Trace Elliot Velocette 10
+

Trace Elliot Velocette 10

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

Velocette 10, Ampli combo tout lampe pour guitare de la marque Trace Elliot.


5 avis d'utilisateurs
Comparateur de prix
Petites annonces

Fiche technique Trace Elliot Velocette 10

  • Fabricant : Trace Elliot
  • Modèle : Velocette 10
  • Catégorie : Amplis combos tout lampe pour guitare
  • Fiche créée le : 24/02/2005

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

Distribué par ims distribution

»

Avis utilisateurs Trace Elliot Velocette 10

Note moyenne :4.8( 4.8/5 sur 5 avis )
 4 avis80 %
 1 avis20 %
Rapport qualité/prix :
Nominoe04/06/2018

L'avis de Nominoe"Excellent ampli"

Trace Elliot Velocette 10
Ce petit ampli push pull d'EL84 est assez prodigieux car avec son petit HP, il envoie énormément de son (comment croire que c'est 15W????) et reste malgré tout super léger pour un ampli à lampes. J'ai lu que plusieurs contributeurs ont eu des problèmes de transfo de sortie, je croise les doigts mais depuis près de 20 ans, je n'ai eu aucun souci. La simplicité d'utilisation est confondante : un volume, un tone et un bright switch. Le bright switch peut sembler trop claquant, c'est le cas pour moi avec une Telecaster par exemple. Par contre, il est utile avec ma SG dont le son est plus sombre.

Ces registres favoris sont le funk et le blues. Il me semble moins adapté au gros rock classique et ne parlons pas du métal.

En résumé un adorable petit produit dont la présentation rétro est à craquer !
»
Original Gigster08/02/2018

L'avis de Original Gigster"La surprise du chef en boîte !"

Trace Elliot Velocette 10
Le Trace Elliot Velocette 10 reste quelque part un mystère. Une série méconnue 100 % "british made" d'une marque pas vraiment réputée dans l'amplification guitare. (un nom évocateur pour les bassistes en revanche). 15 watts tout lampes, 2 x 12ax7 et 2 el84. Un "vulgaire" circuit PCB, un petit Hp 10", volume, tone, bright et basta. Le tone agit sur la courbe des medium, de la bosse à l'égalisation en "V". 10 kg tout rond. Rien de bien fou ou de bien noble à la lecture du pedigree de l'engin, et pourtant...

Ce qui m'amuse le plus (en jams par ex.), c'est la réaction des autres dès que l'on sort du stand-by. "Wow !! ça sonne comme ça ce truc ??!" etc...
Car oui, LE son, (et son poids plume, j'avoue), c'est son atout majeur. IN-CROY-ABLE !
Une dynamique, une chaleur, une puissance... 15 watts ? Mais ils ont dû s'entraîner pour débiter comme ça ! A moins de jouer vraiment metal, heavy, avec un batteur agressif et violent (c'est gratuit ;) ), ça suffit amplement ! Ce qui est appréciable avec une puissance somme toute modeste c'est que ça crunche assez vite, à midi sur le volume ça commence à cruncher, on a envie de balancer des accords ouverts à l'emporte-pièce, passez les 2/3 et on attaque les overdrives plus charnus, c'est somptueux ! Sans pédale, on part dans un trip blues / blues-rock, on y est, c'est ce son-là, "The classic rock f***** sound" !

On peut couvrir jazz, funk, blues, pop, rock (en poussant le volume ou avec une pédale) avec cet ampli, à l'exception de tout ce qui demande du gros son hi-gain (quoique branché dans un baffle avec une pédale adaptée on doit pouvoir s'en sortir). Alors, encore un avis subjectif d'un possesseur persuadé d'avoir le meilleur ampli du monde direz-vous ? Pas exactement.

Le revers de la médaille avec une dynamique pareille, c'est que c'est un ampli qui nécessite d'être bien entretenu. Il chauffe beaucoup, il torture les lampes, c'est ce qu'on aime, mais la fiabilité n'est pas exemplaire.
Les soudures vieillisantes sont source de problème, mais l'avantage d'un ampli aussi simple, c'est que c'est facile à réparer.
Le mien a eu droit au transformateur de sortie grillé, faiblesse ultra connue de ce modèle. Il a avantageusement été remplacé par un autre OT mercury magnetics de référence... GA15. Tiens tiens.
Il faut savoir qu'en 1998 Gibson a racheté les plans de ce modèle discontinué et l'a produit sous la référence GA15 (G comme Goldtone, ils ne s'y sont pas trompés). Il a apparemment été fiabilisé par la même occasion, mais je n'ai pas de sources valables pour en attester, et l'addition en a profité pour prendre de la hauteur. Ils se sont d'ailleurs plantés puisque il s'est avéré être, lui aussi, un échec commercial.

