Compos
Aller à la racine des Forums Compos
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Mail

Parler des personnes de couleurs avec le terme "négro" dans un refrain

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

Pucelle_Dabidjan

membre non connecté
Pucelle_Dabidjan
5030 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 10 060

1 Posté le 08/11/2017 à 10:29:27Lien direct vers ce postSignaler un abus

Salut à tous.

Je suis embêté.

 

Comme vous ne le savez pas encore. Je travaille d'arrache pied sur un nouveau projet. Aucune des musiques et des sujets traités n'est vraiment soft. Corruption des élites politiques en France, le port du voile dans la communeauté musulmane, le terrorisme, le harcèlement sexuel... ce sont certains des thèmes abordés sur quelques-unes des musiques.

Hors, sur l'un des sujets, je m'intéresse à la disparité de traitement envers les personnes de couleurs.Un sujet que j'ai envie de traiter depuis les innondations en Sierra Leone, et le vide médiatique qui s'en est suivi.

 

Je suis très embêté pour le refrain. Car, pour le rendre percutant et souligner le fait que nous traitons les noirs différemments, je ne peux échapper à l'utilisation du terme "négro" . Mais voilà... je suis blanc. Et si ce terme est parfaitement utilisable au sein de sa communeauté (c.f. oeuvres littéraire d'auteurs africains divers) ; il en va autrement pour un européen moyen.

 

Je vous donne le texte légèrement altéré :

Allons danser ce soir, et oublions le destin du Négro
Car c'est bien moins rigolo.
Faisons la fête ce soir, et oublions le destin du Négro
Car ce dernier n'est pas beau
Le destin du négro
Le destin du négro


Même moi, je ressens la violence dans ces termes. Mais me retrouve coincé dans l'orientation que je veux donner au texte d'ensemble.


J'avais pensé à une modification dans ce sens :
Allons danser ce soir, et oublions le destin de l'ébène
Car ce serait un problème.
Faisons la fête ce soir, et oublions le destin de l'ébène
Car ça nous ferait de la peine.
Le destin de l'ébène
Le destin de l'ébène

 

Mais voilà, moins percutant, très imagé (trop). J'ai l'impression qu'on est moins pointu/ciblé dans ce que je veux dénoncer.

 

Je m'interroge, du coup, sur ma place/mes possibilités en tant qu'artiste blanc sur ce genre de question sensible.


Pour ceux qui ont un peu plus d'expérience que moi avec les planches francophones, avez-vous déjà expérimenté avec cette limite ?  Et si des personnes de couleurs passaient par ici ; quelle est votre opinion sur ce terme, voir cette problématique. Car je vous promet, que même en googlant intensément, je n'ai pas vraiment eu de réponse concluante à cette question.

srak

membre non connecté
srak
3129 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 1 498

2 Posté le 08/11/2017 à 10:55:06Lien direct vers ce postSignaler un abus
Le sujet est incroyablement complexe. Difficile de ne pas heurter la sensibilité d'une personne en parlant de caractéristiques physiques, ethniques ou autre.
Rien que le terme "personne de couleur" est gênant en soit. Le politiquement correct est contre productif parce que selon le terme utilisé, on ne veut pas heurter donc on met déjà une catégorie à part, on extrait de l'ensemble.
Le terme "Black" est tout aussi problématique parce que il empêche d'appeler un chat un chat. Le plus simple étant noir.
Un blanc est un blanc, un asiatique est un asiatique, un méditerranéen, un arabe...
C'est le contexte de ton texte qui doit être clair pour qu'il n'y ait pas d'incompréhension. Il faut que , par ce que tu décris, qu'il n'y ait aucune ambiguïté quelque soit le terme choisi.

Si on prend Dutronc par exemple, la violence des termes choisis ne laissent aucun doute sur ce qu'il pense vraiment.

[ Dernière édition du message le 08/11/2017 à 10:55:34 ]

Ravaillac

membre non connecté
Ravaillac
29 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 165

3 Posté le 08/11/2017 à 11:12:37Lien direct vers ce postSignaler un abus
Salut Pucelle,

sujet délicat ...
Je comprends ton envie d'utiliser un terme "impactant", mais aussi ta gêne vis à vis de celui-ci qui renvoie à des heures sombres de l'humanité.
L'utilisation du terme "ébène" est bien moins offensante, mais peut-être un peu trop éculée ?
Une alternative envisageable pourrait être d'utiliser "noir", qui, s'il est politiquement correct/acceptable, "dérange" une partie de la population, qui préfère le terme anglo-saxon "black" :
https://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/nos-vies-intimes/20170828.OBS3873/je-suis-noir-e-black-est-une-insulte.html

Sinon, s'intéresser au courant de la Négritude peut-être une belle source d'inspiration pour ton sujet.

