• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Ensoniq ASR-10

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.9( 4.9/5 sur 14 avis )
 12 avis86 %
 1 avis7 %
Moonwalk26/03/2019

L'avis de Moonwalk"Ensoniq Asr10 un pur sang exigeant"

Ensoniq ASR-10
Machine aussi capricieuse que qualitative. L'asr10 est un sampleur, séquenceur, fx, dtd au format clavier reprenant le concept des eps et eps16+ qui sont eux mêmes issus de l'évolution du Mirage et en étant l'évolution finale. Le son qui sort de cette machine est légendaire et il est et a été utilisé par les plus grands. La machine est construite de façon extrêmement noble et est super lourde 20 kg d'ailleurs en le portant à froid de mon salon à une des chambres de chez moi je me suis fait un lumbago en sous estimant le poids de la bête. Les convertisseurs et la circuiterie de cette bécane transforment n'importe quelle son qui y passe en l'améliorant ça marche à tout les coups. Un son américain bougrement appréciable avec plus de grain et moins plastique que celui de l'asrx. Les convertisseurs utilisent une obscure technologie appelée delta sigma oversampling 64. En tout cas ça le fait grave le son est enrobé et feutré. De plus il y a une fonction boost qui permet de gouacher le son en enlevant la limite ce qui se caractérise par un lâché de chevaux, le son se met à péter avec un gain de volume conséquent et une distorsion du son bien musicale. Contrairement à l'asrx qui est plus orienté samples one shot, l'asr10 permet l'édition des samples en profondeur pour créer de vrais instruments sur la totalité de son clavier. Donc assignement chromatique automatique super aisé, possibilité de faire des layers, transwaves, etc... cette machine est aussi à l'aise pour du beatmaking que pour du sound design. La machine a son architecture propre ça ne ressemble à rien d'autre que du Ensoniq je trouve pour ma part la machine très intuitive et le feeling est vraiment maître mot dans son utilisation. Les menus sont logiques et classés par thèmes qui sont d'une certaine manière pédagogiques dans le sens où il permettent d'appréhender la conception d'un son d'un point de vue synthèse en plus de ce dédiés aux fonctions spécifiques d'un sampleur, sequenceur et fx. Comme je l'ai dit sans prononcer le mot on a affaire en fait à une workstation à base de samples permettant de faire énormément de choses. La partie séquenceur est très bien certains le trouveront inférieur en tout point à celui d'une mpc je dirais qu'il est très différent et qu'il représente la conception Ensoniq d'un séquenceur donc pas plus mal et apporte une variété indéniable pour les personnes qui ne sont pas monomaschine. Il a son groove bien spécifique sa personnalité et c'est pour celà qu'on l'aime ou qu'on le déteste. Personnellement j'adore tout faire dans la boîte et n'éprouve pas le besoin de le seuquencer par les autres machine comme ma mpc60, sp12, studio440 et mv8000.
Je ne vois pas trop l'intérêt d'avoir 40 mpc ou fonctions et philosophies redondantes d'un constructeur à l'autre sinon où serait l'intérêt ? Je suis plutôt pour la variété dans la palette qui s'offrent au beatmaker. La machine à été utilisée dans tout style on peu tout faire avec, et ce avec une sacrée musicalité. La machine est intuitive l'air de rien et une fois comprises tout peut aller très vite elle permet d'atteindre ce point ou la machine devient une extension de l'esprit créatif sa ram étant l'endroit où se matérialise la somme du travail alchimique. Et autant dire que la mayonnaise prends bien les fx sont excellents et permettent vraiment d'aller très loin notamment avec la possibilité de resample avec fx ou et pendant que le séquenceur tourne.
Maintenant concernant la fiabilité elle peut être problématique si on fait n'importe quoi, ne jamais ouvrir la bête quand on a pas les yeux en face des trous prendre systématiquement des photos et ne pas brancher une nappe à l'envers même celle du clavier ça risquerait de faire cramer des fusibles ou résistances à l'intérieur. Et après c'est une grosse galère pour tout démonter et remonter. Ne pas hésiter à charger le service manual et le ramener chez un réparateur en un morceau et pas démonter. Il y a d'ailleurs plusieurs version d'asr10 (à part le rack et le 88 touché lourd ) l'une avec l'écran au gaz dont les caractères s'efface avec le temps et l'autre que je possède avec un écran lcd bleu pourpre qui est la plus recherchée et fiable car son écran est remplaçable contrairement à celui au freon qui nécessite le soudage d'un même écran d'occasion ou nos qui aura tôt ou tard le même soucis. Les écrans compatibles pour l'ancienne version sont en fait les mêmes que ceux de la série eps quant à la nouvelle version elle redonne un coups de jeune à la bécane car esthétiquement c'était le seul point qui fesait vieillot.
sibanak08/03/2018

