Jerome baur 21/04/2003

Ensoniq ASR-10 : l'avis de Jerome baur

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Machine extraordinaire pour ses capacités sonore et aussi un vrai petit home studio nomad.
les effets 24 bits sont capables de transformer un son simple en texture riche.
16 mo en mémoire c'est peu mais suivant l'utilisation sur scène ou en studio ils permettent
d'installer des kits confortables.
La connection avec le kit SCSI évidement est préférable.

UTILISATION

L'approche et l'ergonomie est un bonheur peut être mis à part certaine pages. c'est un vrai outil de musicien. pour ceux qui aiment mettre les mains dans le cambouis ou ceux qui n'ouvriront jamais le capot il est possible de créer et tranformer
à volonté les sons et leur dimension. l'édition pour moi reste intuitive et le manuel est bien fait. De plus aujourd'hui une foule d'infos est disponible sur le net.

SONORITÉS

La sonorité de l'ASR à fait ses preuves et sa renommée à travers les annonces et les sites est : LE GROS SON.
la dynamique de cet engin est vraiment étonnante.
les filtres mériteraient des rotatifs.

AVIS GLOBAL

Depuis ses débuts vers 1992. j'aime le côté couteau suisse de ce sampler. ombre au tableau son poids pour la scène
et sa mémoire volatile sans l'option rom. la machine est robuste, quand je pense aux km que j'ai fait avec elle.
le clavier est très bon et ses courbes de vélocités le rende maître dans un studio en tant que clavier maître et pilote d'autres synthé ou samplers. Evidement il était très cher pour l'époque mais depuis 92 il est resté une pièce maîtresse
dans ma config et le son de mes compos.