Carl Martin DC-Drive 2011
+
Carl Martin DC-Drive 2011
Comparateur de prix
Petites annonces
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Carl Martin DC-Drive 2011

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.0(4/5 sur 1 avis)
 1 avis100 %
Cible : Tout public Rapport qualité/prix : Correct
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?Demander un nouvel avis
Test de la rédaction
  • 24/12/16Test de la pédale d’overdrive Carl Martin DC Drive

    Test de la pédale d’overdrive Carl Martin DC Drive - Le style danois

    Depuis le lancement de leur toute première pédale en 1993, les danois de Carl Martin n’ont cessé d’étendre leur catalogue et proposent aujourd’hui plus de 44 effets. Les overdrives sont légion parmi cette offre pléthorique, mais l’une d'elles nous a tapé dans l’oeil : la pédale DC Drive.

Avis des utilisateurs
jahlex23/03/2016

L'avis de jahlex"Drive me tender"

Carl Martin DC-Drive 2011
Tout commençât le jour où je décida perdre ma virginité tonale en achetant ma première pédale de disto. J'ai commencé à regardé plein de vidéos de pédales sur YouTube (début d'une longue addiction encore quasi quotidienne, merci beaucoup Andy de proguitar.com d'avoir remplacé ma vie sociale), mais je cherchais donc quelque chose d'un peu plus original que Boss. C'était la mode des Rat mais le son était un peu trop gras pour moi, et je n'étais pas convaincu non plus par les pédales à lampes quand je suis tombé par hasard sur cette disto/Boost. Je l'ai utilisé principalement pour faire du rock vintage sur un Vox AC15HW1, avec une Fender Jaguar et une Les Paul Studio, et souvent couplé avec une wha cry baby hit me one more time.

Elle fonctionne sur secteur, je ne souviens pas d'avoir vu un emplacement pour les piles. Elle est stable et solide, vu que je l'utilise depuis plusieurs années et qu'elle est encore en vie.

Les réglages sont basiques, un volume général, un volume pour le Boost, un potard pour le gain et un autre pour le ton. Le Boost fait le boulot, c'est très pratique ça devrait être sur toutes les disto. La disto est très progressive et respecte bien l'attaque de l'instrument, on passe du Clean à milles nuances de crunch grâce au potard Tone et au switch Reg/Fat qui redonne du Boost au médiums quand il est activé. À fond on arrive à avoir une grosse disto hard avec un bon sustain. A noter donc une large palette de son orientée rock 70s.

Ce que j'apprécie le plus c'est le son polyvalent de la pédale. Le petit bémol serait le souffle quand les potard sont poussés, typique sur les disto et facilement réglables avec un noise Gate me direz-vous oui je sais mais j'en ai pas de noise Gate!! Et si je vais au magasin pour en acheter une je vais encore repartir avec une fuzz je me connais!