Yamaha QY70
+
Ravaillac 07/04/2014

Yamaha QY70 : l'avis de Ravaillac

« Un sympathique séquenceur portatif »
3

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Connectique :

-une sortie casque mini-jack
-un couple d'entrée/sortie MIDI
-alimentation par pile ou adaptateur secteur

Il s'agit donc d'un séquenceur MIDI (soit 16 pistes) ultra-portatif, doté d'un écran proche de celui d'un Game Boy.
Ses principales qualités sont sa portabilité (fonctionne 2h sur piles), et ses sons XG, un équivalent de la norme MIDI, par Yamaha, permettant d'éditer les sons (ADSR).


UTILISATION

L'utilisation est intuitive, le positionnement des boutons étant bien choisi, et les 3 écrans (Song ou Pattern, Mixer et Instrument) correctement lisible.
Le manuel est bien fait, et répond à l'ensemble des questions que l'on est en droit de se poser.

SONORITÉS

La technologie XG rend les sons plus intéressants, car éditables.
Malgré tout je m'en sert surtout comme d'un séquenceur pour mes autres machines : je compose dans le train avec le QY70, puis chez moi, j'assigne les différentes pistes sur mes synthétiseurs et autres boites à rythme.

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis moins d'un an, et c'est un achat qui m'a plutôt été utile, jusqu'à ce que j'acquière un iPad ; en effet, le côté vintage ne tient pas la route face aux possibilités des apps iPad.

Les + :

-portabilité
-sons XG éditables
-ergonomie

Les - :

-écran non rétro-éclairé
-autonomie des piles assez faiblarde


Finalement, il s'agit d'une machine plutôt bien pensée et qui permet de bosser dans des situations "hors-studio" (train, hôtel, ...), mais qui prendra un coup de vieux logique face à une tablette, et même un smartphone.