• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Arturia V Collection 6

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.7( 4.7/5 sur 3 avis )
 2 avis67 %
 1 avis33 %
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?Demander un nouvel avis
Comparer les prix
Test de la rédaction
  • 05/12/17On Refait Le Patch #68 : Test de l’Arturia V Collection 6

    On Refait Le Patch #68 : Test de l’Arturia V Collection 6 - Arturia sort le V6

    Comptant parmi les leaders de l’émulation de claviers, Arturia nous revient avec une V Collection forte de 4 nouveaux instruments et d’une refonte de son piano. Et quels instruments !

Avis des utilisateurs
malhomme22/05/2018

L'avis de malhomme" Un bundle avec de quoi manger pour tous."

Arturia V Collection 6
Je l'utilise en desktop sur une ma machine musique.
Un des bon côté de la V Collection est d'offrir la possibilité de plusieurs licences. Je n'exclue pas un de ces 4 de la mettre sur un portable...

La politique tarifaire est telle (promo à 249 euros dans mon cas) que rien ne justifie de ne pas acheter le bundle pour peu que l'on s'intéresse à au moins deux instruments...

Dans mon cas, le Buchla, le Synclavier, le Fairlight, dans les nouveaux, et les Sem, Matrix, Mini, Modular, Solina, Prophet, CS80 et Jupiter dans les anciens. Autrement dit, un bundle déjà amorti...

Tout le monde connait je crois depuis longtemps les émulations des Sem, Matrix, Mini, Modular, Solina, Prophet , CS80 et Jupiter, je ne m'étendrais pas dessus, tout le monde les connais. Pour les autres c'est la fête.

Le Buchla permet une plongée dans la synthèse côte Ouest, avec un paradigme autre que celui rebattu des Moog.
On en a pour des heures à comprendre ce qu’il se passe quand on est pas familier de la topologie, mais quel fun, et clairement l’expérimentation est devant vous. A part un VCS3, je ne vois pas.

Le fairlight, dont je rêvais dans las années 80, peut tenir dans mon ordi sans couter une maison.
La réussite est spectaculaire. Enfin autre chose que des samples, et accès au moteur audio et au moteur de resynthèse. Dès la premier expérimentation, on se prend pour Jarre avec la basse de Miller. Ou pour Peter Gabriel… Ou pour Art of Noise… Il est fait pour être trituré en tout sens et pas pour finir en stupide banque de sons à décliner la pèche d’orchestre de l’oiseau de feu et son son de voix caractéristique ad nauseam.

J’en avais déjà pour mon argent !

Et puis le Synclavier. Associé pour toujours pour moi à Zappa et Jazz from Hell.
La synthèse additive qui tue les DX. Comme pour le fairlight : un grain formidable.

Et on se dit déjà, un fairlight et un synclavier, tout le top des années 80…

Je découvre que le Farfisa que j’imaginais sans intérêt, offre de multiples possibités sonores pour en faire plein d’autres choses entre string machine et pad (et orgue bien sûr).


S’il y avait des moins, je dirais, le changement de nom à chaque version qui complique la compatibilité dans les projets.

Je trouve le piano cheap et plastique, il faudra aller chercher ailleurs. Idem pour le rhodes/wurlitzer. très bof.

Ah la surprise aussi : le DX7. on imaginait pas que ce truc sonne (désolé je m’en souviens, je n’idéalise pas).
Mais quel GROS son !


Bref de quoi revisiter pas mal de choses.

Rien à faire, à 249 euros, l’affaire du siècle.
ben f20/05/2018

L'avis de ben f" Bon produit, mais politique tarifaire bizarre"

Arturia V Collection 6
Avec quelle configuration, quels logiciels et dans quel genre de musique ou de contexte utilisez-vous cet instrument virtuel? Sa protection contre le piratage est-elle contraignante? Est-il gourmand en ressources?
Je l'utilise sur mon portable (i7, RAM : 8Go, SSD 128Go + HDD 1To) avec Reaper.
Je fais essentiellement de la pop / chanson française.
La protection anti-piratage (Arturia Software Center) n'est pas plus contraignante qu'avec Kontakt par exemple.
Je suis actuellement en train de faire un morceau où j'empile diverses instances des synthés de la collection (une vingtaine pour l'instant) sans aucun problème.