Enfin, de mon expérience, il ne prenait pas très bien les pédales d'OD. Je suis extrêmement pointilleux sur sujet et certains m'ont peut-être démasqué à la lecture de ces lignes ;)
D'origine, le Celestion Vintage 10" (8 Ohm) ne me convenait pas. Un 10" de toutes manières ne vaut pas un 12" à mon avis. C'est une simple histoire de compromis, car on parle d'un ampli ultra compact.
L'upgrade simplissime a consisté à monter un Greenback 10 à la place, et ça a métamorphosé l'ampli. Moins agressif dans les aigus, plus moelleux, plus d'assise dans le bas-medium / grave, le grennback 10 est connu pour se rapprocher du son d'un 12" et ça marche fichtrement bien. Oui, "fichtrement". Il prend bien mieux les pédales d'OD dans cette configuration. J'utilise une Wampler Paisley drive et l'association fonctionne à merveille.

En conclusion, le son qui sort de cette petite boîte est tout simplement prodigieux. Alors, non il ne projette pas comme une tête dans un 4x12, mais il pèse 10 kg... ça représente 2 Celestion 12" tout nus ! Jams, studio, répète, soirées. On l'emmène partout ! Attention quand même à ne pas négliger l'entretien. Le Vintage 10" ne m'a pas convaincu mais ce n'est pas une vérité absolue. Spartiate au possible, le Velocette 10 ne fait pas dans le superflu ou le bling bling, on branche, ça sonne. C'est peut être là le secret de la pureté de ce son. "Less is more" comme disent les anglais !







»
Bouric13/09/2017

L'avis de Bouric"Bon ampli une fois le transformateur changé"

Trace Elliot Velocette 10
Je joue du Blues sur cet ampli. (Je suis débutant, j'ai "hérité" de cet ampli. Il avait été acheté à l'étranger l'équivalent de 120 Euros, environ en 2000-2001. Un des transformateurs (lequel, je ne sais pas) a dû être changé deux fois. C'est l'étoile en moins.
Débutant, je suis en peine de profiter de tout son potentiel. Mais les musiciens meilleurs que moi qui ont joué dessus en parlent avec respect, voire avec envie. Pour ma part, je reconnais ses évidentes qualités sonores.
Deux boutons à l'arrière, volume et tonalité, un interrupteur arrêt, stand-by, marche, un interrupteur bright, une entrée guitare, une sortie haut parleur. Le tout à l'arrière de l'ampli, pas très pratique.
Inutilisable en appartement si on veut du "crunch" de l'ampli, on casse les vitres. Le mieux, c'est de mettre une pédale (J'ai une Boss Bluesdriver, une Marshall Blues Breaker et une Mesa Boogie Bottle Rocket, en général je mets la Boss) pour jouer à faible volume. Sinon, magnifique son clair.
Pour un ampli à lampes, il n'est pas lourd. Sa sobriété fait toute son esthétique.
Les plus: Son clair.. Poids raisonnable. Simplicité. Esthétique.
Les moins: On a les défauts de ses qualités: Une pédale est indispensable pour le "crunch" à faible volume, et sa simplicité lui ôte la possibilité de réglages que l'on trouve ordinairement sur d'autres amplis à lampes. Les boutons à l'arrière sont peu pratiques, mais font partie de l'esthétique dépouillée (minimaliste?) de cet ampli.
Mais je l'adore, et sais qu'il est bien meilleur que moi.
»
cyrille6726/02/2014

L'avis de cyrille67"Contentez-vous de ce qu'il y a de mieux..."

Trace Elliot Velocette 10
Made in Britain, comme Churchill qui disait : "Je ne suis pas difficile. Je me contente de ce qu'il y a de meilleur". Je suis sûr qu'il pensait à son Velocette en disant celà.

Années 90 (1996 pour le mien)
Classe A, 15 watts à lampes
Circuit imprimé
Deux 12AX7
Deux EL84
Monocanal
Haut-Parleur 10 pouces CELESTION G10 S de 8 ohms
bright switch
Deux boutons situés à l'arrière (Volume, Tonalité)
Tolex Vert "Racing Green"
Interrupeur trois positions OFF/STANDBY/OFF

Ressemble à un petit ampli des années quarante

Mon modèle est équipé d'un transfo Mercury Magnetics, celui d'origine était sous-dimensionné et réputé pour sa fragilité. S'il faut le changer, le prix s'oublie, la qualité reste.
Existe aussi en 12 pouces, légèrement plus gros, avec réverb (pas sur les 10 pouces) et en 212.
Cet ampli a été rebadgé "Gibson Goldtone GA15" après le rachat par Gibson au début des années 2000 et qui a continué de produire le Velocette aux Etats-Unis. Ce sont les mêmes à quelques détails près (Tolex marron)
Le nom et la couleur verte sont un clin d'oeil au monde de la moto Britannique.
Proposé en France entre 480 et 850€ actuellement (2014) avec un prix moyen situé vers 600€. ça le vaut bien, aucun ampli ne ressemble au Velocette (à part le Goldtone si t'as suivi)




UTILISATION

La configuration est on ne peut plus simple.
Le rapport entre la compacité du combo et la puissance/qualité du son est un autre point fort.
Seul bémol, les commandes à l'arrière imposent de tout faire pour éviter d'aller fouiller derrière pendant le jeu.

