Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Yamaha DX7
Photos
1/2870

Yamaha DX7

Clavier synthétiseur numérique de la marque Yamaha appartenant à la série DX.

33 avis

Annonces Yamaha DX7

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

News

Images

Tutoriels et astuces

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 4.3/5 sur 33 avis )
21 avis
64 %
8 avis
24 %
2 avis
6 %
2 avis
6 %
Donner un avis
Anonyme

"Quelle bouse !"

Yamaha DX7Publié le 01/12/20 à 10:41
J'ai détesté ce synthé et j'ai fini par m'en débarasser en le donnant ici-même, je crois.

► Edition ? L'enfer.
► Les sons : Clinquants et reproduits à l'infini par tous les possesseurs du DX7. Je pense au DX7, je pense à la variété des années 90 style Michel Berger.
Ne lui demandez pas de belles nappes bien chaudes, bien rondes, il ne sait pas faire. Demandez-lui des sons qui claquent, metalliques et sans profondeur, voir klaxon, oh oui, il sait faire.
C'est juste qu'il faut le savoir avant d'en acheter un.


Celui qui n'avait pas ce synthé était hors course, apparemment.

Le passage des analogiques vers la synthèse FM a été violent et régressif, je trouve.

Une......
Lire la suite
J'ai détesté ce synthé et j'ai fini par m'en débarasser en le donnant ici-même, je crois.

► Edition ? L'enfer.
► Les sons : Clinquants et reproduits à l'infini par tous les possesseurs du DX7. Je pense au DX7, je pense à la variété des années 90 style Michel Berger.
Ne lui demandez pas de belles nappes bien chaudes, bien rondes, il ne sait pas faire. Demandez-lui des sons qui claquent, metalliques et sans profondeur, voir klaxon, oh oui, il sait faire.
C'est juste qu'il faut le savoir avant d'en acheter un.


Celui qui n'avait pas ce synthé était hors course, apparemment.

Le passage des analogiques vers la synthèse FM a été violent et régressif, je trouve.

Une bouse.
Lire moins
»

"Le synthé des mes amours"

Yamaha DX7Publié le 15/11/18 à 23:31
J'économisais pour me payer un Juno60 ou Poly6 quand le DX7 est sorti; on en parlait partout. J'ai craqué! Probablement le meilleur investissement de ma vie. Je le vénère, j’ai même gardé tout l’emballage.

Solide comme un tank, je l’ai trimballé souvent (3 étages, le DX7 sous un bras, un Roland Cube 60 sous l’autre et le stand sur l’épaule, on était jeune…), il est toujours impeccable. Le clavier est merveilleux, sensible à la vélocité et la pression, avec une légère petite résistance, juste ce qu’il faut.

Bon, évidemment, au niveau sonorités, on a entendu les sons d’usine jusqu’à l’écœurement. Mais cette basse funky, ces cuivres, ces pianos numériques, si souvent samplés depuis. Si......
Lire la suite
J'économisais pour me payer un Juno60 ou Poly6 quand le DX7 est sorti; on en parlait partout. J'ai craqué! Probablement le meilleur investissement de ma vie. Je le vénère, j’ai même gardé tout l’emballage.

Solide comme un tank, je l’ai trimballé souvent (3 étages, le DX7 sous un bras, un Roland Cube 60 sous l’autre et le stand sur l’épaule, on était jeune…), il est toujours impeccable. Le clavier est merveilleux, sensible à la vélocité et la pression, avec une légère petite résistance, juste ce qu’il faut.

Bon, évidemment, au niveau sonorités, on a entendu les sons d’usine jusqu’à l’écœurement. Mais cette basse funky, ces cuivres, ces pianos numériques, si souvent samplés depuis. Si vous voulez autre chose, il existe des milliers de sysex sur le net. Et puis, il est toujours possible d’aller à l’exploration sonore : pas facile à aborder au début, certes, mais ça se fait bien avec un peu de rigueur et de patience.

Je l’ai utilisé dans différents style, de la variet’ au hard, classique, techno ou exploration sonore (avec mon Atari), il peut tout faire.

Dans les défauts, évidemment, il y a de l’aliasing, mais c’est gérable et même exploitable. Le bruit, si souvent décrié, ne m’a jamais vraiment dérangé. Bon faut dire que je jouais dans un groupe de hard…. Je noterai également l’absence d’un PitchEG par oscillateur (qui permettrait de désaccorder les oscillateurs); et d’un filtre évidemment, mais en 1983, les filtres numériques étaient aux balbutiements.

