Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Clavia Nord Stage EX 88
Photos
1/241
Clavia Nord Stage EX 88

Clavier synthétiseur numérique de la marque Clavia appartenant à la série Nord Stage EX.

Acheter
< Retour à la liste des avis
mooreamusic mooreamusic

« Un clavier de scène pour les musiciens fait par des musiciens ! »

Publié le 22/09/10 à 08:58
Les caractéristiques techniques sont très bien détaillées sur les sites des revendeurs. Je ne m'étalerai donc pas dessus. Je m'attèlerai plutôt à vous fournir des informations que vous ne trouverez pas sur ces sites.

- D’emblée on constate que la machine est robuste. Les contacts et potards sont de qualité. Néanmoins le poids aussi bien que la longueur de la machine sont très raisonnables pour un 88 notes. C’est donc bien une machine de scène destinée à être transportée fréquemment. Pour info, le site de Thomman propose des fly case sur mesure pour le nord Stage EX à des pris très raisonnables. Indispensable pour une machine de ce prix.

- Le Clavier est un bon compromis, à mi-chemin entre un "vrai" toucher lourd et un toucher de synthé. Rassurez-vous, la réponse est néanmoins très bonne et les pianistes se sentiront de suite à l'aise. Le faible poids des notes ajouté aux bords arrondi aura l’avantage de permettre d'effectuer des glissés sans « s'exploser les doigts ». Utile quand on a un clavier qui reproduit aussi bien les sons d'hammond.

- Le panneau avant est composé de 7 zones + 1 zone de config générale et sélection des presets. Les 7 zones fonctionnent comme des modules indépendants que l’on peut chainer ou superposer : Orgues, pianos, synthé, midi Externe, multi effet, préampli et reverb/compression.

Les effets et préamp peuvent être assignés à la zone instrument de votre choix. Les 3 zones des instruments internes et du midi sont complètement autonome. Vous pourrez les cumuler ou les spliter avec une facilité et une souplesse déconcertante.

- Le clavier peut être splité en 2 ou 3 zones . Les points de split sont fixes mais judicieusement placés tous les demi octaves. Avec la version 5 ou 6 octaves, ceci doit tout de même représenter une contrainte.

- Le Nord Stage propose un concept de panel A / Panel B très intéressant. Chaque preset donne accès à deux panneaux « virtuels » de réglage des 7 zones. Ces panneaux peuvent, au choix, être utilisés conjointement ( et ainsi avoir jusqu'à 6 son interne + 2 midi externes) ou permettre de passer rapidement d'un son à l'autre en profitant d'un mode de transition sans coupure de son.

Autre utilisation pour le moins géniale de ce panel A/B, d'un simple réglage, le panel A peut être assigné au clavier du Nord Stage et le panel B piloté par une 2ème machine branchée sur le midi IN.

- Ce dernier point est une caractéristique qui mérite d'être soulignée à elle seule. Avec le nord stage vous disposez de la possibilité de gérer le midi OUT à la demande (comme tous les claviers maîtres) mais également le midi IN, et par preset ! Ceci permet d'utiliser le clavier à la fois en maître et en esclave sans être dépendant de cette contrainte pour tous les presets.

Vous pouvez ainsi avoir un preset où l'une de vos zones de split pilotera votre 2ème machine, pendant qu'à l'aide de cette même machine vous jouerez des sons du nord stage. Et pour le preset suivant, vous serez libre de ne pas utiliser le midi sans que votre 2ème machine ne vienne "polluer" le Nord, etc. Une des zones pourra même être seulement destinée à l'envoi des informations de changement de preset, volume, banque, etc. pour la 2ème machine. Du grand bonheur…

- La polyphonie est illimitée pour les pianos et les orgues.

