Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
< Tous les avis Korg Trident
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Korg Trident
Photos
1/251
Korg Trident

Clavier synthétiseur analogique de la marque Korg

revega revega

« Du Korg belle époque. »

Publié le 20/09/11 à 12:22
Rapport qualité/prix : Correct
Cible : Tout public
Synthé Korg de 1982 destiné à concurencer les polyphoniques de l'époque comme le Prophet 5 sur un créneau plus ou moins similaire (même si le rendu sonore n'a juste rien à voir, le P5 est un pur synthé autonome aux possibilités nettement plus étendues). Le synthé se divise en 3 parties Brass/String/Synth le tout jouable à l'unisson. Polyphonie de 8 voix, pas mal pour l'époque.
ATTENTION: le Trident MK1 ne possède ni Midi, ni CV/Gate et l'opération pour intégrer l'un de ses deux mode de contrôle semble possible mais faudra mettre les doigts dedans ou le faire faire par un technicien.

Pour info le mien était un MKI. Je l'ai acquis à une époque (pas si lointaine vers 2008) ou il était complètement 'has-been' et personne ne se bousculait pour en avoir un. Son retour en grâce ne se justifie que par la sacralisation grotesque du 'vintage', qui ferait passer toute guimbarde négligeable des années 70/80 pour une antiquité hors de prix.


UTILISATION

Bon la configuration est simple et pas bien difficile de s'y retrouver, tout est à porté de main donc comme 90% des machines de cette époque, c'est simple, ample et séduisant. Je n'ai pas eu le manuel et je n'en ai pas eu besoin. Le synthé a des mémoires (16 il me semble) et le tout est très facilement éditable. Bref, du 'à l'ancienne' comme on dit, facile et avec des résultats immédiats.

SONORITÉS

Le son. Et bien c'est une machine 'warm-brass-string' dans toute sa splendeur, l'une des plus belle que j'ai eu. Pas la peine de vous casser pour en faire des basses tranchantes comme un SCI ou Moog ou son cousin plus 'bourrin' le Polysix. Oubliez les FX et autres modulations complexes, non lui c'est les atmosphères lourdes et aériennes qui le font vivre. Vous voilà cantonné à son registre le plus strict à savoir un son lourd, vivant, très 'progressif' que ne renierai pas un Shultz/Tangerine Dream, Robert Rich ou tout groupe 'kraut-rock/psyché'. Mais voilà rien de plus, rien de moins aussi. En même temps il ne passe pas inaperçu et en jouant sur les parties 'Delay/vibrato/Flanger' de la machine on obtient un son unique, très expressif, vivant et fascinant. Il faut reconnaître que sur un Trident on sent que l'engin tourne sur une technologie d'une autre époque. Rien à voir avec un quelconque VST, il y a un côté organique assez surprenant et c'est là que le charme agit sur cette machine. De plus c'est du Korg et ça sonne comme du... Korg. Après avoir posséder et joué sur des Polysix, Sigma, MS20, Delta, on finit par se familiariser avec le son d'une marque et le Trident en fait clairement parti. Alors certes sur un créneau plus éthéré dans certains réglages il est très singulier mais sur tout le reste (bass, fx) il n'a rien de transcendant.

Utilisé durant 3 mois et revendu après une panne qui m'a un peu fait flipper. La machine est très lourde, encombrante et en plus pas simple à faire réparer (ouvrez le, vous comprendrez ce que je veux dire). Malgré une présence indéniable et un son très puissant (Boards of Canada style) on fini un peu par s'ennuyer si on cherche de la polyvalence. Maintenant il faut être cartésien et savoir que le Trident n'est pas vraiment une machine autonome. Il faut le voir comme un allié de poids.
Le mieux est de l'entourer d'un ou deux membres de sa famille d'origine (MS20, Monopoly, Polysix, Korg ps310 etc...) ou autres synthés plus orienté bass pour lui trouver les qualités requises. Et là, à mon humble avis vous avez les set ultime de chez Korg période 70's/80's.
Je le rappel, il est très lourd (+ de 20kg) très large et profond et, son acquisition, au delà 1500€ n'est absolument pas justifié ni justifiable!!! De mon côté je l'avais trouvé à 700 et revendu le même prix... autre époque. Il est de ce point de vue devenu une relique très négligeable que cette mode idiote du 'vintage' nous vend à prix d'or alors que fondamentalement le Trident n'en mérite pas tant. je ne suis d'ailleurs pas sûr que les 'modernes Synth' ne puissent le copier, faudrait un jour que je me penche sur la question.

Edit au 10/06/2020: Quand je vois les prix pratiqués par certains opportunistes (ils ont pas honte sérieusement) je ne peux que confirmer mon avis. Le Trident est intrigant, charmant et tout à fait pertinent pour tout ce que j'ai évoqué mais au delà de 1200/1500 balles vous allez vite mais alors très vite déchanter. Vous voilà prévenu!!!!

Ps: une émulation gratuite (faites un don si vous aimez) assez fidèle est dispo en mac/pc. Ok ça remplace pas le côté hardware mais ça vous donnera une bonne idée globale de cet appareil avant de claquer une fortune dedans: https://www.fullbucket.de/music/tricent.html
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.