FX Amplification Classic Plex
+
FX Amplification Classic Plex
Comparateur de prix
Petites annonces
Forums
jerem's 20/12/2015

FX Amplification Classic Plex : l'avis de jerem's

« The British sound in a box »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Specs:

Tête d'ampli 20W montée main en PTP.
Tout a été dit par silverfox dans son avis ;)


Utilisation:

Utilisation à la maison et en groupe, avec un 2*12 Recording (oval open back) de la même marque monté pour l'instant en WGS ET90.
Ces HP, sans sonner trop "moderne", ont un caractère nettement moins prononcé que du creamback/greenback, V30 ou consorts.
Je serai tenté de dire (par rapport à ce que je connais comme HP...) une sorte de V30 sans bosse exagérée dans les mediums (medium plus "flat", pas de pique potentiellement désagréable), des basses bien présentes mais fermes et précises (par rapport à l'ET65 de la même marque) tout en gardant une bonne ouverture du son (brillance).
La boucle d'effet est silencieuse et super efficace, pas de mauvaise surprise contrairement à ce qui peut arriver parfois (différences de niveau de sortie selon les pédales etc). Super agréable à l'utilisation du coup.

L'ampli avec ses 3 modes clean/crunch/lead (JTM/JMP/JCM) permet de couvrir du clean ultra pur au son early JCM en passant par toutes les nuances de crunch british qui ont marqués l'histoire du rock, grâce au sélecteur rotatif de mode.
Pas besoin de manuel, c'est plutôt plug and play ;)
L'égalisation est à peu près efficace surtout si on se sert des switchs bright et deep, et d'autant plus qu'on pousse pas le gain dans le dernier quart j'ai trouvé. Le potard basse répondant plutôt sur la 1ère moitié de sa course, le mid étant moins audible dans son action sauf à utiliser des réglages plus extrêmes et le treble lui par contre fait bien son taf.
Mention spéciale à la technique utilisée pour le master ultra linéaire: du jamais vu sur aucun ampli à lampes pour moi. C'est tout simplement super et ça change la vie.
Justement concernant le switch loud/quiet (20W/2W) et vu la qualité du master, je ne me sers pas de cette fonction étant donné que j'ai la chance de pouvoir pousser chez moi comme je veux, et je pense qu'elle est inutile tellement le master est progressif (de toutes façons un ampli à lampe ne se joue pas à volume de nuit quand bébé dort selon moi, autant utiliser de la modélisation pour ça, les HP faut que ça brasse de l'air hein!!).


Sonorités:

mode clean:
avec une strat c'est tout simplement jouissif déjà en plug'n'play (et on peut même y rester collé des heures si on a le delay heartbeat de la marque tellement c'est superbe!!)
Le clean est plutôt chaud et rond, avec pas mal de basses mais qui restent très propres et définies.
Moins claquant et "percutant" que le DrB de la gamme, mais c'est normal c'est pas du blackface ;)
Ceci dit, pour avoir eu les 2, on est pas à des années lumière non plus... (et d'ailleurs il respecte tellement le caractère des guitares qu'avec la strat on pense forcément à Jimi mais SRV est pas si loin non plus quoi ;) ).
L'ampli prend superbement toutes les pédales que je lui mets (overdrives, clean boost, treble booster en façade + reverb et delay de la marque dans la boucle d'effet).
Sur ce mode je préfère enclencher systématique le bright, et le deep suivant le besoin (en groupe pour plus de volume et d'assise par exemple). Sans les switchs le son sera plus feutré et moins aéré et punchy.
Avec des micros de strat qui sortent dans les 5,8-6k, on peut facilement aller jusque 3/4 au potard gain avant d'avoir le soupçon de crunch qui arrive en rentrant dans les cordes. On a une très bonne dynamique, l'ampli réagit vraiment bien aux nuances de jeu dans la main droite et avec les potards de la gratte.
Et comme ce mode est celui qui sort le moins fort en volume de sortie, on pousse aussi le master et on peut profiter de la compression naturelle des EL34. L'autre avantage étant qu'on peut justement trouver pas mal de nuances dans le rendu sonore suivant que l'on poussera plus le gain et moins le master ou l'inverse.
Je suppose que le rendu sera naturellement encore un peu plus rond et épais en clean avec des humbuckers (mais d'un autre côté comme ça on doit pouvoir exploiter le crunch façon JTM vu que ça va tordre plus tôt et ça doit être sympa aussi...)

mode crunch:
on passe encore au cran du dessus en gain et surtout en patate/volume délivré.
On peut néanmoins avoir encore un bon clean rappelant presque le mode précédent mais en plus punchy en restant environ sous les deux 1ers tiers de la course du potard gain.
Ce mode est lui aussi tout simplement génial.
Avec juste une guitare et un clean boost ou treble booster (ou avec le bi boost de la marque dont on pourrait même penser qu'il a peut-être été fait pour cet ampli ;) ), on peut couvrir un éventail de sons énorme tellement la réactivité au potard de volume de la gratte et la réponse en dynamique de l'ampli permettent de nuances. Mon trouble booster 1st run fait des merveilles sur ce point et me permet d'exploiter à fond ce canal du clean au crunch.
En terme de gain, avec un bon humbucker chevalet on vient titiller facilement les son early ACDC d'Angus par exemple et même un peu plus encore suivant la config gratte/pickups/booster.

mode lead:
le mode pour envoyer le gros bois ;)
Je suis pas un expert du tout dans le domaine JCM like mais par rapport à ce que j'ai en tête je dirai qu'on peut aller d'un bon gros son classic rock/hard rock façon Thin Lizzy par exemple en se modérant un peu sur le gain et jusqu'à du bon gros hard un peu plus velu. Je rejoins les autres avis disant que c'est sûrement trop juste pour aller titiller du gros Slash ou encore EVH et consort sans utiliser de boost mais comme ce n'est pas mon utilisation la plus courante, moi je trouve ce canal nickel comme il est quoi ;)
Avec le trouble booster en façade ça devient carrément génial et malsain presque ;)


AVIS GLOBAL:

Je suis vraiment super ravi de retrouver tous ces sons qui rappellent quand même tout un pan de l'histoire du rock, avec un tel silence de fonctionnement et un volume superbement gérable.

Le prix pique pas mal mais si on tient compte en plus du côté artisanal, de la qualité des composants et du rendu global (en plus d'une boucle efficace et fiable et d'un master volume d'une progressivité/efficacité jamais vue ailleurs), si la fiabilité est bien là dans le temps alors oui le rapport Q/P est à peu près correct ;)

Je mets donc 5/5 pour ce très bon ampli parce qu'on peut pas mettre 4,5 et que 4 serait pas très juste non plus vu la qualité globale et le son de l'engin ;)