Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Carl Martin DC-Drive 2011
Photos
1/23

Test de la pédale d’overdrive Carl Martin DC Drive

test
4 réactions
Le style danois
8/10
Award Qualité / Prix 2016
Partager cet article

Depuis le lancement de leur toute première pédale en 1993, les danois de Carl Martin n’ont cessé d’étendre leur catalogue et proposent aujourd’hui plus de 44 effets. Les overdrives sont légion parmi cette offre pléthorique, mais l’une d'elles nous a tapé dans l’oeil : la pédale DC Drive.

Accéder à un autre article de la série...

La DC Drive fait partie de la série Vintage du construc­teur. Elle est censée incar­ner la simpli­cité et la poly­va­lence au sein de cette gamme, mais elle n’en est pas moins dénuée d’in­té­rêt. Tout d’abord, elle possède deux canaux : un over­drive, et un boost indé­pen­dant, avec un foots­witch pour chacun. De plus, le boost est doté d’un réglage de volume, et un sélec­teur permet de mode­ler la satu­ra­tion en plus des trois réglages habi­tuels Drive, Tone, et Level.

Côté boîtier, la pédale est très simple, mais jolie. Elle doit surtout cela à sa robe métal­lique légè­re­ment paille­tée dont la couleur à mi-chemin entre l’orange et le saumon est peu commune.

How does it sound ?

Insis­tons dans un premier sur l’in­dé­pen­dance du boost. Ce sont bel et bien deux effets que propose la DC Drive ! Il s’agit d’un véri­table clean boost, qui ne sature jamais même lorsqu’on pousse le potard augmen­tant le niveau de sortie.

Le niveau de sortie est d’ailleurs globa­le­ment impres­sion­nant sur cette pédale. Il en va de même pour les satu­ra­tions. Elle peut clai­re­ment faire office de distor­sion. L’over­drive offre des sono­ri­tés assez parti­cu­lières. La satu­ra­tion est très sèche. Elle ne « traîne » pas, ce qui offre un côté très dyna­mique. C’est inté­res­sant car cela tranche avec le son de la majo­rité des pédales de ce type. Le sélec­teur à deux posi­tions change le son de façon impor­tante. En mode Reg, le résul­tat est très brillant, et le bas se retrouve litté­ra­le­ment mangé. Cela peut être utile, notam­ment pour sortir d’un mix. Pour obte­nir plus de graves, il faut passer en mode Fat. C’est clai­re­ment trop prononcé pour une Les Paul, mais très bien pour rendre les sono­ri­tés d’une Strat plus crémeuses.

Le boost s’as­so­cie très bien au canal over­drive. Il donne un peu plus de corps, de chaleur, de liant. Il peut aussi, bien évidem­ment, ajou­ter une bonne dose de volume. Dans tous les cas, le son reste très précis. C’est parfait pour des solos, et il redonne un peu de vie au mode Reg.

Enfin, le réglage de tona­lité est très sensible. Il est assez effi­cace, mais assour­dit très vite le son lorsqu’on le pousse un peu vers la gauche.

Conclu­sion

Sans être impres­sion­nante au niveau sonore, la DC Drive remplit ample­ment le contrat initial : propo­ser une over­drive poly­va­lente et simple, mais malgré tout assez complète. Le boost indé­pen­dant est très pratique, le carac­tère de la satu­ra­tion est atypique, la grande réserve de gain est appré­ciable, et le sélec­teur permet de s’adap­ter à diffé­rentes situa­tions. Son tarif est en plus très honnête au vu des possi­bi­li­tés, puisqu’il est de moins de 100 euros.

Il est diffi­cile de trou­ver de véri­tables défauts à cette pédale. On aurait aimé garder un son plus ouvert en tour­nant le potard de tona­lité vers la gauche, mais ce n’est pas non plus drama­tique. Un EQ plus complet pour domp­ter le mode Fat aurait aussi été appré­ciable. Au final, cette pédale fait l’ef­fet d’un bon élève qui ne s’au­to­rise aucune sortie de route, en bien comme en mal. Le tout est très sage, et, fina­le­ment, un peu ennuyeux. Cela ne l’em­pêche pas de décro­cher la jolie note de 4/5, et notre Award Rapport Qualité/Prix.

  • Carl Martin Vintage Series DC Drive 2011 : Carl Martin DC Drive 1
  • Carl Martin Vintage Series DC Drive 2011 : Carl Martin DC Drive 2
  • Carl Martin Vintage Series DC Drive 2011 : Carl Martin DC Drive 3
  • Carl Martin Vintage Series DC Drive 2011 : Carl Martin DC Drive 4

 

← Article précédent dans la série :
À tout berzingue
Article suivant dans la série :
Du murmure au râle →
8/10
Award Qualité / Prix 2016
Points forts
  • Boost indépendant et réglable
  • Bonne réserve de gain
  • Le sélecteur Reg/Fat
  • Une saturation assez sèche plutôt originale
  • Bon rapport qualité/prix
Points faibles
  • Trop sage
  • EQ sommaire
  • Ex ante 1474 posts au compteur
    Ex ante
    AFicionado
    Posté le 24/12/2016 à 15:04:58
    x
    Hors sujet :
    On peut imaginer que Locomotiv se fait du son clair en injection dès qu'il rentre du bureau, après cette tournée de 794 od...
  • kosmix 31204 posts au compteur
    kosmix
    Vie après AF ?
    Posté le 24/12/2016 à 17:00:30
    Non il se dit que ce sont des pédales de fillettes et il branche sa metal zone :-D
  • gojats 9845 posts au compteur
    gojats
    Je poste, donc je suis
    Posté le 24/12/2016 à 18:31:14
    Ma préférée du moment, celle qui prend régulièrement mes semelles sur le coin du baigneur.
    Injustement méconnue, une vraie réussite comme beaucoup de produits de cette marque.

    Juste un défaut, les 2 switch trop rapprochés..! Avec des Dr Martens c'est délicat.
  • skarabee.nc 1052 posts au compteur
    skarabee.nc
    AFicionado
    Posté le 25/12/2016 à 02:04:09
    @gojats mets des ballerines...:-D

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.