Arturia KeyLab Essential 61
+
Arturia KeyLab Essential 61

Tous les avis sur Arturia KeyLab Essential 61

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.1( 4.1/5 sur 7 avis )
 2 avis29 %
 4 avis57 %
 1 avis14 %
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Comparer les prix
trancer11/02/2020

L'avis de trancer"POUR DÉBUTER POURQUOI PAS"

Arturia KeyLab Essential 61
Comme dit dans l intitulé, pour débuter pourquoi pas.

Mais, à mon sens, mieux d investir dans un modèle plus haut de gamme.

La fabrication est un peu cheap, le toucher pas génial, mais pour 220 euros, un peu normal que la qualité ne soit pas au top.

Donc, au vu du prix, comme premier clavier ça peut-être un bon choix.





olwen_909/02/2020

L'avis de olwen_9"excellent clavier maître tous instruments et tous styles"

Arturia KeyLab Essential 61
Reconnu par Magix Samplitude Studio 2012, Cubase Elements 10.5, sous Win 7 64 bits. Fourni avec son câble usb 2.0 avec filtre (ne pas utiliser d'autre câble) d'1,20m environ.
Prise midi. Fourni avec Ableton Live Lite 9 7 à l'époque.
Fabrication chinoise, conception française. Fabrication de très bonne qualité.

Clavier 61 touches toucher dynamique "mi-ferme": autrement dit, pour jouer du piano (Halion Sonic The Grand 3 complete de Steinberg pour ma part) il est parfait si vous avez eu sous les doigts des pianos droits mécaniques de 50 ans ou plus sans jamais en avoir eu un -tout en rêvant l'impossible, ou pour jouer de la harpe ou de la cithare et plein d'autres vst, vst2 vst 3. Bien sûr, pour les synthés, il est excellent.
Je possédais auparavant (et j'ai gardé, il est toujours opérant) un M-Audio Keyrig (2006) de 49 touches sans pads, ni potards comme le Keylab 61 essential en possède. Cela change tout si vous souhaitez jouer du synthé (comme l'excellent Pigments d'Arturia) à table d'ondes. Il existe maintenant en 88 touches piano FATAR à 399 euros, c'est récent: cela intéressera les pianistes.
Pour ma part, je reste à 61 touches avec pédale de sustain (comme sur mon ancien clavier maître 49 touches) M-Audio SP2 (2006).
Franchement, l'essayer c'est l'adopter. Il est très bien fini, le clavier est un plaisir au toucher, vraiment inspirant au piano ou à l'orgue d'église, les percussions d'orchestre comme les timbales, etc, les instruments à anche, les instruments à cordes pincées. Pour les logiciels à table d'ondes, comme Pigments, les potards sans fin, les curseurs, les deux molettes (en plastique rainuré pour l'un, lisse gommé pour l'autre), Dark Planet, Halion Sonic SE, Sequel 3, ou des softs éprouvés comme Magix Samplitude Studio (désolé, je n'ai pas pu me payer d'Apple), vous ne verrez pas les heures passées, et passer. :facepalm:
L'éclairage des pads (violet, rouge, vert, bleu, jaune) est utile, les pads sont bien dimensionnés et sont fermes sans être durs. L'écran bleu à leds montre toute son utilité sous la suite gratuite Analog Lab 2, maintenant 4, mise à jour par Arturia régulièrement (on en est à la version 4 avec le mode multi permettant de combiner 2 synthés avec leurs séquences/pads à sa guise, en les bidouillant, et en les sauvegardant dans la bibliothèque accessible ainsi depuis le clavier maître). Intégration parfaite sous Cubase Elements 10.5, que je préfère rapport qualité-prix à Ableton Live Lite (on peut enregistrer ses projets...); du reste, je suis fan de Steinberg-Yamaha-Bösendorfer, donc je manque totalement d'objectivité. Le bouton Analog Lab sous l'écran OLED bleu permet de naviguer dans la bibliothèque que vous créez avec votre DAW sous Analog Lab 2 à 4 (à l'heure où j'écris). Les pads sont parfaitement reconnus par Sequel 3 (32 bits) avec le vst 2 Dark Planet de Steinberg ou sous Cubase Elements (64 bits) avec le même Dark Planet. :clin:
Poids: 4 kg pas plus. Attention, le câble usb est assez court, prévoir un hub sur votre DAW.
Emballage très soigné à poignée, bien protégé sous les touches et sur les côtés par mousse polystyrène haute densité (à garder en cas de déménagement). Astuce: je laisse toujours la bande de mousse de polystyrène sous les touches après utilisation (ce que je faisais avec le M-Audio, d'où l'âge de celui-ci), dans une housse pour clavier 76 touches zippée en toile. Ainsi, en une minute, il est enfermé dans la housse à rabat, toujours propre, sain, et à l'abri du jaunissement sans tout défaire, et aussi vite disponible au jeu (juste 5 mm d'espace pour laisser passer les câbles de la pédale de sustain et usb -débranchés bien sûr). C'est moche mais très pratique.
Je regrette ceci: l'absence de prise pour une pédale triple, mais pour 299 euros (je l'ai eu pour 249 € car le site du marchand a fait une très heureuse erreur...corrigée quelques jours plus tard!), ce qui est trop demander pour ce prix. Je regrette le système de licence sans clé ilok ou e-licencer sur 5 postes maximum (et non licence illimitée comme avec Steinberg par exemple) d'affilée; pour tout installer j'ai ramé, cela a pris des heures. J'ai eu des soucis avec le pilote ASIO4All et une mise à jour du Keylab 61 essential, ce qui m'a obligé à restaurer à un point antérieur...et perdre sang-froid et projets malgré mes précautions (je suis autodidacte en MAO...en informatique aussi depuis Windows 3.1, sic), et ainsi, zéro conflit entre tous mes softs et vst gratuits (Versilian Studios, Klanghelm, HG Fortune, DSK, etc. VST4Free en tant que MAO sur PC) ou payants (Magix, Steinberg, Arturia).:facepalm::facepalm::facepalm:
Ce serait à refaire? Oui, mais j'avoue que j'aurais du mal à choisir entre la version 61 et 88 touches pour 100 euros de plus (le poids, et mes dons limités de pianiste m'auraient fait choisir 61 touches..!).
Ensuite, en tant que client Arturia, comme chez Steinberg, vous bénéficiez de remises sur les produits Arturia, accrues encore pendant les soldes. Je recommande Pigments, aujourd'hui en phase 2, dont le son d'orgue d'église est une réussite totale. Arturia fait des mises à jour fréquentes. En cas de problème, il faut contacter l'aide via le site (comme chez Steinberg). Réponse rapide et complète, un plaisir (sauf que chez Arturia, c'est Apple qui tourne, donc il faut bien connaître son OS Windows...). Attention, je crois qu'il faut un OS en 64 bits pour ce clavier. Je sais que la MAO existe aussi grâce et pour les fauchés qui créent avec des vst 32 bits (x86)et des softs de 8 ans ou plus.
Il n'y a pas de manuel papier, comme pour tout aujourd'hui en informatique. Il est téléchargeable en pdf.
tangerine5606/02/2020