Avant, j'allais au studio de répète avec juste ma guitare, il y a des amplis sur place.
Maintenant, je vais au studio avec juste mon Velocette, peu importe la guitare.

Le manuel? Quel manuel?



SONORITÉS

Il n'y a que deux boutons, mais la variété des sons tient aux lampes utilisées, à la guitare utilisée, au cab utilisé.

Volume: Jusqu'à 12h,son clair. Au-delà, le volume n'augmente presque plus, mais ce même bouton devient un réglage du crunch en augmentant le gain. C'est bien, ça!!!

Le son est déjà beau à bas volume, même si il faut bien-sûr le pousser un peu pour entendre les belles harmoniques délivrées par les lampes. Toutes les guitares sonnent, et en particulier les micros simples

Tone: agit sur les medium. Assez subtil à régler. Rien à voir avec un Mesa studio 22 (que j'aime bien aussi)où la moindre rotation s'entend immédiatement.

Bright switch: relevé, le son devient claquant et agressif. Pas idéal quand on joue tout seul, . il n'est pas inutile pour rajouter des aigus à une guitare qui en manque et surtout quand on joue en groupe pour trancher dans le mix en fonction de l'environnement sonore, sans nécessairement jouer plus fort.

Sortie 16 ohm: Le branchement d'une enceinte sur cette sortie coupe le HP 8 ohms du combo. le résultat est sidérant pour un 15w, même avec un 4x12. Avec un cab 112 EVM 12L (Electrovoice) c'est époustouflant.

HP intégré : Certains remplacent le Celestion d'origine. Je trouve que ce n'est pas nécessaire, mais on serait tenté d'essayer, juste pour voir.
10/10

AVIS GLOBAL

J'utilise cet ampli depuis quatre ans pour un usage régulier en musicien semi-pro et à la maison à volume moyen pour du SWING, du ROCK, du FUNK.
J'ai essayé et possédé un grand nombre d'amplis de tout types, de toute époque, du Pignose format colibri au Fender 300 PS pachydermique. J'en ai trouvé un deuxième pour servir de backup, inutile car il est fiable maintenant que mon technicien a changé la valeur d'une résistance (lampe rougissante, trop de tension). Je l'ai revendu à Pierrot qui partage maintenant ma passion pour cet appareil avec sa magnifique Guild.
Scénario type: on vous voit arriver avec cet ampli, on sourit. Une fois branché, ça met tout le monde d'accord. Pourtant vous aviez prévenu...
Les autres amplis guitare que Trace Elliot a eu tant de mal à vendre sont des bijoux également,(Speed twin, trident, Bonneville) les amplis à transistors ou hybrides sont très bien conçus également (Supertramp,TVT9, Brat) sans parler de l'excellente gamme acoustique (TA30, TA50, TA60, TA100, TA 200). L'image de marque positionnée sur le marché de la basse a sans doute contribué à l'insuccès commercial puis à l'arrêt de la production des amplis guitare pourtant excellents. Celui-là a quelque chose en plus: la simplicité, une certaine pureté du dénuement et un son magique.

Inconvénients:
-Transfo d'origine fragile
-La vue du circuit imprimé d'apparence cheap avec des connecteurs noyés dans la colle n'inspire pas confiance (aux techniciens uniquement, moi, je m'en fiche)
-Pas de réverb intégrée
-Absolument méconnu, sauf par les puristes
-Difficile à trouver en France
-Impossible de se cacher derrière l'ampli, on se sent à poil, et les erreurs de jeu vous sautent à la figure
-La sortie 16 ohm coupe le HP du Combo
-réglages à l'arrière, pas pratique du tout. Impose, en concert, de gérer le volume avec les boutons de réglage de la guitare.
-Extrêmement addictif !

Ces défauts ne pèsent pas lourd face aux avantages:


- Son tranchant,précis, riche, attaque nette, puissant, en clair comme en crunch
- Attaques particulièrement puissantes avec des single coils (micros à simple bobinage)
- Sons très différents en fonction de la guitare utilisée, révèle bien les qualités (et défauts) de chaque instrument. ça doit être bien adapté à l'harmonica (non testé)
- Sons différents en fonction de l'enceinte raccordée
- Sons très différents en fonction des lampes utilisées
- Réagit superbement aux pédales de tout type dont il magnifie le son
- Lampes accessibles par l'arrière sans rien démonter, et pas de réglage de BIAS, permet d'essayer d'autres combinaisons de lampes
- Durée de vie des lampes si le temps de chauffage des lampes est respecté
- Très léger
- simplicité extrême: deux boutons et basta HP 10 pouces largement suffisant
- Esthétique unique, produit exclusif





»

Images Trace Elliot Velocette 10

  • Trace Elliot Velocette 10
  • Trace Elliot Velocette 10
  • Trace Elliot Velocette 10
  • Trace Elliot Velocette 10

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : velocette10

Forums Trace Elliot Velocette 10

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.