L'avis de sibanak"Une machine à la sonorité fantastique!"

Ensoniq ASR-10
J'ai 2 bécanes depuis 1997 (20 ans, le coup de vieux)!!!

Bon... toutes le choses ont surement été dites avant cet avis mais ce que j'aimerais préciser, c'est que c'est un instrument à part entière, parce qu'il est extrêmement coloré et chaud avec une grosse patate. Les Rhodes, rien que pour ça, ça vaut le coup!
Et quand on le rallume, on est toujours étonné de cette qualité de son, un peu comme du bon vintage analo...!
Je me rappelle de Guyman des Dafts qui m'avait dit un jour : "Fais tout passer dans l'ASR, ça sonne" (on notera le fameux son de phaser sur les loops de Hihat dans Homework)! Et c'est vrai, le moindre sample sonne, mais pas comme sur un sampler Akai, là c'est du gros ricain...
Et les effets inclus, des pures merveilles complètement utilisables en aux dans n'importe quel DAW.
Alors après l'ergonomie n'est pas ce qui se fait de mieux et récent mais bon...Il pèse un âne mort...
Bref cette bécane tient encore super bien la route et passer des trucs dedans les embellit.
Et encore, une fois, les sons des CD Roms sont vraiment très beaux et chauds, c'est la Provence made in USA!
I love U ASR 10.

Et cette page FB de passionnés qui est une mine d'or...
BazarManiac13/05/2016

L'avis de BazarManiac"L'ASR 10 ; un sampler de légende !!!!"

Ensoniq ASR-10
L' ASR 10 , digne successeur du Mirage , et le l'EPS 16 , est le dernier née des sampler clavier de la marque Ensoniq.
Je me souviens qu'à l'époque de sa sortie , tout tout le monde se ruait sur l'Akai S1000 !
En ce temps , il était un peu boudé , et pourtant , il est devenu mythique après quelque années !!!
Grâce à son " grain ", sa simplicité ( par rapport aux Akai !!) son séquenceur génial , et ses effet intégrés carrément mortel !!! D'ailleurs , le fameux DP 4 rendu célèbre par un groupe électronique " Masqué " est tout simplement issu de l'ASR 10 mais en fois deux !
Bref , une machine de légende avec du caractère malgré son petit côté rustique dans la programmation, et son afficheur à digit bleu façon 80´ !


radikal15/01/2009

L'avis de radikal

Ensoniq ASR-10
Polyphonie de 31 voix
convertisseur:d apres le manuel:a la bas de l asr10 se trouve la technologie 1 bit sigma-delta stéréo à suréchantillonage de facteur 64,avec fréquence d échantillonage à choisr entre 30 et 44.1 khz
50 effets algorithmes 24 bits:réverbs,chorus,flanging,phasing,distorsion,delay,simulation hauts parleurs...utilisables avec des sources externes en temps réel.ça tue.
l asr n aime pas trop qu on change d effet ça perturbe,pendant peu de secondes il manque un son ou ça begaille une demi seconde...
mémoire de 2 mégaoctets ,on peut rajouter jusqu à 16 mègaoctets(ça suffit largement)
connectiques:
audio:1 sortie jack stéréo pour casque,2 sorties jacks mono(right et left),2 entrées jack mono(right et left) en option in out digital(rare) et 6 sorties mono (ce qui fait total de 8 sorties mono(son plus froid que la sortie casque),pratique pour enregistrement sur multipistes en studio,tout sort synchro)
midi:1 in 1 out et 1 thru.
en option connection SCSI (super mega important,sans ça c est la misere)
etc...
utilitaire d edition sur pc,mac...j sais pas...

UTILISATION

La configuration générale est pour moi simple ,j ai fait un beat complet des le premier soir.
edition des sons et des effets ,facile si on veut quelque chose de normal,apres si on veut pousser,ya beaucoup de parametres ,certains complexes donc c est au choix.
manuel clair ,épais,suffisant,un mec qu a de l experience aura pas forcement besoin du bouquin.ya pas de forme d onde et alors !le som,ça se travaille a l oreille .

SONORITÉS

Les convertisseurs apportent clareté et chaleur aux samples,le son ricain.
conseil,apres avoir sampler:normaliser et apuyer sur la fonction boost:ça tue!!!!
les effets et les filtres sont tellement bon que un de ces 4 j vai me payer le dp4 ensoniq .dommages que ya pa de potards genre moog mais bon..
dynamique respectée sans problème.

15/01/08 je constate que le son est plus chaud a la sortie jack stereo casque que les sorties séparées...donc soit on enregistre a la sortie casque soit on achete un pre ampli multipiste a lampes.

AVIS GLOBAL

J utilise depuis 2 ans environ et je compte pas le lacher de si tot.
le son qui tue,le séquenceur est a oublier...
j avais un akai s2800,rien a voir...les sons en solo étaient transparents mais dès que ça rentrait dans le mix interne,un léger filtre voilait le son aaaaaaaahhhhh ça m énervait.avec l asr les sons sortent chaud et souvent j optient un meilleur mix direct sortant de la bête plutot que balancer et mixer les samples sur le pc au résultat froid(je maudit le pc,vive le hardware!).j ai aussi une mpc 3000 dont le séquenceur est une rolls ,le son :transparent,clair,dynamique mais je préfere la chaleur de l asr10,du coup je branchait les deux machines,mpc3000 comme sequenceur,as10 comme sampleur,clavier commande midi.je parle au passé car j ai acquis un asq10 d akai ,le sequenceur même que mpc3000,peut etre quelques différences insignifientes car l os n est pas le meme et je vais vendre la mpc 3000 car j utilisais pas la partie sampleur.
j l ai acheter 700 euros d ocaz (option scsi,memoire full,sorties séparées,avec un syqwest 270 mb),pas chere du tout pour le résultat,lacher vos pc et acheter du vrai matos .le s2800 akai m avait couter 11 000 frs a l epoque et n arrivait pas a la cheville de l ensoniq.
a l epoque l asr coutait une fortune mais ceux qui l ont eu l ont bien amortie et doivent encore l utiliser certainement.
je referais ce choix sans hésitations,asr et moi c est pour la vie.
04/10/2008

L'avis de Anonyme

Ensoniq ASR-10
Sampleur très complet, robuste, très bon effets. Il faudra biensur lui mettre un lecteur ZIP ou un disque dur via le SCSI car le pauvre lecteur de disquettes ne sert pas à grand chose...

UTILISATION

Pas facile au début mais avec le temps ca devient un jeu d'enfant de créer ses samples et de les bidouiller comme on veut.

SONORITÉS

Le son est assez chaud comparé au Akai (froid et métalique).