L'avis de tangerine56"Clavier Maître Arturia Essential Keylab 61"

Arturia KeyLab Essential 61
Ce nouveau clavier de chez Arturia équipe mon Home Studio depuis novembre 2019. Il remplace mon M-Audio Oxygen 49 qui commençait à dater.
Je l'utilise sur mon PC sous Win 10 pro pour piloter mes DAW (Ableton et Magix Samplitude Studio 2020).
Je cherchais un clavier plus complet et capables de "communiquer" avec mes DAW.
Mon choix a été aussi conditionné par l'offre logiciels couplés au clavier dont le Fameux
AnalogLab qui a lui seul coûte 199 € hors promo. Avec la touche raccourci du Keylab on peut directement entrer dans le menu et sélectionner et modifier les paramètres et agir sur son DAW pour jouer ou enregistrer ...
La programmation pour paramétrer et utiliser certaines fonctions sont sans doute une simple formalités pour les habitués mais ce n'est pas mon cas... On peut rendre justice au service technique d'Arturia pour toujours répondre aux questions et conseiller et pour ça je dis bravo !
La qualité du clavier et la sensation du toucher est assez moyenne et jouer du piano va vous laisser nettement sur votre faim, je préfère pour ça me rabattre sur mon Roland Juno-Gi...
Mais globalement pour le prix et avec le pack logiciels fournis le jeu en vaut vraiment la chandelle et un clavier 61 touches est toujours un plus dans une config claviers.
Le point faible serait plus la configuration pour un novice et le jeu assez leger du clavier mais ça me semble vraiment un choix intéressant pour un budget modeste...:clin:
Reduk05/02/2020

