Elektron Machinedrum SPS-1UW MKII
+
Elektron Machinedrum SPS-1UW MKII

Machinedrum SPS-1UW MKII, Boîte à rythmes de la marque Elektron appartenant à la série Machinedrum.

Lightfields 06/04/2013

Elektron Machinedrum SPS-1UW MKII : l'avis de Lightfields

« excellente machine... à apprivoiser »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
-

UTILISATION

-

SONORITÉS

-

AVIS GLOBAL

(Cet avis reprend l'évolution d'un ressenti sur la machine, bien lire les edit à la fin !!)

PREMIER AVIS A CHAUD (la machine vient d'arriver)

M'étant lassé du son typé de l'Electribe (ESX) et ayant envie de quelque chose de plus sérieux en terme de dynamique et de synthèse, je suis passé à la Machinedrum UW.

Je n'ai pas encore exploité la machine pour en parler correctement mais mon premier avis est : sceptique.

La boîte à rythme est arrivée cassée par la poste, un encodeur a pris un coup. Et franchement, ça surprend à peine : comparé à du Korg, le matos Elektron fait "fragile" - et apparemment, il l'est... Avoir peur, dès le premier contact, d'emmener une machine sur scène (à moins de la racker/flyer avec précaution) est un peu déroutant pour une machine orientée live. Je précise que je suis loin de jouer dans des conditions extrêmes.
Je n'ai pas eu cette crainte un seul instant avec l'Electribe.

Vient la partie "prise en main". On la décrit comme une machine intuitive et fun, sur ce point je suis assez déçu. Une Electribe est extrêmement pratique à prendre en main, une MD, non. Pour les mêmes fonctions, on va chercher avec une MD, pas avec une Electribe. CERTES les deux machines ne sont pas comparables en terme de possibilités sonores. Mais si on compare rien que la sérigraphie de la machine (la lisibilité de la logique de l'instrument, par exemple), c'est à mon sens vraiment moins bon... je trouve ça quand même un peu tragique de se prendre pour une grande et de se manger une baffe énorme sur certains aspects - souffrir d'une comparaison avec de l'entrée de gamme...

POURQUOI devoir enfoncer la touche fonction pour taper le tempo ?!

POURQUOI une sérigraphie avec des noms d'instruments (BD, SD...) alors que le moteur de synthèse permet de charger ce que l'on veut sur chaque piste ? POURQUOI cette confusion-galère pour un truc aussi banal que la sélection des instrus, alors que depuis la naissance des boîtes à rythmes on a inventé bien plus pratique qu'une molette ou une fonction secondaire ?! Cette sensation de régression par rapport à d'autres interfaces est assez dure à accueillir favorablement, au prix de la machine.

POURQUOI une disto dans la partie "routing", et un bitcrusher dans la partie "effets" ?

POURQUOI les encodeurs sont-ils si resserrés - pour favoriser l'écran "déco" ?!

Pour le moment j'ai cette impression de "l'utilisateur doit se plier à la logique de l'instrument" et non l'inverse. Et en ce qui me concerne, je DETESTE cette sensation quand cette contrainte n'est pas au service de la créativité. Bon, c'est mon avis, hein.

Passer à côté d'un instrument de rêve pour des détails pareils (fragilité, intuitivité, sérigraphie), à ce prix c'est quand même super frustrant. Les touches font beaucoup de bruit aussi, on se croirait revenu au Minitel.

Donc je vais l'utiliser en studio dans un premier temps, et si elle ne tient pas ses autres promesses (création sonore, ouverture pour piloter du matériel externe, modulaire etc...), probablement la revendre et revenir dans la boîte.

Tout n'est vraiment pas à jeter dans cette machine, on l'aurait su sur AF... Simplement, avec la concurrence que propose un ordinateur de nos jours, trouver une boîte à rythme compliquée à jouer / à programmer, ça incite à réfléchir quant à la pertinence de l'investissement - on achète du hardware (entre autres) pour avoir un instrument sous les doigts, non ?!

EDIT

Bon, que les choses soient claires, j'ai carrément épousé ma nouvelle amie suédoise. Elle est effectivement magique. Je pousse seulement un coup de gueule contre des petits défauts aberrants sur une machine de cette qualité sonore (de ce prix, aussi). C'est certes une machine raffinée, mais on aurait pu rêver d'un compris idéal entre le 4x4 simple-solide-efficace et l'objet intello-design à ne pas trop secouer, et elle serait devenue vraiment incontournable...

EDIT 2

Etant donné que la machine est cassée et que je la fais réparer, voilà l'avis complémentaire de la station technique...
Selon le réparateur, la machine est de très bonne facture. Les boutons que je trouvais bruyants et moins confortables que chez Korg sont en fait des switchs mécaniques, dans le même esprit que sur les TR. Et, toujours selon lui, cette technologie est plutôt du genre "increvable", contrairement au reste. Si cela s'avère exact, c'est un sacrifice confort - fiabilité et cela deviendrait presque un bon point pour la machine.

EDIT 3

La machine est revenue de réparation, il n'a pas fallu changer l'encodeur, apparemment c'est pas fait pour prendre des coups (...) mais c'est loin d'être du toc comme ça peut le laisser paraître.

Je commence à rentrer dans le vif du sujet avec les ROM / RAM machines et là ça commence à devenir vraiment énorme. Du premier contact assez déroutant, je passe à un début d'addiction !
Je pense que d'ici quelques mois d'expérience je la conseillerai probablement sans hésiter.

EDIT 4

J'ai depuis continué mon chemin avec les machines Elektron (Octatrack, et Rytm sous peu). Pour donner un avis global après coup, je dirais qu'au final la Machinedrum est une excellente machine, à condition :
1) d'accepter le fait que ses sonorités sont plutôt typées "numériques" (souvent claquant dans les aigus) et que même si on peut charger du sample, on pourra difficilement la faire sonner "gras et chaud". Mais si on la pousse dans le bon sens c'est très très vaste en possibilités sonores... Il faut simplement savoir si le son correspond à votre univers musical ou pas.
2) que c'est une machine aux possibilités très vastes en terme d'utilisation, et son organisation (système de machines, séquenceur complexe...) qui va dérouter au début s'avère être une véritable bénédiction par la suite. Parfois cette logique de "tout est configurable" me manque sur certaines de mes nouvelles machines...
3) qu'elle n'est ergonomique qu'à partir du moment où on la connaît bien : il y a des tonnes de raccourcis et d'astuces pour la manipuler plus facilement.

C'est donc une machine vaste, typée, et sur laquelle il faut VRAIMENT passer du temps pour que cela soit intéressant... et fun.