La seule panne que j’ai eue en 33 ans était un bug à l’allumage; il y a 2 condensateurs au tantale qui servent de timing lors de la mise sous tension. Il suffit de les remplacer. Même la pile est encore d'origine!
Lire moins
»

"Dépassé mais légendaire ! iconique ! emblématique !"

Yamaha DX7Publié le 12/09/18 à 15:44
Je voulais depuis un moment en acquérir un et voilà que c'est fait !
J'adore son look, sa classe, sa robustesse et son poids, le logo DX7 de légende ... Ce synthé est une icône de la musique des 80' pour tous les quincas (et les autres) nostalgiques de cette époque.
Pourtant je ne fais pas d'édition et ne connais rien à la FM. J'ai été surpris (et un peu déçu c'est vrai) par les sons très plats de ses 32 presets en sortie directe. C'est mieux avec une petite reverb/delay.
Seulement 32 factory presets !? Bien peu de chose par rapport aux innombrables possibilités des claviers d'aujourd'hui ! Il y a bien quelques cartouches ROM (j'en possède 2) mais finalement les possibilités restent......
Lire la suite
Je voulais depuis un moment en acquérir un et voilà que c'est fait !
J'adore son look, sa classe, sa robustesse et son poids, le logo DX7 de légende ... Ce synthé est une icône de la musique des 80' pour tous les quincas (et les autres) nostalgiques de cette époque.
Pourtant je ne fais pas d'édition et ne connais rien à la FM. J'ai été surpris (et un peu déçu c'est vrai) par les sons très plats de ses 32 presets en sortie directe. C'est mieux avec une petite reverb/delay.
Seulement 32 factory presets !? Bien peu de chose par rapport aux innombrables possibilités des claviers d'aujourd'hui ! Il y a bien quelques cartouches ROM (j'en possède 2) mais finalement les possibilités restent limitées et leur utilisation pas vraiment pratique.
Beaucoup de ces sons ne sont plus utilisables aujourd'hui car dépassés mais je reste raide dingue de la bass si reconnaissable de la preset #15 et de quelques autres aussi malgré tout.

Enfin, dommage que les RAM4 soient devenues introuvables ou totalement hors de prix. De même pour les cartes SuperMax et les extensions multi-bank.
Et oui, 35 ans ont passés depuis. Une vie ! :8O:

Le DX7 est un classique, une machine iconique, d'ailleurs n'y en a-t-il pas un exposé à la cité de la Musique ?
Je ne connais pas assez les synthés pour en parler d'avantage, je laisse les pros de fanzine le faire.
Bien content de faire partie de la famille DX ! Love DX7 ! ;) :bravo:

Edit décembre 2020 :
J'ai acheté une carte HyperSynth HD-701 et un processeur d'effets TC Electronics M100 : Je redécouvre mon DX7 de ouf ! Extraordinaire !
Lire moins
»

"Avec les DX (et la FM) l'absence d'audace est toujours cause de déception !"

Yamaha DX7Publié le 19/06/18 à 11:32
Depuis sa sortie, le DX7 (et ses successeurs en FM algorithmique) offre un champ d'exploration incomparable, sauf à le mettre en face de gros analogiques.

Les sons d'usine sont aujourd'hui complètement nuls, et certains peuvent se demander pourquoi ils ont eu du succès. C'est simple : à cette époque l'analogique était généralement incapable de produire des sons avec des harmoniques distincts, alors que c'est le point fort de la FM. Depuis cette époque, il faut bien dire aussi que nous nous sommes tous habitués à une franche évolution de la qualité de la synthèse sonore.

L'interface du DX7 est rebutant. C'est indéniable. Soit on s'y met, et on finit par connaître par coeur......
Lire la suite
Depuis sa sortie, le DX7 (et ses successeurs en FM algorithmique) offre un champ d'exploration incomparable, sauf à le mettre en face de gros analogiques.

Les sons d'usine sont aujourd'hui complètement nuls, et certains peuvent se demander pourquoi ils ont eu du succès. C'est simple : à cette époque l'analogique était généralement incapable de produire des sons avec des harmoniques distincts, alors que c'est le point fort de la FM. Depuis cette époque, il faut bien dire aussi que nous nous sommes tous habitués à une franche évolution de la qualité de la synthèse sonore.

