Orange TH30 Head
+
Orange TH30 Head
tarz200tdi 11/02/2014

Orange TH30 Head : l'avis de tarz200tdi

« Excellent ampli plug'n'play qui combine vrai grain et vraie polyvalence »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Tout a déjà été dit
un bon point pour les deux vrais canaux, la boucle d'effet, mais également les puissances disponibles (7,5, 15 ou 30W) et la variation des grains (et donc des possibilités que ça génère) : le 15W obtenu en passant de 4 à 2 EL84 alimentées ne sonne pas comme le 15W obtenu en divisant par deux la puissante mais en alimentant les 4 loupiottes de puissance.
Un point de moins pour le footswitch parfait mais bêtement optionnel
Précision : je suis en lampes d'origine, pas regardé ce que c'était, sans doute des chinoiseries mais pas éprouvé le besoin d'en changer jusqu'à présent.

UTILISATION

Plug'n'play :
On met sa guitare dedans, ça sonne !
Cela étant, le dirty est plus facile à appréhender immédiatement que le clean : avec Gain, Volume et le réglage de shape qui joue sur les mids, on a tout de suite plein de sons sous les doigts sans tatonner. Sur le clean (un vrai Clean !), l'interaction entre bass et treble est un peu plus fine à appréhender, et dépendra assez terriblement de votre guitare...
Pour le reste, utilisable en appart en 7,5W tous volumes sur 0.5/10, mais vue la réserve de puissance, ça n'est pas son usage idéal... en effet la section de puissance demande à être un minimum chargée...
Dans l'autre sens, les 30W sont de gros watts, donc aucun problème : à titre d'exemple, en répète, sur un registre assez gras, avec batteur, bassiste et un autre guitariste, je suis entre 2 et 2,5/10 au volume du dirty, et à 1,5 sur le clean.
Petit défaut plus agaçant que vraiment pénalisant : une différence de volume assez marquée entre les deux canaux. A réglage de potard de volume équivalent sur les deux canaux, le clean pète les feuilles quand le dirty est "normal"... Pensez-y si comme moi vos sons clair, crunch et disto sont ceux de l'ampli.

SONORITÉS

Je me ballade dans des registres allant du bluesy couillu au metal velu...
Deux pelles : une (bonne) Gibby SG faded en 490 d'origine mais avec des capots (gros impact positif sur le son soit dit en passant) et Schecter Blackjack ATX C1 avec des seymour actifs patators mais pas que
un baffle : orange ppc 112 en celestion V30 d'origine
Premier constat : l'ampli est très respectueux de la guitare qu'il motorise. ça permet même de redécouvrir ses guitares tellement ça met en avant la personnalité de chacune.
Le clean est d'abord très bon : c'est un vrai clean que l'on peut pousser assez fort avant qu'il ne distorde (en 30w, et sur la schecter en baissant de 10% les volumes micros). Le grain est anglais certes, mais on est sur un son moins sec, âpre que sur un Marshall... Sous réserve de triturer les deux potard d'EQ avec précision et en prenant le temps de voir leurs interactions, on peut passer d'un truc tout à fait sympa jazzy à un truc ultra claquant... j'insiste sur les deux potards d'EQ car d'une part je n'ai jamais obtenu quelque chose de propre avec des réglages extrêmes (je suis entre 4 et 6/10 sur chacun des deux paramètres), et d'autre part en fonction de la guitare le réglage sera pas du tout le même (sur la schecter ça devient vite dark tellement les basses grossissent vite passer 5/10, sur la gibby c'est un peu l'inverse).
Le dirty est plus que bon, c'est une friandise : avec une personnalité très "orange", on va facilement du son bluesy à l'anglaise jusqu'au metal creusé velu avec un égal bonheur. La réserve de gain permet absolument tout cela en restant toujours musical. cela étant (mais c'est plus une histoire de goût qu'une critique), j'ai pris l'habitude en fonction du registre souhaité de ballader le shape entre 3/10 (blues, rock à la slash etc) et 7/10 (heavy à la metallica, en passant par tous les sons saturés rock et indé). Je ne vais jamais en dessous de 3/10 car ça devient assez sourd, de même que je ne fréquente pas la plage de 7 à 9,5 qui enlève plus qu'elle n'apporte dans le mix. Par contre à 10 pour du Rammstein ou fear Factory c'est pas mal !
Précision : la bête est complètement pédale friendly (dans mon cas RMC wah en façade et chorus/flanger + delay analogique dans la boucle).
Précision 2 : par précaution j'ai mis la section de préamp dans la boucle d'un noise clamp, mais il faut remarquer que cette tête est silencieuse! elle partira avec plaisir en larsen au service du jeu, mais pas de buzz, ronflette ou autre, malgré des niveaux de gain conséquent. Très appréciable ! Je ne me sers plus que du noise clamp pour calmer les ardeurs de la SG.
Précision 3 : j'ai longtemps envisagé de passer à un baffle 2x12 (orange PPC, NOS...) mais le ppc 112 bousculé par le TH30 m'a largement fait oublier l'idée !
Précision 4 : avec un Pod HD (ou tout autre simultruc) dans la boucle d'effet pour shunter le préamp, et à la condition que le POD HD soit correctement utilisé, ça marche également du feu de dieu !

AVIS GLOBAL

Utilisé toutes les semaines en répète depuis 3 mois j'en suis absolument ravi.
Je me suis longtemps interrogé entre plusieurs modèles (orange dark terror ou OR15 ou jim root, DV mark little 40 etc) et je suis particulièrement content de mon choix : malgré la fabrication chinoise, j'ai un grain bien plus proche du grand frère thunderverb que des bas de gamme orange qui sonnent du coup d'avantage comme des préamp amplifiés que comme de vrais amplis bien chunky.
Le déterminant se fera maintenant dans la durée... si il tient longtemps, j'aurai trouvé "mon" ampli.