AVIS GLOBAL

Avant j'utilisais les Akai (S1000, S2000, S3000XL) mais j'avais besoin d'un sampler clavier et je dois dire que ne regrette pas une seconde mon choix! L'ASR-10 est d'abord très robuste et "beau", pour l'époque il donnait tout ce que l'on pouvait attendre d'un sampler avec ses effets intégrés, avec la mémoire étendue au max et le SCSI l'ASR-10 est le top des échantilloneurs. Il y a pas mal de gens qui disent avoir des problèmes du genre fusibles grillés ou afficheur défectueux, personnellement j'ai aucun soucis (il faut en prendre soins c'est tout). C'est déjà un "vieux" mais je ne suis pas prêt de m'en séparer car il est unique en son genre et on n'en refera plus des comme lui.
Docteur Frog27/08/2008

L'avis de Docteur Frog

Ensoniq ASR-10
Je n'aurai pas beaucoup à dire de plus que tout ce que j'ai lu sur les avis précédents.

Parmis les Samplers / Workstations qui ont marqué leurs temps, l'ASR-10 est sûrement celui qui a été le apprécié des musiciens. Il possédait une banque de sons (qu'on pouvait caler en ROM) indépendamment de la RAM, déjà la fonction d'UpLoad d'un sample ou d'une banque à l'allumage, la compatibilité la plus exhaustive avec les Disques Durs SCSi de l'époque et surtout, surtout une ergonomie inégalée alors sur des versions Claviers ( on s'entend).

Qui faisait des Samplers Claviers à l'époque ? E-mu avec l'Emax et l'EmaxII, Dynacord, Kurzweil avec le K2000S, Casio avec le FZ-1... Le K2500S allait bientôt sortir et mettre tous les professionnels d'accord. Mais le delta du prix entre un ASR-10 et un K2500S donnait la part belle à l'ASR.

Même Michel R., producteur et mari d'Eve Angéli, en utilisait 3 en même temps en 1995. J'espère qu'il ne m'en voudra pas de l'avoir nommé.:-) Michel si tu me lis !..

UTILISATION

Du bonheur. Rien à rajouter avec tout ce qui a été dit.

SONORITÉS

Des cuivres et des Drums rarement égalés. Que l'on retrouve d'ailleurs en ROM dans le ZR76.

AVIS GLOBAL

J'ai toujours aimé cette machine. J'en ai eu une. Ce qui m'a toujours fasciné c'est de voir comment les musiciens pouvait cumuler les ASR10 er ASR-Rack alors que bien d'autre Samplers existait à l'époque. En fait de 1990 à 1995 il y avait deux écoles. Les AKAIens et les ENSONIQiens. Il s'est vendu certes beaucoup d'Emax et EmaxII sur Paris ( coucou à Cmdm et Francis M.) mais c'était plus un rapport nostalgique à l'EmulatorII ou III qu'à la particularité de l'Emax, même si la dynamique supplantait le marché, mais pas en qualité sonore.
C'est sur point précis que l'ASR-10 a construit sa réputation.
Finesse et Dynamique.

Vous m'en remettrez au dessert...:-)
sp714/03/2008

L'avis de sp7

Ensoniq ASR-10
Tout a été dit

sauf que la carte entrée/sortie Son est fragile

connectique complete

UTILISATION

La config est simple
l'edition l'est aussi
le manuel est bien fait avec beaucoups d'astuces et de conseils pour sampler etc...
edit du 07/05/07 : des plantages recurents lors de l'utilisation du sequenceur avec l'edition simultanée des sons : error 129...> ne pas trop torturer la machine

le 28/05/07
après 1 peu plus de 6 mois d'utilisation
je me sert du sampler surtout pour echantillonner en mic ou line
puis bouclage et normalisation (facile et haute qualité sonore).Ensuite je sauvegarde sur disk et je transfert vers un Emu E5000 ultra pour créer la bank et le preset stockés sur le hd de l'emu
je prefere declencher les samples de cette façon puis réutiliser l'asr ensuite
comme multi fx en send return