L’instrument est-il facile à prendre en main puis à paramétrer?
La prise en main est très simple : une pléthore de presets sont disponibles. On en choisit un et on joue... Le paramétrage dépend de la personne qui est face à l'instrument et du temps qu'on accepte de consacrer à chacun d'eux pour les découvrir.

Comment jugez-vous le son obtenu globalement et les presets fournis? L'instrument est-il réaliste? Polyvalent?
Les sons sont de très bonne facture et très diversifiés. Forcément, puisqu'on se trouve face à une vingtaine d'instruments.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?
Les plus
- La recherche de presets par nom, par type de son (pad, fx, lead...), par catégorie (evolutif, bizarre, jungle...) permet de faire un pré-tri assez rapide. Deux bémols : on ne peut pas sélectionner sélectionner deux catégories en même temps et bien sûr, les tags sont parfois assez subjectifs.
- La qualité des presets fournis
- La qualité des instruments
Les moins
- Buchla Easel qui fonctionne très bien au sein de l'Analog Lab a un comportement bizarre utilisé directement : le son ne s'arrête pas.
- Le problème de sons qui ne s'arrêtent pas a parfois lieu aussi avec d'autres instruments lorsque j'arrête la lecture de mes séquences dans Reaper. Je précise que je n'ai constaté ce problème qu'avec les synthés Arturia.
- Bien que n'ayant qu'un rapport indirect avec la Vcollection, je voudrais tout de même dire un mot de la politique tarifaire d'Arturia : le coût des instruments pris individuellement (150€ à 200€) n'a aucun rapport avec le prix de la Vcollection (environ 7 fois plus cher si on prend les instruments individuellements). Autrement dit : si vous êtes intéressé pas plus de trois instruments, la Vcollection est plus intéressante. Ils pourraient au moins faire un tarif dégressif.

Je suis globalement satisfait de la Vcollection, mais je pense à postériori que j'aurais pu me contenter de l'Analog Lab, étant donné que je n'irai quasiment jamais modifier les sons existants. Je conseille donc aux personnes qui seraient intéressées par la Vcollection de bien définir leurs besoins avant de l'acheter.


Joint à cet avis, vous trouverez la compo dont je parle plus haut utilisant quasi exclusivement des instruments de la Vcollection (seules les guitares n'en font pas partie).
darklinux26/01/2018

L'avis de darklinux" Pour les sound designer , pas pour les beatmaker"

Arturia V Collection 6
Icore 7 3610 , 8 Go de RAM , Ableton 9 standard + M4L n, ambiant , DRM intelligent , cela depend des synthés .

Oui les instruments sont pour la plupart facile à prendre en main , cela devient delicat avec le Modular , l ' ARP 2600V , le Matrix 12 , les Synclavier et CMI V , cela n 'est pas du aux GUI , mais de la complexité des instruments . Arturia ne facilite en rien , n crée pas pour vous , mais vous donne les bricks de base .

Ont peux allez très très loin dans le son avec ces instruments , meme avec piano V .

Les présets sont très très bon , surtout pour le matrix 12 . Les Synclavier et CMI V ont leurs présets de base et légendaire . Ces derniers , comme pour le DX7 , prennent du temps à etre assimilé , les modes d ' emploi sont à lire , IMPERATIVEMENT pour le CMI V .

Ces plug in , ne sonnent pas numérique on distingue les filtres Moog , ARP et Oberheim ...

Malgré tout , ils sont gourmands , mais comme sur Ableton on peu gelé les pistes .

Encore une fois , si vous voulez sonné moderne , Il y a Komplete , que je possède aussi . La V collection s ' adresse aux amoureux de la synthèse ,aux sound designer . Pour le RAP et l ' EDM il y a Native ...