- Clavia met régulièrement et efficacement à jour les machines. Pour ma part, j'ai déballé le clavier sur lequel était posé un flyer incitant à mettre immédiatement la machine à jour via le net. Chose que je n'ai - bien sûr - pas fait, trop pressé de faire joujou avec la bête. Les sons de piano et Rhode étaient alors en version 4.4 et la qualité me parut déjà exceptionnelle. Quelques jours après, je connectais la machine a mon PC et entrepris de mettre l’OS et les sons à jour (version 5). Quelle ne fut pas ma surprise de voir à quel point la qualité des échantillons avait pu être encore améliorée ! Je n'hésite pas à dire que beaucoup de constructeurs auraient réservé ces nouveaux échantillons à la commercialisation de nouvelles machines…

- Comme expliqué dans le point précédent, il est possible mettre les sons à jour. Le module de "piano" qui comprend les sons de type Pianos, Rhodes, Clavinet, etc. fonctionne comme un pseudo-sampleur (sans possibilité d'édition) pour lequel vous choisissez les échantillons. Même si la version EX propose plus de mémoire que son prédecesseur, il n'est pas possible d'embarquer sur la machine tous les sons proposés sur le site, mais les 256 Mo de l'EEPROM pourront être utilisés comme bon vous semble.

Les pianos, par exemple sont proposés avec plusieurs niveaux d'échantillonnage, entre 20 et 70 Mo. Vous pourrez donc décider d’avoir une grande variété de sons avec des échantillonnages restreints (mais tout de même incroyablement efficaces) ou quelques sons avec une qualité optimale. De mon côté, j'ai opté pour cette dernière solution : j'ai installé tous les sons de Rhode et piano électriques qui me semblaient tous aussi beaux et indispensables les uns que les autres, j'ai fait l'impasse sur les clavecins et les pianos droits et j'ai installé 2 superbes piano à queue Un Yamaha C7 et un Steinway Lady D. J'ai essayé l'ensemble des pianos, ils sont tous superbes, votre choix sera simplement une affaire de goût.

- Prévoyez l'achat de 2 pédales d'expression avec la machine si vous n'en possédez pas. L'une d'entre elle sera dédiée au volume de l'hammond (indispensable pour profiter des sensations procurées par ce module) et l'autre sera utile pour la fonction de morphing. Le "morphing" donne la possibilité de contrôler un grand nombre de paramètres en temps reel via la molette, l'aftertouch ou la pédale d’expression. Plusieurs paramètres au choix peuvent être modifiés simultanément. Vous trouverez de multiples utilisations à cette pédale qui pourra même vous permettre de passer d'un son à un autre sans lever les mains du clavier.


UTILISATION

Loin des écrans géants et des interfaces de menus en cascade, sous menus, pages, etc. Clavia propose une machine d'une simplicité d'accès étonnante. C'est probablement la chose qui vous frappera le plus, après la qualité des sonorités de ce clavier : Le Mini LCD a surtout vocation à afficher les noms des presets et tout fonctionne par des boutons et de potards ayant chacun 2 ou 3 fonctions (grâce à une touche shift).

Si comme moi vous avez un eu lassé par des machines où le réglage du split du clavier (que l'on règle pour presque tous les presets) était "enfouis" au même niveau que le réglage du temps de pré-délai de la réverb (que l'on ne règle jamais !!!), vous apprécierez ce concept : celui de passer moins de temps à faire vos presets et plus de temps à jouer.

En effet, il ne faut que quelques minutes pour comprendre le fonctionnement du Nord Stage. 2 heures tout au plus suffisent ensuite pour prendre solidement la machine en main, et au bout de 7-8 heures on a fait le tour de toutes les possibilités, lecture du manuel comprise.

A la lecture de ces lignes, vous allez penser que l'on doit être rapidement limité, c’est ce que j’ai craint également de mon côté… Et bien non! Et c'est là un autre points qui m'a bien surpris avec cette bécane ! Clavia a savamment automatisé tous les réglages inutiles et n'a laissé que les paramètres sur lesquels en réalité on a réellement besoin d'intervenir. Au final, on parvient donc à faire toutes les configs dont on a besoin, avec un gain de temps substantiel.

