler en couple.

    Sarah une fille pas toujours autonome :)

    => Avis édité le 11 janvier 2018
    Lire moins
  • Concert Hall ...

    Lexicon PCM 70Publié le 06/07/08 à 01:54
    Une entrée mono, sortie stéréo, en jack !
    routing simpliste,
    la mienne est une V2.1

    ! attention elle chauffe beaucoup, pas d'ouverture, refroidissement par le cadre en alu à l'interieur du chassit, prévoir un peu d'espace pour l'évacuation de l'air chaud !

    UTILISATION

    Très claire même si sans le mode d'emploi le storage de vos propres effets est un peu nébuleux, pour le reste elle est très fonctionnelle, beaucoup de parametres pour l'époque, une des premières à proposer un gros travail sur les reflexions primaires et sur le contrôle du son diffu, 4 ou 6 reflections, 2 x RT crossover etc...
    et pour le reste on fini par aimer ses quelques défaults d'ergonomie ....

    QUALITÉ SONORE

    La......
    Lire la suite
    Une entrée mono, sortie stéréo, en jack !
    routing simpliste,
    la mienne est une V2.1

    ! attention elle chauffe beaucoup, pas d'ouverture, refroidissement par le cadre en alu à l'interieur du chassit, prévoir un peu d'espace pour l'évacuation de l'air chaud !

    UTILISATION

    Très claire même si sans le mode d'emploi le storage de vos propres effets est un peu nébuleux, pour le reste elle est très fonctionnelle, beaucoup de parametres pour l'époque, une des premières à proposer un gros travail sur les reflexions primaires et sur le contrôle du son diffu, 4 ou 6 reflections, 2 x RT crossover etc...
    et pour le reste on fini par aimer ses quelques défaults d'ergonomie ....

    QUALITÉ SONORE

    La par contre, c'est un effet qui restera dans l'histoire de l'audio, au même titre qu'un minimmoog pour la synthèse, effectivement, la concert hall, la gymnasium ou la Titled Room de la PCM 70 sont reconnaissables entre mille !
    combien d'albums et concerts dans le monde ont bénéficiés, et bénéficient toujours des services de cette machine . On retrouve un peu l'univers des models 480L avec des programmes court façon Lexicon 200 en plus scintillante et avec moins de classe, quoi qu'en travaillant un peu son programme, on est pas loin, mais le grave ni est pas, pour ça, il vous faut une 200 ou une bricasti !!!!.
    elle est superbe sur les guitares acoustiques (rich plate), lead et backing vocals (vocal plate et concert hall ...), sur les batteries en programmes cour (gate reverb, titled room, big dark chamber...) sur les cordes avec les chambers, des plates courtes et les halls etc...
    j'ai une trentaine de Users perso que j'ai travaillé au fil du temps et qui me sont aujourd'hui et pour longtemps parfaitement indispensable !

    c'est une machine différente des PCM 80 à 91, c'est un son très naturel, elle est aussi très simple à parametrer, j'adore les 3 paramêtres d'enveloppe (diffusion, attack et définition) qui couplés à la taille de pièce, au chorusing et aux 2 RT time permettent déjà tout un imaginaire !

    AVIS GLOBAL

    Une reverb fabuleuse, quand on a pas les moyens d'une 480L
    un très bon compromis entre chaleur et précision ! et puis cet afficheur façon calculette des années 70's, j'adore ! j'ai même acheté la bricasti qui à le même afficheur !!!!!!!!

    Tout le monde devrait avoir la sienne !
    mais c'est une machine qui ne décote pas, à part dans certains cas ou le mauvaise état de la machine justifie un prix inférieur.

    mes machines preferées :

    - Ma Lexicon 200 (pour le petites pièces graves, la musique acoustique et les drums)
    - La Lexicon 224XL (pour presque tout)
    - la Bricasti M7 (pour le coté sombre, mix entier, bois, voix, cordes, piano)
    - la PCM 70 (pour le reverbs type chamber 480)
    - l'AKG ADR 68K (pour le synthé, cordes et autres reverbes longues, voir très longues)
    - le SPX 90II (pour les effets qui ne doivent pas prendre trop de place au mix)


    Arnaud Houpert
    Techicien son
    Lire moins
cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.