L'avis de Reduk"rapport qualité prix excellent"

Arturia KeyLab Essential 61
Utilisé avec un PC portable de 2015, carte son roland duocapture ex et reason 10+ plein de vst , fonctionne parfaitement bien. Connectique usb et MIDI out.Peu encombrant pour un 61 touches. En plus très bien fini (flans en faux bois, pads lumineux).
Le mapping est compliqué avec reason, je le savais et je m'en passe, j'utilise la souris. En revanche avec les plug vst en standalone notamment ceux d'arturia ça marche très bien. Il parait que ça fonctionne bien avec les autres DAW.
La qualité du clavier est très correcte, à mon goût bien meilleure que celle d'un korg krome ou d'un mox yamaha par exemple.( pour les avoir testés en magasin)
Quand je l'ai acheté il était livré avec un bundle copieux arturia mini v3 , analog lab et stage 73v et piano uvi ( 500 € de vst!)
Pour le prix il est parfait.
TaïBaSs03/03/2019

L'avis de TaïBaSs"Comme on peut le lire partout: très bien pensé et très bonnes banques de sons...Mais c'est tout..."

Arturia KeyLab Essential 61
J'utilise le KeyLab Essential sur Ableton autant pour contrôler ce dernier que pour composer (piano, synthé, batterie...)

J'avoue que la configuration et l'ergonomie est vraiment top, et je comprends un peu mieux pourquoi cela est toujours bien mis en avant, au même titre que les banques de sons de très bonne qualité fournis avec, comparé aux indications sur le produit en lui même (auto, review...).

Car lorsqu'on commence à bien utiliser le KeyLab, on se rends compte que la qualité matérielle n'est pas vraiment au rendez vous.
Au bout de deux jours, j'avais déjà les touches du clavier qui commençaient à ressembler à ma dentition.
J'ai pourtant pris la peine de contacter SonoVente chez qui je l'avais acheté et ils m'ont simplement répondu qu'ils avaient le même problème avec un Akaï et qu'il fallait simplement ré appuyer sur les touches qui avaient ce problème pour qu'elle redeviennent "normale":bravo:. Mais je n'ai peut être pas leur magie dans mes doigts car chez moi, cela ne change rien.
Ensuite, bien que je sois quelqu'un de très soigneux, j'en suis déjà à mon 2ème fader qui me reste dans les doigt lors de leur utilisation...:facepalm:

Oui, je suis un peu blasé: autant par le culot de vendeurs qui vous répondent ce genre de choses que par une marque Française qui ne prends même pas la peine d'offrir la possibilité d'utiliser ses logiciels dans la langue de Molière...

J'ai quand même mis 3 étoiles car l'ergonomie a été très bien pensée et, bien sûr je le dis moi aussi, les banques de sons fournis avec sont d'une qualité époustouflante.

Je suis conscient de ne pas avoir acheté du matériel haut de gamme mais je ne pensais pas que du 1er prix serait dans cet état au bout d'une semaine.
Domenech Gabriel07/12/2018

L'avis de Domenech Gabriel"Il fait tout presque comme un grand ! ! !"

Arturia KeyLab Essential 61
J'ai fait l'acquisition de ce clavier maître pour une utilisation nomade qui me permettra de coucher rapidement des idées de compos sur une Stan installé sur un PC portable.

Il est plus léger que son grand frère MKII, mais c'est ce que je voulais.
Côté ergonomie, il n'y a rien à dire, la sérigraphie de la version blanche me paraît un peu plus visible que la version noire. Les touches qui s'allument et les pads que l'on peut changer de couleur, tout va bien à ce niveau. Le mapping demande un peu de pratique, mais reste assez simple, comme tous les claviers maîtres. Avec Arturia, c'est un bouton=1 fonction. C'est donc simplissime d'utilisation (A nuancer quand même en mode DAW).
Pas de support CV, donc pas de pilotage de synthé hardware, (sauf en Midi évidemment).

La qualité de jeu du clavier est bonne. Il ne fait pas chip et est très agréable au toucher, la touche est lisse, avec de "vrais" grandes touches. Bien évidemment, pour ce prix, ce n'est pas le toucher lourd d'un piano traditionnel, mais il est dynamique, sensible à la vélocité, sans aftertouch cependant. Il n'est pas trop bruyant. Les 8 pads sont eux aussi sensibles à la vélocité, assez gros et espacés pour un jeu facilité. Le tout parait robuste et précis (sauf les faders qui semblent un peu capricieux avec mon DAW, mais c'est peut-être un problème de configuration).

