Bien Débuter
Forums thématiques Bien Débuter
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
pédago

Bien choisir son pedalboard

Comment choisir sa planche à pédales ?
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

Fabriquer sa propre planche à pédales permet de faire du sur-mesure pour vos effets, et peut se révéler très robuste.

Mais le sur-mesure n’est pas obligatoirement la panacée du guitariste car de nouvelles pédales aux sons aguicheurs et aux formats étranges naissent tous les mois. Ceci, ajouté au fait que nombre d’entre nous n’aiment pas manier la scie à bois, nous amène à nous intéresser aux pedalboards « prêts à l’emploi ».

Eun' goutt' ed' jus

Choisir son Pedalboard

Puisqu’il va falloir donner à manger à vos pédales, commencez par envisager les deux cas de figure suivants :

  • L’alimentation est incluse dans le pedalboard : vérifiez alors que le transformateur possède toutes les caractéristiques nécessaires à l’ensemble de vos effets.
  • L’alimentation n’est pas fournie : outre le fait qu’il vous faudra lâcher quelques deniers supplémentaires pour l’inclure (à moins que vous n’utilisiez que des piles...), il faudra également vérifier qu’un emplacement est prévu pour la fixer.

Pour savoir quel type d’alimentation choisir, c’est ici !

Les bonnes mensurations

Choisir la bonne taille, entre une planche spacieuse, donc évolutive mais qui prend beaucoup de place au sol (ce qui peut être problématique dans pas mal de petites salles, surtout si vous êtes nombreux sur scène) et une planche étriquée, peu évolutive, mais bien adaptée aux petites salles, relève de la gageure.

Choisir son Pedalboard

Pour savoir si tous vos effets peuvent rentrer dans un pedalboard, placez simplement l’ensemble de vos effets au sol, câbles branchés, comme si la planche se trouvait effectivement sous vos pédales. Puis, mesurez la longueur, la largeur ET la hauteur. Vous pourrez alors comparer vos chiffres avec ceux fournis par les constructeurs. Toutefois, prenez garde à ne pas négliger l’accessibilité aux switchs. Car rien n’est plus désagréable que d’allumer involontairement le flanger à chaque fois que vous souhaitez utiliser la wah...

Enfin, ne cherchez pas à inclure coûte que coûte toutes vos pédales sur la planche. Cela peut-être l’occasion de toiletter votre chaîne d’effet en retirant une ou deux pédales superflues.

 

La quincaillerie

Choisir son Pedalboard

Souvent fournies (mais pas toujours !), des bandes velcro seront nécessaires pour faire tenir votre petit monde à vos pieds. Le nécessaire de câblage lui non plus n’est pas toujours livré avec la planche. Ne le négligez pas dans le prix global, car les bons jacks sont loin d’être gratuits.

Certaines planches sont équipées d’un HP, ce qui peut être utile chez vous. Mais n’en attendez pas de miracles : d’un diamètre souvent inférieur à 8 pouces, il sera incapable de vous délivrer des graves dignes de ce nom.

Le poids 

Intuitivement, on aura tendance à privilégier les sacoches en dur pour transporter l’ensemble en toute sécurité. Mais ne négligez pas le poids des boîtes en bois ou en métal. Si vous devez souvent déplacer votre planche, vous pourrez être tout à fait satisfaits avec une sacoche souple en tissu de bonne qualité, qui protégera vos petites chéries convenablement sans vous obliger à vous (ré)inscrire dans une salle de muscu !

 

Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail