Peavey Delta Blues 115
+
Peavey Delta Blues 115
poutilaya 16/04/2015

Peavey Delta Blues 115 : l'avis de poutilaya

« j'y reviens toujours…. »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
utilisé à la maison et sur scène, formations rock/reggae/variété/jazzy. actuellement sur une gibson Les Paul traditional, avant sur une Greco copie es-175, et sur Fender telecaster 52.

je veux juste un petit qqch., les autres avis disent très déjà bien tout ce qu'il y avait à dire.

le truc, c'est de se rappeler que c'est un ampli à lampes, et que donc, on peut faire des essais, notamment en changeant la lampe en V1 (celle d'entrée).
ça modifiera les sons, du canal clean car il ne passe que par elle, et du canal overdrive car le gain dépend de cette lampe. Pour avoir essayé dans tous les sens sur les trois lampes de préamplifiacation (abstraction faite des tubes de puissance, là aussi on pourrait...), c'est clairement cette V1 qui influence le plus la couleur sonore, même en terme d'EQ.

en gros, il est livré avec des JJ.
si vous voulez tirer côté Fender, mettez lui une (des) groove tubes, ça en fera pas un deluxe reverb, mais la tendance sera là. (le + : clean génial, le - : disto selon les goûts…).
Si c'est plutôt le côté Marshall de la force qui vous tenaille, une electro harmonix, ça pousse plus en disto, et le médium aigu part bien du côté de feu Jim. (le + : hard rock, man… le - : clean à la Marshall, moins polyvalent)
enfin, et c'est sur ça que je me suis arrêté actuellement : une 12ax7 mesa (si,si…) et étonnement : plus équilibré, les réglages graves/mid/aigus mieux centrés et plus fins, et le canal drive le meilleur des trois.

derniers trucs : si vous jouez chez vous, que vous aimez cette largeur et profondeur que donne le 15", mais que 30W tubes, c'est décidément difficile à maitriser, à choix :
- lui mettre une 12aT7, beaucoup moins puissante, en V3 : il perd du volume, du coup on peut utiliser les potards. (mise en V1, ça donne un ampli clean magnifique, mais évidemment, il ne reste plus grand chose en terme de gain pour le canal 2)
- utiliser la boucle d'effet : j'y mets de temps en temps un EQ MXR 10 bandes. ça permet d'atténuer de 24 à même 36 Db ce qui sortira : je peux jouer à un volume tout à fait supportable avec le volume du canal 2 à fond. en ne poussant pas le gain, ça sonne comme du Fender poussé très fort. Welcome Keith… Accessoirement, l'EQ peut servir à équaliser (noooonn…?) et du coup, ça fait plein de nouveaux amplis dans le même…

en résumé, cet ampli est une base magnifique. il est super efficace sur scène, et pour peu qu'on s'y intéresse un peu, on peu vraiment avoir du beau son, et bien plus de polyvalence qu'il n'y paraît. (sauf übermegaüberacierlourd, ok…encore qu'avec l'EQ dans la boucle, le "V" Mesa, ça se reconstitue..).

enfin, pour la petite histoire c'est vrai qu'il est lourd. j'ai séparé le mien en tête/colonne. j'ai gardé le case pour le HP15", et fabriqué une tête homemade pour l'ampli à proprement parler. La reverb est dans la partie colonne, ça m'a permis de ne pas avoir à surdimensioner la tête.

et pour expliquer le titre : j'essaie souvent d'autres amplis, même des références, et à la fin, même s'il arrive bien sur que l'un ou l'autre paraisse plus excitant sur un aspect ou l'autre, ben, justement, j'y reviens à chaque fois…

sur les forums US, il est souvent qualifié de "hidden Gem" (la pierre précieuse cachée) et franchement, il le mérite.

après évidemment, si c'est le marketing qui vous nourrit, Peavey, c'est moins classe que fend l'air ou mets ça, mais bon…

PS : pour être honnête, j'ai eu mieux à une époque : Mesa 50/50 + Studio pre, en stéréo sur des 2x12, alors là oui, certes, bien sur……
Mais comparons ce qui est comparable, (prix) et puis, si le peavey est lourd, là, c'était… waoufff… hum….: