linn134 06/07/2019

Fender FM 212R : l'avis de linn134

« Du son clair, droit et puissant. »
3

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Je suis retombé il y a peu sur le 212R, un ami venait de le sortir de son grenier, ce fut l'occasion de refaire un essai sur ce combo presque autant décrié qu'un Marshal MG, c'est d'ailleurs la même époque.

Le Frontman 212R est du genre encombrant, le baffle est ouvert et abrite presque péniblement les deux gamelles de 12 pouces.

Pas le temps de tergiverser, on le branche, on prépare deux pelles de qualité (une Strat American Deluxe et ma Egen8 Ibanez), directement sur le saturé. Là comme ça sans chercher le son c'est assez médiocre, on peut tenter du gros gain mais il est évident que ce n'est pas son point fort d'origine. Il est malgré tout capable d'envoyer sa mauvaise disto très très fort, la projection est vraiment bonne, l'équilibre tonal aussi. Mais la disto est à la hauteur de la légende.

Le canal clair est celui d'un bon ampli à transistors, pur, droit, précis. Typiquement une base pour les effets externes. Ce que l'on a testé avec trois préamplis : un Mesa V-Twin v2, un vieil ADA MP1 et ma Demonizer de chez Damage Control. Et le son fut à la hauteur de nos attentes, dynamique et ample.

Attention malgré tout, on parle d'un combo à transistors de moyenne gamme dont l'ébénisterie est passable et les haut-parleurs relativement froids, aucun de nos préamplis ne l'a métamorphosé en Dual Caliber ou en Soldano, c'est du bon son mais pas non plus transcendant.

Les divers contrôles embarqués remplissent leur office sans extravagance et sans faillir. Typiquement le combo du joueur débutant/confirmé qui veut faire quelques bœufs avec les copains et quelques petites sorties en groupe.

On a fait bien meilleur depuis mais surtout bien pire. La construction de ce Frontman est meilleure que celle des amplis équivalents aujourd'hui.

Je me souviens l'avoir essayé en boutique il y a presque quinze ans, je testais une G&L Invader et je souhaitais me faire un avis sur un ampli moyen. J'avais failli repartir avec le FM212... Finalement c'est un Flextone 3 qui a gagné la timbale mais le FM212R n'avait pas démérité pour presque deux fois moins cher.

Aujourd'hui il a de bons arguments pour reprendre du service : les simulations d'amplis sont bien plus convainquantes qu'à sa sortie et il est bien à l'aise vu sa quasi neutralité. D'ailleurs il existe des haut-parleurs spécifiquement conçus pour les simulations, encore plus neutres, ils seraient probablement bien à leur place dans le FM212R.