pujol813 22/02/2013

Tech 21 Blonde V2 : l'avis de pujol813

« Amplis Fender dans la popoche »
3

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Effet overdrive ou préampli simulant les amplis Fender. Un In, un Out, alimentation en 9 volts ou par pile (très accessible). Des réglages simples : graves, mediums, aigus, volume drive et character. On reviendra sur ses deux réglages qui interagissent l'un sur l'autre. Pas de MIDI donc pas de migraine. Tech 21 dit que c'est analogique. Nous aurons donc l'amabilité de le croire.

UTILISATION

Facile à régler certes mais, compte tenu de l'interaction des réglages entre eux, trouver le son ne se révèle pas si aisé. Je n'ai pas lu le manuel ou alors peut-être mais il y a longtemps.
Le dosage entre character et drive est assez minutieux en fonction du taux de clean/crunch recherché. Je joue avec une Telecaster et le réglage de ces deux paramètres est délicat, surtout si l'on change de configuration. En gros, les réglages qui vont bien devant un ampli n'iront plus dans une console et même le changement de micro peut parfois rompre l'équilibre. Toutefois, je préfère préciser que j'ai un Seymour Duncan stack en bridge et que ce micro manque cruellement de rondeur, d'où ma pondération dans le jugement.

QUALITÉ SONORE

Parlons du son. On achète cette pédale pour retrouver le son d'un Fender. Personnellement, je voulais un truc simple pour embarquer en concert avec deux ou trois effets devant et derrière et zou ! direct dans la console et les retours. Il s'avère que ce n'est pas si simple.
Le son clean manque un peu de corps ou devient aigrelet si on force les médiums. Du coup, j'ai collé un compresseur en amont et le LPB2ube Electro-Harmonix derrière pour réchauffer avant la console. Bon résultat mais il faut bien avouer qu'au final, il faut pas mal trafiquer pour obtenir un son Fender. Pour autant, bien réglé, on peut obtenir une large gamme de son, du clean cristallin au son blues baveux d'un tweed. Donc, le son n'est pas décevant. Joué en alternance avec un bon ampli à lampe (un Laney Lionheart), il s'avère que la pédale n'a pas à rougir sur le côté claquant et dynamique.


AVIS GLOBAL

Je joue depuis un an avec cette pédale. En concert, elle ne se suffit pas à elle-même, comme il est dit plus haut, mais comme je n'ai plus l'âge d'embarquer un ampli pour aller jouer quelques titres dans un bar, la solution me va très bien.
J'aime bien le côté pas compliqué avec un seul son. L'hyper-choix freine toujours le jeu. Si je devais la perdre ou la changer, j'essaierai la Wampler 57 qui a l'air d'être du même tonneau. En gros, je touche au but mais comme la plupart des guitaristes, je cherche toujours la petite chouille supplémentaire pour atteindre le mojo suprême . Et, c'est bien connu, il n'existe pas.