Peavey Classic 50/212 (Discontinued)
+
Peavey Classic 50/212 (Discontinued)

Classic 50/212 (Discontinued), Ampli combo tout lampe pour guitare de la marque Peavey appartenant à la série Classic (Discontinued).

5thbase 09/01/2021

Peavey Classic 50/212 (Discontinued) : l'avis de 5thbase

« Un must »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
C'est le plus complet, un monstre de puissance qui peut remplir sans sono pas mal de salles, le plus beau, le plus... Tout.
Ça sera toujours mon préféré, tant il est possible avec lui d'explorer des tas d'univers différents avec toujours la même autorité et le même pouvoir de séduction.
C'est une bête de travail, fiable, lourde, conçue sans chichi et intelligemment. Il n'y a rien de trop, rien qui manque. Je l'adore et je le chouchoute depuis 20 ans. Cet avis n'est donc absolument pas objectif, cet avis est un résumé d'une rencontre avec un ampli à lampes. Et dans les lampes, il y avait le génie.

Le seul agacement qu'on a (au début), c'est d'entendre le léger roulement de son ventilo. Mais 20ans plus tard, on constate que la fiabilité est là et que le ventilateur doit être un peu pour quelque chose dans ce résultat. Et même en enregistrement, le ventilo, ça se contourne facilement.

D'abord le canal lead (ben oui, on peut commencer par où on veut): Footswitch enclenché on comprend vite que tout ou presque est possible : simple boost qui reste bien clean, rythmique tendue en montant le gain avec une sensation de réponse à la main droite incroyable, crunch qui crunch, rythmique power chord ahurissante en tournant encore un peu le "pré" et en creusant un peu l'égalisation, solo bien disto en poussant pré et post aux 3/4... Ce canal sait déjà tout faire. Si vous lui fournissez en plus votre drive ou disto préférée, il va en faire une interprétation somptueuse. C'est, de tous les amplis que j'ai croisé celui qui m'a le plus poussé à essayer, à trouver des sons royaux, tout remettre au milieu et en trouver d'autres complètement différents mais aussi classes.
De Vox à Marshall (pour ne citer que ces deux là), de "clean border line", jusqu'au déferlement de gros gros son, le canal lead est à lui tout seul une galaxie à explorer. Et il y a bien sûr une boucle d'effets pour gaver vos distos de delay, de flanger, de trems, etc...

Logiquement, quand c'est aussi beau en lead, alors en clean c'est moins concluant ( ou inversement).

Ben là non.

Ce colosse peut être aussi subtile qu'un Blues Junior ( que j'ai possédé dans sa version 2 au début des années 2000) avec le headroom d'un Deville ( Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : pas le son clean merveilleux du Deville, hein, mais bien un headroom de dingue sur le joli son clair à la Blues Junior). Perso je suis un grand fan et j'ai passé des heures à faire des essais tellement les options permises par cet outil sont nombreuses et pertinentes.
Super clean, il est très bien et avec des pédales pour le clean boost, le crunch ou la disto, on reste tout en maîtrise... Ça peut être une option.
Mais si on pousse un peu sur ce canal clean, on commence à sentir la réponse de plus en plus sensible à la main droite, genre canal lead en soft avec un énorme headroom. Là j'adore. Et la moindre pédale vient ajouter sa couleur à cette sensibilité.

Bon, je vous l'avais dit, rien d'objectif dans cet avis. Je ne pourrai pas dire du mal de cet ampli, et même face à ses défauts, je trouverai toujours qu'ils sont le simple prix a payer pour autant de qualités et de bonheur.

J'ai la première version, stock de chez stock avec les 2 HP de 12" noirs. Les changer c'est à mon avis perdre soit ce clean si sensible, soit ce grain particulier qui court sur toute la palette disponible. De toute façon au vu du volume degagé par l'engin, personne n'a besoin de HP plus efficaces, ni plus rigides ni mieux marketés.

Rien ne vaut un 212 en live ou en répète, c'est bien connu. C'est lourd et contraignant mais c'est le top. Et ce 212 de 50w est de loin (et en toute objectivité comme promis, évidemment) le meilleur.
J'ai acheté il y quelques années un Vox ac30 avec 2 blue alnico et j'ai cru qu'il allait devenir logiquement le successeur du peavey, peut-être parcequ'il coutait 3 fois plus cher et représentait une espèce de Graal de guitariste. 10 ans plus tard, le classic 50 n'a pas été vendu et le Vox, tout légendaire qu'il soit n'a pas pris sa place et dort la majeure partie de l'année.
Depuis l'an dernier pourtant, un autre Vox fait de la concurrence au Peavey: un mv50, uniquement pour des raisons de commodité de transport: 500g de tête d'ampli et 7kg de baffle, c'est moins lourd et plus facile à déplacer qu'un meuble de 30kg. Et le mini Vox est lui aussi assez enthousiasmant, même si il est carrément à l'opposé de la conception et de la philosophie du Peavey.
Mais mon classic 50 ne sera jamais à vendre.