Mesa Boogie Mini Rectifier Twenty Five Head
+
Mesa Boogie Mini Rectifier Twenty Five Head

Mini Rectifier Twenty Five Head, Tête d'ampli guitare tout lampe de la marque Mesa Boogie appartenant à la série Mini Rectifier.

SlapKid 22/08/2014

Mesa Boogie Mini Rectifier Twenty Five Head : l'avis de SlapKid

« Produit splendide et surprenant »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Le mien est rouge avec les leds dedans pour l'ambiance, ça en jette! Pas de switch pour bypasser la loop à l'arrière.
Donc tout petit, plein de tubes dedans, et tous les réglages essentiels sont là.
Deux canaux avec eq complète, plus un switch de mode et de puissance par canal. Pas de reverb, pour ça faut prendre le rectoverb nettement plus cher (déjà que!)...
Loop sérielle fonctionnant très bien avec mon bebert vd400, plus j'ai pas besoin.
25w et ils sont là, c'est un classe a/b donc et avec redresseuse à diodes.
HP: sortie 8 ohms et sortie 4 ohms. C'est intelligent car on peut sans problème tirer plus sur un ampli à tubes, mais jamais moins sous peine de cramer le machin.
En clair, on peut brancher un box 16 ohms sur la sortie 8 ohms de l'ampli sans aucun risque.
(mon vox ac15 est stupide car il n'accepte que 8 ohms minimum, du coup ben il chome pas mal).
Bref c'est un sans-faute pour le mini, d'autant qu'à vide aucune ronflette ni rien ne vient gacher le tableau.
10 donc, moins 3 pour le prix conséquent...

UTILISATION

A part les repères absolument illisibles des boutons c'est super simple à utiliser, tout agit audiblement sans exagération non plus. Le switch fourni ne produit pas de bruits bizzarres lors du changement de canal, ok donc.
Les modes sont clean ou crunch sur le canal du haut, et vintage/modern sur celui du bas.
Les puissances commutables ne permettent pas de jouer en appart', elles servent plutot à mettre les lampes de puissance à genoux, ce que les bluesmen apprécieront.


SONORITÉS

Je n'ai pas acheté cet ampli pour le son stereotypé gros méchant loup, mais en ayant à l'esprit que Bernard Allison utilise un rectifier depuis des lustres donc avec raison.

Le son clair est très bien, un judicieux équilibre entre précision/intelligibilité et chaleur/répondant. Il accepte très bien les deux overdrives que je lui ai proposées jusqu'à présent (harley vintage overdrive verte et bebert od400), ce qui me fait mon 3canaux simple et efficace.
En mode crunch et sans toucher à l'eq c'est redoutable et propre, c'est très fin et facile à doser. Pour plus de baveux c'est facile, commuter en 10w et pousser le master, élémentaire.
Le son saturax en position modern est très dominant, on sait instantanément à qui on a affaire! C'est plus vivant que sur les gros de la série, et les médiums passent mieux aussi, merci les el84. Celà étant je préfère le mode vintage.
Par vintage mesa entend pré-2000 j'imagine, rien à voir avec ledzep and co, et c'est tant mieux.
Ce mode est très polyvalent et offre un gain très progressif, et se comporte comme le canal clean dans l'équilibre proposé. C'est très efficace en restant naturel.
Comme je le règle pas trop saturé je peux rajouter l'overdrive pour plus de médiums/sustain en solo.




AVIS GLOBAL

J'en suis à un mois environ, sur deux box 112 placés en pseudostéréo et moi au milieu, c'est très sympa à jouer.
Testé sur un 212 openback alnico c'est moins avantageux, par contre sur un 412 randall (hp jaguar) ça déchire total en restant joli, pas de souci avec un batteur c'est bien assez fort. Maintenant pour du furax à deux guitares et bassiste saturé plus batteur fou je suis pas sur, je mettrai à jour dès que mes cobayes auront testé la bestiole...
Voilà pour l'instant, la motivation de cet achat était la compacité et la polyvalence ainsi que le choix absolu pour les boxes. J'en avais marre du tandem ampli clean-pédales pour saturax, non que ça ne marchait pas mais plutot que le saturax perd trop en passant par un canal clair, c'est moins direct moins vrai en fait.
Je suis donc très content de mon achat, je ne touche à rien tant que ça fonctionne vu que ça sonne bien tel quel. J'espère juste avoir plus de chance question fiabilité qu'avec feu mes 2 subway blues de la marque (mais ils étaient de 1994-5, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis).
En fait pour le prix ça va encore, un F...mexico coute aussi cher et c'est vraiment de la superdaube en comparaison (ainsi que dans l'absolu, on n'a pas idée de construire aussi mal).
Note 8, mais seulement à cause du prix en regard des 2 bugera que j'ai eus (333-1990) qui sonnaient bien en coutant 3-4x moins... Les temps sont durs et la thune se fait rare.

MàJ fin 2015, zéro souci mais bon je m'en sers pas régulièrement non plus. J'ai eu la bonne idée d'insérer un compresseur studio dans la loop et ses vu-mètres m'ont permis de constater que le mesa envoye un signal nettement plus fort sur le canal clair que sur le saturax. C'est donc pour ça que ma simple pédale bébert vd400 sonnait si bien et si propre. Malin donc, permet d'avoir un delay bien tassé en clean et beaucoup plus discret en saturax! D'après le vu-mètre du compresseur pour avoir un signal de puissance équivalente en loop il faut régler le clean sur 10w et le saturax sur 25w.
A part celà le compresseur embellit superbement les sons du mesa, plus enrobés et distincts, très vivants et ben je peux plus trop jouer sans maintenant c'est malin... Pour du live par contre pas indispensable vaut mieux aller au plus simple et soigner son jeu perso hein!