SONORITÉS

Les convertisseurs sont chauds , le son est très agréable et bien défini
les samples ont une couleur et un leger grain "nasal" particuliers proche du son e-mu dont j'ai possédé l'esi 4000.
le multi fx est vraiment très bon: reverbs, delays, distos, simul amp, chorus, flanger, phaser, eQ, comp, de-esser.
possibilité de multi fx pour certains patch comme : delay, chorus ou delay, phaser etc
les parametres d'edition sont complets en bref la section effets fait partie integrante de la creation sonore et n'est pas un gadget.
On trouve aussi un Fx filtre resonant sur disquette editée par waveboys dont la qualité est excellente.
La dynamique est evidemment tres satisfaisante.

d'un point de vue musical ont peut créer un set entier percu, basse, nappe ,lead

AVIS GLOBAL

Je l'ai depuis 3 mois
les plus : le son, les fxs
les moins :*la machine bug et plante parfois ( erreur 129 ---> reboot ?):necessité de sauvegarder son travail souvent.
* Fragilité de l'etage de sampling ( trop de clipping peu mettre le circuit hs ).
* la machine pese 20Kg ce qui necessite une certaine logistique pour le transport )
rapport Q/p : acheté d'occasion 400 euros mais l'etage sampling Hs au bout de 2 mois donc pas content car il daut compter entre 200 et 300 euros pour une reparation.
edition du11/02/07 : en fait ce sont les fusible du sampling qui avaient lachés : ils sont remplacés et ça fonctionne bien !
par contre l'acces aux fusibles necessite un demontage de la carte mere...fragile et délicat
je compte garder cette machine, mais si j'avais les moyens financiers j'opterai pour une config informatisée avec une carte son type digidesign ou motu et un logiciel de sampling accompagné d'un sequenceur mais il faudrai que l'ergonomie soit impeccable et le transport aisé cependant je pense que cette solution n'existe pas pour le moment ou alors c'est du sur mesure.
MulToR31/12/2005

L'avis de MulToR

Ensoniq ASR-10
L'ASR-10 est l'ultime sampler de la célèbre firme américaine qui se fit grandement connaître avec le Mirage puis les Eps 16 et 16+.
Clavier PolyKey 5 octaves / de 2 à 16 Mo Ram / Sampling 30 et 44,1 Khz / 50 effets / Resampling Direct / Séquenceur 16 pistes intégré / Scsi - en option sur la version clavier (snif) / ...

UTILISATION

L'utilisation est relativement simple, rapide et intuitive. L'énorme notice n'a qu'en de très rares occasions besoin d'être consultée. L'ergonomie avait été étudiée chez Ensoniq ! J'vous l'dis. Peu de boutons pour pourtant de très multiples fonctions. L'utilisation du séquenceur est un exemple de simplicité et d'efficacité. Idem pour le sampling ou l'application des effets. La création des loops est également un jeu d'enfant avec un peu d'entrainement. Ce sampler qui date de 1992 n'a rien à envier à ces concurrents même aujourd'hui sur ce plan.
Mon seul regret : ce putain de lecteur de disquette 1,44 Mo que je ne peux visiblement remplacer par rien de plus performant (ZIP, CD, HD) car je ne possède pas la fameuse interface SCSI SP-3 qui était en option. Ceux qui ont une à me proposer sont les bienvenus ;)

SONORITÉS

Quoi vous dire de plus ? Vous enregistrez vous-même tout ce que vous voulez dans ce bijou.
On parle très souvent du "gros son Ensoniq". Je ne peux pas trop vous en parlez, je n'ai essayé que des Ensoniq. En revanche la marque possède une très réputée et importante bibliothèque de sons accessible en partie sur Internet et puis l'avantage du sampleur c'est qu'elle est illimitée. En plus pour les heureux possesseurs d'une interface Scsi (snif), ils peuvent en plus accéder aux sonorités Akaï et Roland avec l'OS en version 3. Et puis aujourd'hui tout est convertible d'un format dans un autre alors... Seule limite : les 16 Mo de mémoires qui ne font "que" un peu plus de 4 minutes en 44,1 Khz.

