linn134 27/05/2017

Korg Volca FM : l'avis de linn134

« "Digital is beautiful" »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Hé, vous avez vu: un DX7 triphonique en format léger chez Korg !

Un petit essai fait à l'arrache :



Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?
De la musique électronique en home studio. Je n'utilise pas trop le séquenceur intégré.

Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ? Qu’en est-il de la qualité de son clavier et de son toucher ?
C'est pas franchement un rack FM des 80's, on est dans le plastique compact. Pas si légère que ça non plus. On est un peu à l'étroit pour tourner les potars par contre.
Ergonomie plutôt bonne pour une synthèse très peu conviviale, toucher inexistant, un bon clavier maître et hop.

Quel est votre avis sur le son de manière globale ? Que pensez-vous des sons d’usine ?
Le Volca FM sonne à peu près comme un DX. Il y a quand même quelques différences mais on reconnaît bien la signature riche et détaillée de la FM.
Les sons d'usine ? Berk. Mieux vaut en programmer de nouveaux ou en injecter des tout faits bien choisis.

Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?
Catastrophique si on a la mauvaise idée de comparer avec n'importe quelle machine basée sur une synthèse "analogique" (VA comprise) mais très sympa si on se réfère aux machines FM qui n'ont pas beaucoup de contrôles temps réel.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?
Franchement, un module de cette taille, à ce prix et avec ces possibilités c'est du pain béni. On peut détester l'ergonomie et l'approche de la FM, mais quand on y a goûté on ne peut plus faire demi-tour.
Personnellement j'ai un trop plein d'analo-bidules, toujours la même architecture, je tourne en rond. Heureusement les synthèses numériques n'ont pas la cote des vieux clous analos. Bien entendu les amateurs de belles machines n'ont pas de problème à juxtaposer de analos anciens, des modernes, des vieux trucs numériques et toutes ces sortes de choses, mais l'utilisateur lambda n'a pas forcément ce bagage culturel et cette ouverture d'esprit. Cela viendra, Korg a parié dessus, non ?

Bonux
Editer le Volca FM (ou le DX7) n'est pas forcément une expérience agréable à chaque instant. Il faut du calme, du temps et la machine devant soi.
Heureusement il existe un DX7 virtuel et gratuit : DEXED.
Et DEXED est capable de lire les SYSEX des DX7 et de les envoyer via MIDI, y compris au Volca FM. On peut l'utiliser sans allumer le Volca ou le DX7, se faire un lot de sons et les envoyer plus tard dans le Volca... Cool.

Voici le lien vers DEXED : https://asb2m10.github.io/dexed/

Mais il y a un hic, car DEXED est un plugin et lorsqu'on l'utilise dans un DAW il peut avoir un problème à adresser les entrées/sorties MIDI de votre interface. Une solution simple : utiliser un hôte pour lancer DEXED en standalone !

Voici SAVIHost : http://www.hermannseib.com/english/savihost.htm (malheureusement je ne connais pas son équivalent pour Mac, mais il existe certainement).

Vous avez donc un DX virtuel utilisable sans lancer un séquenceur, confortablement installé devant votre tablette Surface Pro (quoi, tout le monde fait de la pub pour les iPads à longueur de forums et on ne pourrait pas citer la Surface Pro ? WTF) c'est royal ... et c'est gratuit.

Pour en revenir à ce Volca FM ( ou est-ce féminin? ) il n'y a aucune raison de passer à côté si la richesse harmonique de la FM vous titille. C'est un bon investissement et il se range dans un tiroir si vous ne voulez pas l'avoir sur votre bureau. Faites-le avec un TX7/802/81Z/816...

Un seul point négatif : 3 notes de polyphonie, un peu short. Mais redoutable en mode Unison.

Photos liées à cet avis

photo