• J'aime
  • Tweet
  • Mail

Massive Passive et maintenance ?

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

arnoldorodeo

membre non connecté
arnoldorodeo
340 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 910

1 Posté le 18/01/2018 à 07:30:55Lien direct vers ce postSignaler un abus
J'envisage d'acquérir le Massive Passive. Aucune question sur le son qui fait quasi-unanimité.
J'aimerais des retours d' utilisateurs concernant :
- la fréquence de remplacement des lampes ?
- le budget à prévoir en sus pour un stock de lampes de remplacement ? (type de lampes/ appairées ou non?)
- si vous avez des conseils concernant la maintenance etc ..

Arnold

rroland

membre non connecté
rroland
22526 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 2 718

2 Posté le 18/01/2018 à 10:53:00Lien direct vers ce postSignaler un abus
Les lampes ont une longue durée de vie, d'autant que l'allumage se fait de manière temporisée : d'abord le chauffage du filament, puis la tension plus haute. Un accident est toujours possible (une lampe peut lâcher), mais ce n'est pas courant.
Le budget dépendra de ce que tu utiliseras comme lampes : des tubes de production actuelle (peu onéreux), ou du NOS, qui coute plus cher.
A savoir aussi que les tubes ne sont pas identiques sur toutes les versions. Les premières séries étaient équipées de tubes NOS. Actuellement, il s'agit de tubes de production actuelle, et en plus ce ne sont pas les mêmes que la premiere ou seconde série.
Aujourd'hui c'est : 2 x 12AT7 EH, 4 x 12BH7EH
Tu pourras (avantageusement) remplacer les 12AT7 par des NOS 6414 plaques noires, et les 12BH7 Electro-Harmonix par les mêmes modèles en NOS. Tu y gagneras en douceur et en precision.
En tube actuels, le remplacement coûtera moins de 150€ (et je le répète, ce sera sans doute dans plusieurs années : entre 5 et dix ans). En NOS tu seras sans doute plus près du double... Et les prix montent sans cesse (il reste De moins en moins de tubes NOS sur le marché).

[ Dernière édition du message le 18/01/2018 à 11:04:17 ]

arnoldorodeo

membre non connecté
arnoldorodeo
340 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 910

3 Posté le 18/01/2018 à 11:18:49Lien direct vers ce postSignaler un abus
Réponse ô combien instructive Rroland. Clair comme du crystal !
J'ai lu également qu'en demandant très gentiment, Manley peut manufacturer les fréquences réservées à la version "mastering" mais montées sur la version normale? Ton avis là-dessus ?

rroland

membre non connecté
rroland
22526 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 2 718

4 Posté le 18/01/2018 à 14:28:26Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
'ai lu également qu'en demandant très gentiment, Manley peut manufacturer les fréquences réservées à la version "mastering" mais montées sur la version normale? Ton avis là-dessus ?

Je ne savais pas que c'était possible. La principale difference porte sur les filtres passe-haut et passe-bas. Je ne suis pas convaincu que cela vaille la peine. Le gros avantage de la version Mastering est que tout est cranté (donc simple à rappeler si besoin), et les potards sont de meilleure qualité (plus solides). De plus, on peut être un peu plus fin parce que la version Mastering travaille sur une amplification/atténuation moindre pour la meme course de potard.
En pratique, il n'y a pas trop de raison d'être ultra précis (en atténuation ou amplification) sur cette bécane : on ne joue pas avec les demi-dB C'est le genre d'en où on y va gaiement : 5 à 6 dB sont courants, voire plus. Ce qui fonctionne bien est de gonfler énormément une zone et atténuer énormément une zone proche : c'est là que cette machine travaille le mieux.

Quand on cherche à nettoyer ou amplifier finement, on préférera d'autres outils. En mastering je nettoie souvent avec un Weiss, et je colore avec le Manley.

arnoldorodeo

membre non connecté
arnoldorodeo
340 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 910

5 Posté le 18/01/2018 à 14:41:52Lien direct vers ce postSignaler un abus
Ok donc je vais partir sur la version standart. Merci pour toutes ces infos bien utiles

rroland

membre non connecté
rroland
22526 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 2 718

6 Posté le 07/06/2018 à 21:21:50Lien direct vers ce postSignaler un abus
Je reviens pour dire qu'après dix ou onze ans de bons et loyaux services, une lampe a rendu l'âme. C'est venu progressivement : un côté ne donnait pas de son et il fallait pousser le volume pour finalement avoir du son.

Cela arrivait de plus en plus souvent.
Pour identifier (dans toute machine à tubes) si le problème vient d'une lampe, je conseille de permuter les tubes d'un canal à l'autre. Si le problème change de côté, c'est bien une lampe qui pose souci.

Reste alors à permuter à nouveau, un tube à la fois (il y en a trois de chaque côté). Une fois le tube défaillant identifié, il faut idéalement le remplacer des deux côtés, pour repartir sur du neuf de chaque côté.
J'ai testé le tube défaillant au lampemètre : il était abominablement déséquilibré (genre 120% d'un côté et 30% de l'autre).
Ceci confirme ce que j'écrivais il y a quelques mois : les tubes ont une très longue durée de vie... d'autant que l'allumage dispose d'un système de temporisation pour les plus hauts voltages, ce qui prolonge la vie des tubes.

arnoldorodeo

membre non connecté
arnoldorodeo
340 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 910

7 Posté le 10/06/2018 à 10:44:11Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
Je reviens pour dire qu'après dix ou onze ans de bons et loyaux services, une lampe a rendu l'âme. C'est venu progressivement : un côté ne donnait pas de son et il fallait pousser le volume pour finalement avoir du son.

Cela arrivait de plus en plus souvent.
Pour identifier (dans toute machine à tubes) si le problème vient d'une lampe, je conseille de permuter les tubes d'un canal à l'autre. Si le problème change de côté, c'est bien une lampe qui pose souci.

Reste alors à permuter à nouveau, un tube à la fois (il y en a trois de chaque côté). Une fois le tube défaillant identifié, il faut idéalement le remplacer des deux côtés, pour repartir sur du neuf de chaque côté.
J'ai testé le tube défaillant au lampemètre : il était abominablement déséquilibré (genre 120% d'un côté et 30% de l'autre).
Ceci confirme ce que j'écrivais il y a quelques mois : les tubes ont une très longue durée de vie... d'autant que l'allumage dispose d'un système de temporisation pour les plus hauts voltages, ce qui prolonge la vie des tubes.

Merci Rroland pour ce retour limpide et détaillé

[ Dernière édition du message le 10/06/2018 à 10:46:05 ]

Revenir en haut de la page