[ Dernière édition du message le 08/11/2017 à 11:14:29 ]

srak

membre non connecté
srak
3129 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 1 498

4 Posté le 08/11/2017 à 17:47:58Lien direct vers ce postSignaler un abus
Sinon tu peux tricher un peu en citant ou en plaçant un extrait d'Aimé Cesaire en début ou en fin de morceau.

Pucelle_Dabidjan

membre non connecté
Pucelle_Dabidjan
5030 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 10 060

5 Posté le 08/11/2017 à 19:12:59Lien direct vers ce postSignaler un abus

Vos deux idées sont bonnes. Je vais explorer ces deux pistes et voir comment je peux modifier cette rime.

pauletsandra

membre non connecté
pauletsandra
68 posts au compteur
Posteur AFfranchi

6 Posté le 09/11/2017 à 08:18:43Lien direct vers ce postSignaler un abus
Moi ce qui me gène c'est que quand j'entends "le destin du negro", je pense au negro au niveau mondial. Il arrive une catastrophe naturelle et il se trouve une population noire qui en pâti.Ca aurait très bien pu être une population de jaunes.
C'est associer le noir à une souffrance intrinsèque à sa couleur. Genre : le noir doit souffrir, voyez comme il souffre.

Napator32

membre non connecté
Napator32
949 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 30

7 Posté le 09/11/2017 à 08:25:00Lien direct vers ce postSignaler un abus
Tu peux utiliser "renoi"

pauletsandra

membre non connecté
pauletsandra
68 posts au compteur
Posteur AFfranchi

8 Posté le 09/11/2017 à 08:47:21Lien direct vers ce postSignaler un abus
J'ai trouvé.
A vrai dire toute les populations souffres. Si, si, la souffrance n'est pas une maladie qui ne touche que les noirs.
Y a juste a remplacer négro par "humain".
"Le destin de l'humain."
Tout le monde est content car tout le monde souffre. On sort de la caricature. On fait une rime. On vend + de disque.

ns_choukas_567

membre non connecté
ns_choukas_567
8 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 169

9 Posté le 09/11/2017 à 14:04:51Lien direct vers ce postSignaler un abus
Salut l'ami !

Tu peux remplacer le terme nègro par noir de peau , en retirant le 'et' devant 'oublions' tu auras le même nombre de syllabes :

'' Allons danser ce soir , oublions le destin du noir de peau ''

Je suppose que dans les couplets tu dénonces la mise à l'index des problèmes subient par les populations Africaines faite par nos médias occidentaux , et dans ce sens le terme nègro ne me dérange pas au niveau du refrain !

J'aime aussi ta deuxième proposition de refrain mais je l'aurais tourné d'une autre manière :

'' Allons danser ce soir , et oublions le destin de l'ébène
Car ça nous ferait de la peine
Faisons la fête ce soir , et oublions le destin de l'ébène
Laissons lui son anathème ''

Le terme anathème est ici utilisé dans son sens premier : un sacrifice . On sous entend donc un destin sacrifié .

Voilà l'ami , actuellement je suis aussi dans l'écriture de paroles pour mon groupe alors je me permets de te soumettre mon avis !

En espérant t'avoir aidé et n'hésites pas à me dire ce que tu penses de mes propositions !

Nicolas

Ikki Phoenixx

membre non connecté
Ikki Phoenixx
9 posts au compteur
Nouvel AFfilié

10 Posté le 10/11/2017 à 21:46:47Lien direct vers ce postSignaler un abus
si je peux me permettre de rentrer dans le sujet
je suis de couleur noir comme on dis ,mais en aucun cas un porte parole communautaire puisque je ne suis pas communautariste
donc je ne parle que pour moi

je pense que tu devrais faire comme tu le sent ,mais juste expliquer pourquoi tu emploie la terme "négros"
pour ne pas te faire facilement traiter de raciste comme beaucoup save le faire actuellement alors que la plupart le sont (raciste) mais ca c'est un autre débat ;)

bref ne te prive pas de le faire car beaucoup utilise ce terme "négros" de façon hypocrite
en exemple le rappeurs la fouine apel ses amis noirs mes négros ,mes singes
beaucoup de noirs d'ont je n 'en fait pas partie au lieu de s"apeller par leurs prénoms s'apel négros
en général c'est dans les milieux urbain qu 'ils utilise ce terme ,donc leur public de mouton suis cet mode un peux comme l'autre mode qui est de s'apeller "frere" entre eux que je trouve totalement hypocrites
je vais spoiler ..;bientot la mode ce seras de s'apel négre ou singe

donc voila comme je t 'ai dis si tu veux employer ce terme fais le juste avec une courte explication
des gens sont mort et se sont battus pour avoir la liberté d'expression on est en france et pas ailleurs ne l 'oublie pas

j 'espere que tu as compris la ou je voulais en venir
et mon message viens pas de jupiter au cas ou

a+



[ Dernière édition du message le 10/11/2017 à 21:48:07 ]

Revenir en haut de la page