Kurzweil PC3K6
+
Kurzweil PC3K6
alain38 09/01/2016

Kurzweil PC3K6 : l'avis de alain38

« Excellents sons, synthèse très puissante mais PRAM très lente »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
J'utilise mon PC3K6 essentiellement sur scène (bal) mais bien sûr à la maison pour le plaisir de jouer et de faire de la recherche sonore. J'ai eu tous les modèles précédents de chez Kurzweil, du K2000 au K2661, et il constitue un aboutissement... tout en le les remplaçant pas (voir plus loin).
Sa finition et sa fiabilité, depuis que je le possède et le "trimballe" (dans son flight), sont toujours impeccables.
Côté sonorités, les samples de base et de l'extension KORE64 sont époustouflants, même si ce n'est pas encore la perfection, en raison notamment de leur taille étonnamment réduite. La plus-value Kurzweil vient de la synthèse VAST sans cesse accrue quant aux possibilités, ce qui permet de reproduire quasiment tous les sons de synthèse de la musique actuelle. Mais il faut du temps pour y arriver ! Le fait que j'ai possédé tous les synthés de la série K2xxx m'a permis de construire une banque de programmes réutilisable à 95%, et les échanges et ma propre recherche m'ont permis d'y ajouter des sons nouveaux que seuls les algorithmes de la série PC3 autorisent.
Je suis toujours intéressé par échanger de nouvelles sonorités avec des utilisateurs avertis.
Mais, ayant connu la série K2xxx il faut savoir qu'il y a des limitations au PC3K. En effet , sa plus-value consiste à pouvoir charger dans une RAM permanente (appelée PRAM par opposition à la RAM volatile des K2xxx) des échantillons jusqu'à 128 MB. Possédant des dizaines de CDROM de samples, j'en ai bien profité, car certains sons comme par ex l'accordéon ne sont pas intégrés d'origine à la ROM de base ni à la KORE64.
Mais le hic est double :
- la PRAM est très lente, ce qui fait qu'il est très fastidieux de modifier son contenu
- contrairement au K2661 que j'ai dû conserver car le PC3K a perdu cette fonctionnalité, on ne peut faire du traitement de sons samplés, qui par ailleurs se serait révélé très lent en raison de la PRAM. Je fais don de la recherche et de la production de sons samplés d'abord sur mon K2661, pour transférer seulement les meilleurs sur le PC3K qui le garde ensuite en mémoire, exactement comme s'ils étaient en ROM.
L'idéal pour un PC4K (appellation non controlée !) serait d'intégrer une PRAM plus rapide, et si possible de capacité bien supérieure car les 128 MB sont vite remplis.
Et en corolaire d'avoir des ROM de sons de base avec des capacités comparables à celle des synthés d'aujourd'hui (plusieurs GB au lieu de 128 MB) pour que les sons soient plus variés et surtout moins limités dans leur durée.
Mais en 2016 le PC3K reste l'un (ou le) meilleur compromis de synthé polyvalent que l'on puisse trouver sur le marché, avec une excellente fiabilité.
Mais attention : il faut des années pour le maîtriser ; le fait d'avoir appris sur des K2xxx est un avantage incomparable.