Allen & Heath Qu-16
+

Qu-16, Console numérique de la marque Allen & Heath appartenant à la série Qu.

Wills01 31/07/2016

Allen & Heath Qu-16 : l'avis de Wills01

« Un mixer numérique très bien conçu et simple d'emploi »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Je l'utilise dans mon home studio et elle succède à une Presonus 16 0 2 qui avait le même usage pour moi ; je vais donc plutôt comparer les deux produits dans une utilisation home studio sachant qu'il y a quasiment un facteur deux sur le prix. J'ai rapidement regardé aussi la Berhinger dans cette gamme de prix mais j'ai eu des mauvaises expériences avec cette marque (qualité de fabrication déplorable). J'ai aussi regardé les nouvelles Yamaha et les Stidiologic, mais elles sont plus grosses (je n'ai pas beaucoup de place) et souvent plus chères. J'en reviens donc à la Qu16 et la Presonus. Les deux sont quasiment plug and play. J'ai changé car je voulais des sorties mix, abandonner le port FW condamné dit-on à terme pour revenir à l'USB, gouter aux faders motorisés et avoir un "vrai" petit écran graphique et tactile utilisable (en comparaison avec la Presonus). Côté son, je n'entend pas de différence notable (même si je ne les ai jamais entendu en même temps) avec la Presonus, dans les deux cas, c'est très bon. J'utilise des Adam7/sub7 en moniteurs actifs et je suis donc très satisfait de la qualité sonore de l'ensemble. La Qu16 inspire confiance en terme de qualité de fabrication(la Presonus, c'est bien mais çà fait plus "cheap" quand même) et il y a un point où Allen dépasse très largement Presonus, c'est le support. Tous mes mails adressés à Allen ont été étudiés et j'ai eu des réponses très claires alors qu'avec Presonus, on doit s'inscrire et pourtant c'est le silence qui est roi. A contrario, la notice Presonus est bien plus complète et en français (on trouve des bonnes traductions de la notice Allen mais c'est par les forums). Je précise que j'utilise une DAW sous windows qui interdit pour l'instant d'utiliser la Qu16 comme périphérique de commande de la console virtuelle (sous protocole Mackie) mais il parait que incessamment sous peu, je le pourrai (dixit le support de Allen). Pour l’instant, çà ne marche que sous Mac. Je constate que j'utilise davantage les réglages des voies et les effets de l'Allen car l'écran tactile et tous les boutons de réglages disponibles sont infiniment plus pratiques que le Fat Channel de Presonus et son écran qui n'est ni tactile, ni graphique. par contre la Presonus a un éditeur Windows (au moins) qui est tout à fait excellent, ce que n'a pas la console Allen mais du coup, on en a moins besoin. Enfin, la Qu16 dispose d'une télécommande sur Ipad qui est excellente même si j'ai quelques "touches" qui ne paraissent pas fonctionner encore (la Presonus en dispose aussi, je crois mais je n'avais pas testé). Comme j'étais assez satisfait de ma Presonus, j'ai pris un risque à la vendre et à acheter la Qu16 (avec 1000 euros à débourser en plus) mais aujourd’hui je ne regrette pas du tout et je conseille vraiment cette console qui est une belle machine (assez compacte et donc maniable en plus !). Cerise sur le gâteau elle a de la gueule et par rapport aux Studiologic qui sont, pour moi, assez moches, çà compte aussi... j'aime bien avoir un "beau" studio et être bien installé pour mes mix ! Je terminerai par une petite critique quand même, je n'ai encore pas compris pourquoi il y avait deux FX sends et quatre FX Return et il semble que je ne sois pas le seul ! ... et il faut s'acheter le cordon USB non fourni... pas grave mais mesquin !