L'interface du DX7 est rebutant. C'est indéniable. Soit on s'y met, et on finit par connaître par coeur l'organigramme, et alors là on devient très performant en rapidité d'édition d'un son, soit on utilise un éditeur, et là il n'y a plus de raison de se plaindre. Mais soyons clairs : encore aujourd'hui, quel fabricant oserait produire un synthé avec plus de 120 boutons sur la façade ??? Donc forcément, il y a des sous-menus, et oui ce n'est pas pratique, sauf si on "apprend" l'organisation interne, ce qui ne vient qu'en travaillant (eh oui...)

Et quand on sait par coeur l'organisation d'un DX7, à force de pratique, alors là je le dis tout net : c'est comme connaître un livre par coeur, on le feuillette (oui j'ose cette expression) vite et efficacement, au point qu'on devient 100% efficace directement sur le son lui-même.

Les "sons froids" : je m'étonne vraiment qu'aujourd'hui encore on puisse lire pareille affirmation ! On peut parfaitement faire des sons chauds sur un DX7. Seulement contrairement aux analogiques, il ne suffit pas, pour cela, de refermer un filtre passe-bas : en FM cela s'obtient par du travail.
Mieux encore : à ceux qui disent qu'on ne peut pas faire des sons analogiques avec la FM je réponds qu'on peut faire un signal dent-de-scie avec seulement 3 opérateurs et en 30 secondes, et qu'ensuite il faut 5 secondes pour le transformer en signal carré ! Qui cherche trouve, et qui ne cherche pas ne trouve rien. La FM, c'est comme ça.

Le DX7 n'a pas un bon rapport signal/bruit. Tout le monde parle du souffle en sortie. C'est vrai pour certains sons mais pas pour tous. Cette faiblesse du DX pourrait justifier sa côte invraisemblablement basse. Du coup, ça me paraît être une excellente occasion de s'offrir toute une gamme de sons qui ne seront pas que des caricatures de FM, pour peu que l'on cherche à sortir des sentiers battus. Ce n'est pas difficile, les ressources ne manquent pas sur le web, en particulier www.analog-fm-synth.fr

En guise d'exemple de la rondeur possible sur un DX7 1ère version, ce son de trompette classique qui vaut largement son équivalent analogique.

Lire moins
»

Extraits audio

Fiche technique

  • Fabricant : Yamaha
  • Modèle : DX7
  • Série : DX
  • Catégorie : Claviers synthétiseurs numériques
  • Fiche créée le : 08/04/2004
Commercialisation :
  • A partir de 1983.
Caractéristiques :
  • Clavier : 61 touches, vélocité, ATM.
  • Type de Synthèse : Modulation de fréquence 6 opérateurs.
  • Polyphonie : 16 voix.
  • Nombre de Générateurs : 1 (32 algorithmes).
  • LFO : 1.
  • Enveloppes : 8 segments (4 niveaux et 4 phases), 1 par opérateurs + 1 global pour la hauteur.
  • Filtres : Non.
  • Sons : 32 prog.
  • Combis : Non.
  • Split : Non.
  • Affichage : LCD (2 x 16).
  • Portamento : Oui + Glissando (Mono ou polyphoniques).
  • Effets : Non.
  • Sorties Audio : Stéréo.
  • Stockage Externe: Cartouche ROM (64 sons) ou RAM (32 sons). Sysex.
  • Séquenceur : Non.
  • Poids : 14 kg.
  • Dimensions : 102 x 10 x 33 (LxPxH en cm).
Autres Caractéristiques :
  • Molettes de pitch bend et de modulation.
  • Réglage de l'asservissement de l'enveloppe par rapport à la hauteur des notes jouées sur le clavier (courbe linéaire ou exponentielle, profondeur et point d'inflexion).
  • Prise pour contrôleur par le souffle.
  • Cartes d'extensions SuperMax et EI.
Remarques :
  • C'est la machine qui a révolutionné le monde des synthétiseurs au début des années 80. Ce fut le synthé le plus vendu à son époque : il a "balayé" toutes les autres machines pendant près de 3 ans et sa carrière a duré 4 années.
  • Il fut utilisé par de très nombreux musiciens, dont Depeche mode, Brian Eno, Talking heads, U2, Front 242, Enya, A-ha et Cure.
  • Il existe une version expandeur, le TX7.
  • La société Allemande Jellinghaus a créé en 1987 un programmeur destiné au DX7 : avec ses 150 potentiomètres il devait vraiment simplifier la création de nouveaux sons !

Source : Yamaha

Distribué par Yamaha Music Europe

»

Manuels et autres fichiers

Autres claviers synthétiseurs numériques Yamaha

Autres catégories dans Synthétiseurs

Autres dénominations : dx7, dx 7

cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.