ENGL E610 Savage 120 Head
+
ENGL E610 Savage 120 Head

E610 Savage 120 Head, Tête d'ampli guitare tout lampe de la marque ENGL appartenant à la série Savage.

Fend. 25/07/2007

ENGL E610 Savage 120 Head : l'avis de Fend.

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Ampli à lampe, 2 lampes de puissance 6550 (d'origine) ou KT88 au choix. Et 6 12AX7 en préamplification. Le tout pour une puissance pratique d'un peu plus de 80w (et non 120 watts comme annoncés !)
J'ai trouvé les lampes d'origines vraiment pas terribles.
J'ai essayé des Kt-88, elles donnent plus de volume (encore + !!) et un son plus précis avec de bonnes basses. C'est excellent, notamment pour les styles à tendance métal.
Néanmoins, après avoir essayé pas mal de chose, ma préférence s'est arrêtée sur des 6550 Thung-Sol qui redonne un poil de gras à l'ampli mais surtout un son plus riche et chaleureux qui fait bien ressortir le grain rocailleux rock'n roll caractéristique de la tête !
Au niveau des lampes de préamp, elles n'ont finalement que peu d'influences sur le rendu final. A part en V1 ou certaines lampes valent le coup d'être essayées comme la Thung Sol Re-Issue Gold qui resserre le grain de l'ampli et apporte beaucoup de basses, parfait pour avoir un son métal ou néo-métal moderne. Perso, je n'aime pas trop. Donc j'ai remis une 12AX7 GE NOS qui garde intact le caractère de l'ampli.

Les réglages sont très complets :
4 canaux très complémentaires clean/crunch1/crunch2/lead (j'y reviendrais dans la partie sonorité), groupés par deux pour la gestion des gains et des équalisations : 2 EQ 3 bandes et 4 gains (non indépendants).
Une multitude de filtres pratiques dont certains vraiment utiles et efficaces.
Deux master indépendants switchables.
Deux présences indépendantes switchables et leurs Depth-boost respectifs.Ce dernier permet une fois enclenché de considérablement grossir les basses et d'apporter du gras. L'ampli étant très précis sans ça. Il permet donc à l'ampli de proposer deux styles d'amplification bien différents ! Les mots vous sembles peut-être fort, mais l'efficacité de ce réglage est à cette mesure !

deux boucles d'effets A et B et deux config :
1 - boucle A : boucle principale / boucle B : non utilisée
2 - boucle A : affectée aux canaux clean et crunch1 / boucle B : affectée aux canaux crunch2 et lead.
Une sortie DI (pas terrible) soit pour le préamp soit ampli de puissance compris.
5 sorties HP : 16 ohms / 8 ohms / 8 ohms / 4 ohms / 4 ohms
3 entrées pour doubles switchs.
1 entrée pour interface MIDI Engl Z7 (vous obligeant à l'acheter pour contrôler la tête en midi)

Le filtre "Sense" permet de booster le niveau d'entré sur les canaux clean et crunch1, très pratique quand on passe d'une gratte équipé en doubles à une autre équipée en micros simples.

C'est complet mais il y a mieux. L'interface midi pourrait être intégrée, les multiples petit filtres ne sont ni switchables, ni programmables et les boucles d'effets auraient également pu l'être. Les mauvaises lampes d'origine ne jouent pas en sa faveur. Néanmoins de très bonnes idées comme les deux masters et les deux présences indépendantes lui font tout de même mériter une très bonne note !

UTILISATION

Le gain clean sert de base aux cannaux clean et crunch1 et le gain crunch2 au canaux crunch2 et lead. En plus de cela, deux second réglages de gains permettent d'ajuster respectivement les gains des canaux crunch1 et lead.
En gros c'est aussi efficace que 4 gains indépendants mais il faut bien tenir compte de cette particularité lors de ses réglages. Dans ce cas ça permet même d'obtenir plus rapidement des sons homogènes sur les 4 différents canaux.

L'ampli sonne, tout switch sur off et tout potards à midi. Après on rentre dans le détail pour peaufiner. Donc très facile. A la condition de changer les lampes d'origine !
Les réglages sont néanmoins très efficaces.
Bon il s'agit tout de même d'un ampli suffisamment complexe pour justifier l'existence d'un modèle simplifié : le Ritchie Blackmore.

Sinon le manuel est complet. Il manquerait juste quelques conseils d'utilisation supplémentaire.

SONORITÉS

Mon style :
Je le joue pour aussi bien pour du rock'n roll pur que du metal, mon style de prédilection étant un post-hardcore fusionnant ces deux styles.
Et oui, dans tout les cas, l'ampli convient à la perfection !

Mes instruments sont :
Un modèle "Stoker" fait sur mesure par Patrice Blanc.
Une ESP Custom Horizon Gold top.
Une Ibanez Prestige RG3120.
Et enfin, un classique : une Fender Strat US.

Transparence, sensibilité, dynamique, attaque et précision :
Quelque soit les réglages de l'ampli, la personnalité de l'instrument que j'utilise ressort pleinement. Le son amplifié respecte jusque dans ses moindre détails les propriétés de l'instrument qui produit le son de l'autre côté de la chaine !
De même, votre jeu, quel qu'il soit, tient une place très importante dans le rendu sonore final !
Ceci est, en partie dû à une énorme dynamique, permettant de retranscrire l'exacte sensibilité que vous avez appliqué à votre attaque main droite et votre touché main gauche. Mais également à une attaque très importante qui, lorsque vous faites claquer le médiator avec punch, transmet le même punch au son amplifié. Redoutable avec un médiator dur et des tirant élevés !
Le punch, est mis en valeur dans les sons crunchs par un coffre impressionnant qui révèle toute sa puissance dans les palm-mute si caractéristiques à cet ampli. Palm-mute qui, au lieu de vous écraser sous des basses baveuses énormes, vous percutent sèchement en pleine face en vous saisissant les tripes !
En plus de cela, l'ampli reste d'une précision infaillible sur les trois premiers canaux, même à gain élevé.
Son grain si particulier est ouvert et très expressif.
Tout ça vous procure des sensations inoubliables, sensations que je n'arrive à retrouver que sur très peu d'autres amplis (haut de gamme en générale, comme le VHT Deliverance par exemple).

Par contre, toutes ses qualités diminuent un peu si l'on monte trop le gain sur le crunch2. Logique : le gain compresse. En contre partie on gagne en compression (donc) et en coffre avec des palm-mute de plus en plus puissants.
Mais le canal spécialiste pour ce genre de sonorités c'est le lead avec un son naturellement plus compressé et un grain plus serré, il vient donc se démarquer du canal crunch2 pour les solos et les sont typés néo-métal et cie. Ce dernier d'ailleurs, a naturellement un son légèrement plus gras et moins précis que les autres canaux, preuve que chaque canal a été particulièrement bien étudié pour être tous très complémentaire et ainsi couvrir une gigantesque palette de sonorités. D'où sa grande polyvalence.
Avec le crunch2, sur 5~6/10 en gain obtient un des meilleurs gros crunch que j'ai jamais eu à me mettre sous le plectre ! A tel point que je ne me sers presque que de ce canal comme on utilise un monocanal : c'est à dire en jouant sur le volume guitare et la sensibilité à l'attaque. Le canal crunch2 est LE son de cet ampli ! Toutes les qualités sus cités sont là en même temps !

Le tout avec un grain rocailleux ouvert et très vivant, une tonalité rauque inimitable, une personnalité unique qui fait de cet ampli un des meilleurs que j'ai jamais essayé et, de toutes façons, mon préféré !

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis maintenant 5 ans et j'ai fait plein de concerts avec.
Et je n'ai eu qu'un pépin avec :
Une lampes de préamp à changer.
Très solide et fiable donc.

Le rapport qualité prix est vraiment excellent.

Si c'était à refaire ?
C'est simple, en gros geek de la guitare que je suis, j'ai testé tout les amplis possibles : Rivera, Bogner, VHT, MesaBoogie, Soldano, Marshall, Brunetti, Peavey, Fender... et j'en passe ! (j'ai même essayé tous les autres Engl!)
Rien ne m'a convaincu de changer. Et je sais très bien que le jour où il faudra que je me rachète un ampli ce sera celui-là.

Ce n'est pas l'ampli le plus dynamique, le plus précis, ayant le plus d'attaque, le spectre le plus riche, le plus fonctionnel, le plus simple... Mais son grain, son identité sonore et toutes ses qualités m'ont rendu accro et je n'imagine pas mes riffs, mes grattes, mes compos sur un autre ampli que celui-là.

Cela dit, avant d'en être à ce point satisfait, il a fallut que je change les lampes. Et surtout, il aura fallu que je lui trouve LE baffle qui lui correspond parfaitement : un 4*12 Custom Audio Amplifier équipé en Celestion Greenback.

Si je ne lui met pas la note maximale, c'est que les VHT ont un son encore plus précis et le modèle monocanal Deliverance encore plus dynamique. Je rêve donc d'un modèle signature "Fend", ce serait un monocanal basé sur le canal crunch2 du Savage il égalerait le Deliverance de VHT dans la dynamique pour aller encore plus loin dans la jouissance guitaristique !
Et ce modèle signature recevra mon 10/10 !

On a le droit de rêver ! ^^