Ce que j'apprécie le plus avec ce clavier, hormis sa qualité remarquable pour ce prix, c'est le bundle fourni avec Analog_Lab_3 (complet avec les 6500 sons), l'UVI Grand Piano D et Midi Control Center, c'est sa compatibilité avec les protocoles Mackie_Control_Universal MCU et surtout HUI qui le rend compatible avec quasiment toutes les STAN.
En plus en ce moment, le Bundle est complété par le Stage-73 V et le Mini_V3. Tout cela s'interface à merveille avec le clavier. Il y a même une touche dédiée pour piloter intégralement Analog_Lab_3.

Ce que j'apprécie le moins, c'est déjà que tous les softs sont en anglais, le site Web aussi est en anglais. Après, c'est tout le système de protection et d'enregistrement des logiciels qui est lourdingue. Pour enregistrer le clavier ça va encore, il faut ouvrir un compte chez le constructeur. Mais après, il faut installer un soft (Arturia_Software_Center) pour télécharger les softs et le Bundle d'instruments, puis pour avoir le UVI Grand Piano D, il faut créer un compte chez UVI, télécharger la banque de son. Mais ça ne suffit pas, ensuite, il faut installer UVI_Workstation, installer une clé virtuelle ILOK. Là aussi il faut créer un autre compte, pas le même que UVI, et activer la banque son du Grand Piano D. Franchement, c'est saoulant à souhait. Pour ma part, je n'ai pas installé Ableton, car je n'aime pas le workflow de ce DAW qui n'est en version Lite, de toute façon. Après, il y a le Mode DAW. Déjà avec SamProX3 que j'utilise dans mon studio fixe, je n'ai pas réussi à lui faire piloter quoi que ce soit, juste m'en servir pour saisir les notes en entrée Midi, pour le reste, fader, potards, pads, rien du tout. Ceci dit, il n'est pas dans la liste des DAW supportés pas Arturia. Sur mon portable, il ne m'a fallu que 2 minutes pour lui faire piloter FL12, Mais pour Reaper5, ce n'est pas gagné. Cela fonctionne de façon très aléatoire. Je n'ai pas réussi à encore tout implémenter. Puis il faut bien lire la FAQ disponible sur le site de Arturia. Il y a des tableaux qui donnent les différents protocoles à utiliser et aussi les fonctions qui ne sont pas implémentées pour chaque DAW supporté. Les guides de configuration proposés dans le support technique sont pour des versions MAC. Les paramètres sont sensiblement différents sur PC, notamment car Windows 10 n'est pas capable de communiquer simultanément depuis plusieurs sources avec les mêmes ports Midi.

J'aurai pu lui donner 5 étoiles, mais que dire alors de son grand frère le MKII ?
J'ai été quand même gentil car rien que pour la galère d'installer et de créer tous ces comptes, j'aurai pu ne lui mettre que 3 étoiles, mais la concurrence fait la même chose alors...
Magix Fingers02/12/2018

L'avis de Magix Fingers"bien fini sauf les associations possibles impossible à ce jour"

Arturia KeyLab Essential 61
Clavier bien fini , qui à l'air assez intuitif et tout est fait pour qu'il le soit avec un logiciel midi de chez arturia à télécharger pour assigner les touches du clavier à une fonction on a comme pour un multi effet gratte ou autre 6 emplacement pour cela.
La compatibilité avec le Analob 3 est raiment intéressante cependant pour contrôler son DAW c'est une autre paire de manche car soit il rentre en conflit avec l'utilisation du vst soit les touches ne sont pas dédiées comme sur le clavier le stipule or c'est pour se facilité l'utilisation de mon DAW et mes VST que je l'ai acheté et là je n'y suis pas du tout je reste configuré comme avant avec ma souris et mon clavier pour contrôler mon DAW.
Si je trouve la solution je reviendrais sur mon avis mais pour le moment je trouve cela dommage.

Sinon le design me plait la couleur blanche égaie mon home studio plutôt que d'avoir tout en noire, le touché du clavier reste agréable les touches de contrôle infini sont de très bonnes qualités, et les pad reste sensible et très colorés.

les côté imitation bois rendent ce clavier élégant chic et classe.