Même le module analogique, jugé "leger" dans quelques tests, parviendra à sortir une palette de son plutôt large et très convaincante: des gros lead biens gras, des basses analogiques pêchues, des nappes chaleureuses, etc. sans même avoir besoin "d'empiler" les 2 panels. Bien sûr, on parle de sons "à jouer", pas du gadget avec des arpégiateurs à gogo qui sonnent « super » pour épater les néophytes dans un magasin de musique mais qui sont inutilisables en groupe. Pour ma part j'ai fait déjà une bonne 40aine de presets qui couvrent plus d'une centaine de morceaux sans rencontrer de difficulté ou de limitation.

Notez toutefois que le Nord stage est dédié aux sons claviers. Il sera nécessaire d’avoir un 2ème clavier si l’on doit également disposer de sons généralistes (basses, cuivres, cordes, etc.).

Vous apprécierez également une foule de détails comme les points de split marqués par des diodes électroluminescentes, les presets "Live" qui garde en mémoire, sans besoin de sauvegarde, les réglages que l'on fait même si on change de preset ou si on éteint la machine, la petite demi-housse fournie par clavia qui protègera votre bébé du soleil et de la poussière pendant qu'il vous attendra sagement sur scène, etc.

SONORITÉS

Le nord stage est d'une des machines les plus utilisées actuellement sur scène. Outre ces qualités indéniables d'utilisation, c'est la qualité sonore qui explique cet engouement. La machine n'est pas polyvalente, puisqu'elle se restreints aux sons de claviers purs et durs, mais après seulement quelques minutes d'utilisation, vous aurez du mal à commencer vos phrases sans un juron du type "putain, ce que ça sonne !".

On a beau triturer les réglages dans tous les sens, on n'arrive qu'à faire des "jolis" sons. Pour les orgues, par exemple, on a tous connus des "émulateurs" d'orgue hammond, où au final, seules 2 ou 3 positions de l'ensemble des réglettes parvenaient à produire un son correct. Ici, toutes les combinaisons fonctionnent... ce n'est plus qu'une affaire de goût, de style, de musicalité, comme sur un vrai.

On peut même s'adonner à des expériences amusantes... Les hammond avaient été fait initialement pour remplacer les orgues d'église ? Que se passe t'il si je coupe la leslie et que je mets une grosse reverb hall, un petit delai?... Eh bien , on a un orgue d'église criant de vérité.

Les rhodes sont vraiment hallucinants. Je n'ai jamais eu l'occasion de jouer sur un Mark V... comme tout le monde, vu que seul 2 à 3000 exemplaires ont vu le jour. Mais avec ce clavier j'ai l'impression d'en avoir un à la maison.

Les autres sons sont tous au même niveau : Piano, Wurly, il faut les entendre pour se faire une idée.

Dernier point, les sons ont du "corps". Il n'est jamais utile d'empiler 2 orgues, 2 rhodes, ou 2 synthés pour avoir du grain, ou encore de gonfler le piano avec une nappe. Ceci permet de vraiment disposer des 6 zones internes pour basculer d'un son à l'autre ou créer des splitages complexes.


AVIS GLOBAL

En plaisantant, je dirais que si vous avez pris le temps de lire ce long avis, c'est que vous n'avez pas essayé la machine, sinon, vous l’auriez déjà acheté ou placé sur votre liste de souhaits pour papa noël.

Vous l’aurez compris, je suis conquis. Un mois d’utilisation (au minimum 3h tous les jours – c’est dur de décrocher !) et il est clair que les ingénieurs de chez Clavia sont aussi des musiciens : Ils ont créé une machine correspondant aux besoins des pianistes qui font de la scène. On est séduit d’emblée par les sons et on ne s’en lasse pas.

Ce type de machine impose de savoir un tant soit peu jouer car elle ne permet pas de créer des sons « tape à l’œil », mais elle ravira n’importe quel clavieriste à la recherche de sons authentiques avec du « grain », comme l’on dit.

cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.