freddy.lombard 15/01/2019

Ensoniq TS10 : l'avis de freddy.lombard

« La meilleure workstation de tous les temps ? »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
J'ai utilisé ce synthé :
- sur scène (rock prog., bal, reggae...)
- en studio (pop, rock)
- pour mes compos (musiques de film, techno, electro, ambient...)

J'ai surtout utilisé son séquenceur dont il est difficile d'aller aux limites : 2 x 12 voies, soit 24 voies stéréo réelles. À cela on ajoute les 70 modules d'effets entièrement paramétrables et les 540 sons de base avec leurs 4 variations, ainsi que les 360 presets, ce qui donne près de 1500 sonorités disponibles avant même d'en créer une !

C'est peut-être pour cela que je n'ai pratiquement pas créé de sons ; pour créer les sons, je préfère les purs synthétiseurs analogiques.

Pour répondre aux questions, dans l'ordre :

1. Finition : solide en vrai métal, increvable, transporté sur des scènes et dans des caf conc' dans des conditions inimaginables
2. Ergonomie ultra simple, idem pour la prise en mains, à condition de se plonger un peu dans le manuel tout de même...
3. Clavier semi lesté avec after touch, 7 niveaux de frappe réglables en vélocité et force + 2 niveaux pré-réglés
4. Le son... ou plutôt les sons : pas infinis, mais presque, surtout avec les disquettes analogiques et ethniques en plus. Les sons d'usine sont très satisfaisant, bien que l'on pourrait encore améliorer les pianos et les orgues Hammond
5. La création de nouveaux sons présente des possibilités infinies mais est beaucoup moins simple qu'avec un synthé classiqe : édition par touches et défilement des paramètres au lieu des bons vieux potars
6. Ce que j'apprécie le moins : je travaille entièrement avec le séquenceur intégré, ce qui m'oblige à charger mes groupes de séquences par disquette, ce qui a aujourd'hui un peu vieilli
7. Ce que j'apprécie le plus : tout le reste, avec plus de 25 ans d'utilisation quotidienne !