Epiphone EM-2 Rebel
+
Epiphone EM-2 Rebel

EM-2 Rebel, Autre Guitare Electrique Solid Body de la marque Epiphone appartenant à la série EM.

Comparateur de prix
Petites annonces
Pm. 24/12/2006

Epiphone EM-2 Rebel : l'avis de Pm.

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Devant l’absence totale d’information concernant cette guitare sur le web (déjà eu du mal à trouver une photo pour la fiche produit) je me fends d’un avis qui se veut être plus une description technique de la guitare qu’un avis réellement personnel (pas eu encore le temps de m’en occuper à fond de cette guitare…)
Cet avis recevra quelques mises à jour (comme tous mes avis en fait…)

Version économique de la Gibson MIII ( https://fr.forums.audiofanzine.com/apprendre/mailing_forums/index%2Cidtopic%2C44304%2Cforum%2Cgibson-m-series.html )
Corps en aulne
Manche vissé en érable : tête banane reverse rapportée
Touche palissandre 24 cases au diapason Fender (25’5)
Frettes mini Jumbo un peu dans le style Gibson sans être carré
Repères Trapèze comme la Les Paul mais en plastique et assez mal ajustés, on voit la colle…
Floyd sous licence, mécaniques sans nom, sillet bloc cordes
Volume + Tonalité (avec un circuit spécial)
Sélecteur 5 positions
Switch 2 positions (fonctionnement détaillé dans la rubrique « Utilisation » )
2 doubles et un simple Epiphone

Elle se différencie de sa petite sœur l’Epiphone EM-1 ( https://fr.audiofanzine.com/produits/index%2Cidproduit%2C32857.html ) par la présence du Floyd, l’EM-1 ( https://www.gibson.com/products/epiphone/archive/solidbody/9.html ) étant elle dotée d’un vibrato type Strat.

Dater son Epiphone, merci Drag’ ;) :
Les numéros de série Epiphone sont constitués d’une lettre et suivi de 7 ou 8 chiffres de ce type : A-00-00-0000 (8 chiffres) ou A-0-00-0000 (7 chiffres)

La première lettre désigne l’usine de fabrication.
S = Samick, Corée
I = Saein, Corée
F = Fine Guitars, Corée
U = Unsung, Corée
SJ = Sae Jung, Chine (bien que parfois il y ait un autocollant « Made In Korea »)
BW/DC/EE = Chine
DW = Deawon Chine
B = Bohemia Musico-Delica, République Tchèque
T = Terada, Japon

Pour les numéros à 8 chiffres :
Les 2 premiers désignent l’année de fabrication
Les 2 suivants le mois de fabrication
Les 4 derniers le numéro de la guitare fabriqué ce mois là.

Pour les numéros à 7 chiffres :
Le premier désigne l’année de fabrication
Les 2 suivants le mois de fabrication
Les 4 derniers le numéro de la guitare fabriqué ce mois là.

La mienne a le numéro « S4071949 »
Elle fut donc la 1949éme guitare fabriquée en Corée à Samick au mois de juillet 1994.
Hasard je poste mon avis le mois de son anniversaire

La note : 7/10
Les bois sont très corrects (on évite le tilleul et le peuplier)
Les micros Epiphone, d’une manière générale : bof !
L’accastillage Epiphone, doré ici, d’une manière générale : moyen
Lutherie correcte à part la pose des repères

UTILISATION

Le manche est très sympa, assez large mais facile à jouer ! Je trouve que c’est un compromis entre un manche Gibson Slim Taper 1960 et un manche Jackson !
Le système de fixation corps/manche et la forme de l’instrument sont telles que l’accès aux aiguës est excellent : En effet le talon commence à la 19ème case et le manche s’encastre littéralement dans le corps comme un manche collé mais renforcé par 4 vis ! Le corps commençant à la 21ème case au niveau de la corde grave et de la 22ème au niveau de la corde aiguë !

La guitare est bien équilibrée, il n’y peut être que la corne supérieure moyennement confortable en position assise mais je chipote !

Le but de cette guitare est d’obtenir à la fois les sons Fender Strat et les sons Gibson Les Paul ! D’où la présence du switch 2 positions qui dans une position donne les 3 micros simples et donc exactement les mêmes combinaisons que sur une Strat ! Et dans l’autre position le switch commute uniquement les 2 micros doubles ce qui donne la configuration d’une Les Paul, la 4ème position du sélecteur donnant le micro aigu câblé avec différemment (le filtre du potard de tonalité étant actif), la 5ème position ne donne aucun son : Amis de Tom Morello bonjour.
On a donc 9 sons + la possibilité de rendre silencieuse la guitare avec seulement 2 switchs ! Guitare donc très polyvalente tout en demeurant simple d’utilisation ;)

Le schéma des différents sons en fonction de la positions des switchs :
( http://img256.imageshack.us/my.php?image=gibsonmiiielectronics8hi.jpg )

La note : 9/10
J’aime beaucoup le profil du manche et l’ergonomie
Je trouve la configuration électronique très bien pensée
Donc rien à dire si ce n’est que comme d’habitude la présence du potard de volume collé au micro aigu et le micro intermédiaire me gênent…

SONORITÉS

Sonorités à vide :
Corps aulne + manche vissé érable/touche palissandre + diapason Fender + vibrato, on est évidemment dans le genre de sonorité type Fender Strat et pas du tout dans le genre Gibson Les Paul. Un poil moins claquant qu’une vraie Strat peut être…

Sonorités électriques :
Pour ma part j’ai acheté mon EM-2 sans micro aigu et pour le moment j’ai mis un DiMarzio X2N que j’ai câblé seul avec un unique potard de volume et le switch 2 positions d’origine pour passer en simple… Bref pas du tout la combinaison d’origine !
Je ne m’exprimerais donc pas sur la sonorité d’origine de la guitare n’ayant pas testé les micros Epiphone. De plus je découvre le DiMarzio X2N sur cette guitare, je fais donc l’impasse d’un commentaire sur la sonorité électrique de cette guitare et des possibilités sonores dans la pratique de son électronique originale…

Pas de note pour le moment

AVIS GLOBAL

Personnellement j’adore :
Le profil du manche
L’accès aux dernières cases exceptionnel pour un manche vissé
Le look
L’ergonomie (à part micro intermédiaire blabla, et potard de volume blabla)
La palette sonore (sur le papier pas encore testé en vrai)

Sinon, ben c’est une Epiphone heinG ! Donc pas une Gibson quoi, il ne faut pas rêver pour le prix quand même.

Cet avis sera donc complété ultérieurement...
Pas de note globale pour le moment

PM