Electronicman 05/03/2017

Roland JD-XA : l'avis de Electronicman

« Un (très) bon synthé pour créations sonores... »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Bonjour à tou(te)s.

Un internaute (de ce site) m'a contacté (le 15/03/16) pour me demander un avis concernant le JD-XA. J'ai acheté ce synthétiseur (fin décembre 2015) dans le but principal de faire de la création sonore et du sound-design, ce dont je parviens sans trop de mal... Dans l'absolu, c'est principalement la musique d'ambiance dans le style des premiers albums de Jean-Michel Jarre qui m'intéresse...

Donner un avis perso (vraiment) complet dans l'immédiat n'est pas encore dans mes prérogatives, car je manque de temps pour cela, sachant que je consacre une bonne partie de mes loisirs à la musique !

Afin d'être prudent dans mes dires, je préfère donner 4 étoiles (au lieu de 5), car possédant plusieurs synthétiseurs, je n'ai pas encore eu l'occasion de tester (à fond) toutes les possibilités du JD-XA.

Il possède (comme toute chose) des avantages et inconvénients d'utilisation. Ses principaux atouts sont l'accès direct à bon nombre de paramètres via 28 potentiomètres (sans compter les molettes de pitch et modulation), 18 faders (de 30mm), 85 boutons poussoirs et 4 boutons rotatifs de sélection de mode agissant sur LFO, oscillateurs analogiques/digitaux et filtres. Globalement, c'est un vrai plaisir d'utilisation (comparé au JD-Xi) !

Par contre (toujours comparé au JD-Xi), il n'a pas de drum-kit ! Pour une raison que j'ignore, Roland a préféré supprimer ce "petit plus" donnant pourtant du rythme à nos (chères) créations !

Au niveau des oscillateurs, il y a 4 sections séparées pour la partie analogique et 4 autres pour la partie digitale. On peut d'ailleurs travailler avec les 2 types associés (ce que je fais volontiers). Ce synthé ne fait aucun son typiquement vintage : il ne faut pas s'attendre à (re)créer des tonalités "chaleureuses", du genre Moog. Ce qui est proposé est plus dans un style moderne, façon string et brass numériques, mais ce n'est pas du tout désagréable à jouer ! En bidouillant un peu les réglages, on peut (peut-être) obtenir un effet chorus (mais je cherche encore).

Il possède 64 presets d'usine, ce qui paraît très insuffisant (comparé à d'autres synthés), mais les sons générés correspondent à mes goûts ! Bien entendu, il y a toutes sortes de possibilités de modifications sonores pour chaque preset (avec 450 variations possibles pour chaque oscillateur). Autrement, on peut ajouter 192 presets de création perso (ou téléchargés), avant de saturer sa mémoire : il y a franchement de quoi faire !...

Il possède aussi un séquenceur 16 pas (que je n'ai pas encore exploité). Son clavier a un excellent toucher (comparé à certaines workstations à plus de 3000€ ne pouvant pas en dire autant) !

Pour ceux qui connaissent un peu le JD-Xi, on se prend (beaucoup) la tête pour "naviguer" à travers les menus (et sous-menus) interminables ! Concernant le JD-XA, le même concept est partiellement repris, mais de manière (beaucoup) plus allégée, puisqu'il y a davantage de possibilités en accès direct. Cela facilite grandement les choses ! Par contre, l'écran de navigation reste un peu petit, mais est suffisant pour ce qu'il affiche.

Côté mode d'emploi, c'est comme le JD-Xi... Donc, pas très fourni (seulement 26 pages [en français] pour les principaux réglages) ! https://img.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_facepalm.gif. Globalement, il faut être patient pour bidouiller les réglages et découvrir ses réelles possibilités.

Ce synthé est du genre "poids plume", puisqu'il ne pèse que 6.5kg ! Côté légèreté, c'est (très) correct pour la facilité liée au transport. La contre-partie est sa fragilité apparente, puisque sa coque est (entièrement) en plastique ! Donc, attention à ne pas le brusquer ! Il est vrai qu'avec un fond renforcé (ce que Roland n'a pas prévu), cela aurait été beaucoup mieux !...

Comme je le disais (plus haut), mes goûts sont (surtout) tournés vers la musique d'ambiance (parfois un peu "space"). J'utilise ce synthé aussi bien comme instrument principal, ou bien comme instrument secondaire (piloté en MIDI). Dans les deux cas, j'apprécie beaucoup...

Par la suite, je donnerai plus d'info concernant mes facilités (ou difficultés) d'utilisation, mais en attendant, consultez l'article consacré au JD-XA. Il est (assez) long à lire, car bourré d'informations sur toutes ses possibilités.