AVIS GLOBAL

Je possède cette merveille depuis sa sortie fin 1992, je voulais m'acheter un EPS16+ mais ce nouveau modèle arrivait donc... j'avais cassé ma tirelire. Je le trouve toujours aussi génial aujourd'hui. Et même plus : je le rédécouvre car j'ai fait l'acquisition de matériel de qualité depuis. Fini le micro à 2 balles. J'ai un micro qui me permet de réaliser des enregistrements de qualité, une carte son qui me permet d'y mettre en entrée tout ce que je souhaite et je viens de recevoir hier mes 16 Mo en provenance des States. Ya plus qu'à.
Sérieusement, aujourd'hui encore après l'évolution des PC, instru virtuels, séquenceurs...
il se débrouille toujours aussi bien cet ASR et il n'a pas à pâlir devant la concurrence. Il reste un véritable "Home Studio" à lui tout seul : sampling / séquenceur / effets.
Mon seul regret est de ne pas avoir l'interface Scsi et ma crainte est qu'il tombe en panne : où faire réparer aujourd'hui ce bijou et à quel prix ?
Getaurel26/07/2003

L'avis de Getaurel

Ensoniq ASR-10
Mieux vaut avoir le boitier de sorties séparées et 16 mo sinon c'est tendu...
Processeur d'effet mortel :Comme un Dp4
Un grain incomparable et des filtres à couper le souffle.
MIDI ET MODE MULTI !

UTILISATION

Pas vraiment besoin du mode d'emploi, mais certaine manipes sont compliquées à comprendre.
La gestion des effets est ingérable sans resampling derrière, à moins que vous ayez les sorties séparées !

SONORITÉS

Cette machine a le gros son américain mais il faut bien choisir ses samples.
C'est pas parce que vous avez un ASR 10 que vous avez le son Daft Punk, il faut mettre des sons adequates et maitriser l'art du "Resampling"

AVIS GLOBAL

Ma MPC 3000 pilote une Drumtracks et mon ASR 10, j'ai balancé mon ordinateur et je m'éclate comme un fou !
Je pense avoir trouvé la configuration rythmique parfaite pour tout productreur de rap ou d'electro.
En tout cas c'est la configuration que j'ai adopté.
Jerome baur21/04/2003

L'avis de Jerome baur

Ensoniq ASR-10
Machine extraordinaire pour ses capacités sonore et aussi un vrai petit home studio nomad.
les effets 24 bits sont capables de transformer un son simple en texture riche.
16 mo en mémoire c'est peu mais suivant l'utilisation sur scène ou en studio ils permettent
d'installer des kits confortables.
La connection avec le kit SCSI évidement est préférable.

UTILISATION

L'approche et l'ergonomie est un bonheur peut être mis à part certaine pages. c'est un vrai outil de musicien. pour ceux qui aiment mettre les mains dans le cambouis ou ceux qui n'ouvriront jamais le capot il est possible de créer et tranformer
à volonté les sons et leur dimension. l'édition pour moi reste intuitive et le manuel est bien fait. De plus aujourd'hui une foule d'infos est disponible sur le net.

SONORITÉS

La sonorité de l'ASR à fait ses preuves et sa renommée à travers les annonces et les sites est : LE GROS SON.
la dynamique de cet engin est vraiment étonnante.
les filtres mériteraient des rotatifs.

AVIS GLOBAL

Depuis ses débuts vers 1992. j'aime le côté couteau suisse de ce sampler. ombre au tableau son poids pour la scène
et sa mémoire volatile sans l'option rom. la machine est robuste, quand je pense aux km que j'ai fait avec elle.
le clavier est très bon et ses courbes de vélocités le rende maître dans un studio en tant que clavier maître et pilote d'autres synthé ou samplers. Evidement il était très cher pour l'époque mais depuis 92 il est resté une pièce maîtresse
dans ma config et le son de mes compos.