Celestion Heritage G12M
+
Celestion Heritage G12M

Heritage G12M, Haut-parleur guitare de la marque Celestion appartenant à la série Heritage.

Tous les avis sur Celestion Heritage G12M

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.7( 4.7/5 sur 6 avis )
 4 avis67 %
 2 avis33 %
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Comparer les prix
tarexband31/10/2019

L'avis de tarexband"Pas metal"

Celestion Heritage G12M
Le fameux Greenback (le même que Van Halen)
75Hz en Freq de résonnance, 20 Watt, 96 dB de sensibilité, 3.6Kg

Voici juste un avis perso, si ça peut aider...
Je n'ai essayé que la paire Heritage que je possède et ne peut donc pas le comparer au Greenback normal.
Malcolm jouait sur celestion V30, Angus sur Greenback
J’envoie des riffs entre AC/DC et Ramms+ein et j’ai choisi 2 têtes marshall en stereo :

Tête Mini Jubilee dans V30 + G12H30 en high
(ils me conviennent mieux que ma paire de Greenback Heritage que perso je trouve plus blues old school et un peu « carton », ma préférence va au G12H30 que je repique en console)

Tête DSL15H dans une paire de WGS Blackhawk 100W pour le low
(que je préfère au couple EVM12L + Eminence Mod12)

Pucelle_Dabidjan06/05/2017

L'avis de Pucelle_Dabidjan"Le gros bourré"

Celestion Heritage G12M
L'avis ci dessous, a été corrigé au 12.09.2017, il s'agit, maintenant, du test pour le bon HP, qui est bien le Heritage actuel. Le Celestion G12M25 UK sera testé ailleurs.


Bourré de qualités et bourré de défauts, le G12M (Heritage), que je vai nommer G12M20, est un des HP phares du catalogue Celestion. Il est distribué depuis les (presque) débuts de la marque mais a changé plusieurs fois dans son histoire. Le G12M20 ici présent, est, en effet, une version de 20w. Ce qui le rend proche de sa version de départ, le Greebacks 20w, des touts débuts.

Pour faciliter les choses, dans tous mes tests, j'utilise l'abréviation CN quand je parle d'un HP en version "Celestion fabriqué en République Populaire de Chine" et UK, quand il s'agit d'un "Celestion fabriqué en Angleterre".

Dans la gamme Celestion, il existe des modèles :
A gros aimants : G12 H
A aimants moyens : G12 M
A petits aimants : G12 S

Pour les Celestion G12M20 de cet avis, nous sommes devant une fabrication UK avec aimant de taille moyenne (35 onces).

On constate une évolution intéressante au niveau du prix. Au début des années 2000, on payait 85 Euros pour un haut parleur fabriqué en UK. Aujourd'hui, les CN ont repris le flambeau dans cette gamme de prix (120 Euros quand-même), et les greenbacks UK actuels sont tarifés autour des 180 Euros pièce. Je ne jugerai pas l'intelligence ou la stupidité d'une telle politique de prix. Mais ceci refroidira certainement beaucoup de monde, surtout, si, comme moi, vous voulez upgrader un 4x12, ça commence à piquer, et, du coup, l'achat d'un 4x12 ENTIER en occase devient une alternative.https://img.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_facepalm.gif

Un autre problème de ce HP, c'est qu'il va, très rapidement, devoir être combiné à de nombreux collègues pour faire son travail en toute sécurité pour l'ampli. N'oubliez pas, à ce propos, que la puissance des vieilles têtes Marshall, est une puissance donnée sur le clean. On est presque 90w à fond du crunch pour un 1986, et autour des 200w en crète pour une 1959 SLP (les sources divergent entre 180w et 240w)... et vous cernez vite le problème. Si vous voulez utiliser ce HP, il vous faudra un 4x12 pour une 50w et deux 4x12 pour une tête de 100. Ca fait vite beaucoup d'argent.


Parlons du son :
Le G12M20 a un son d’anthologie, qui rappelle immédiatement les tous débuts du rock. Ce pousseur de vent a un RRRAAAWWWWW absolument caractéristique dans toute la plage de fréquence, mais qui varie suivant comment vous attaquez votre guitare, et quelle guitare vous utilisez, et quel ampli va redonner tout ça aux HP. Les aigus ont un SHHRRRIIIMMM particulier. Ca donne de la structure a absolument tout et n'importe quoi. On peut facilement obtenir TROP d'aigu avec ce HP. Ma recette ici, est de baisser légèrement le gain des micros de la guitare, pour éviter les positions les plus gaineuses et les plus froides ; on arrive alors à quelque-chose de vraiment plaisant. La basse n'arrive jamais à être vraiment violente ou massive. Je note d'ailleurs que ce HP n'aime pas vraiment qu'on lui envoie trop de basse, sinon il va perdre de sa superbe dans les autres fréquences.

Il possède un petit avantage par rapport aux autres HP's de Celestion, c'est une efficacité en dB/m VRAIMENT faible (96dB). Ceci se remarque de façon assez immédiate, car on doit pousser le master sensiblement plus haut avec eux.

Notons que ces HP aiment aussi cruncher très tôt. Les 20w ont cette tendance à partir en crunch encore plus vite que la version 25. Ils ont, enfin, l'avantage net de souvent, être plus faciles à alimenter dans leur zone de confort, vu qu'ils ont besoin de moins de courant pour cruncher et s'ouvrir. Mais n'allez pas croire que vous allez gagner beaucoup pour jouer en appart à des volumes moindres. Car ce HP, montre une tendance à ne pas redonner de son facilement. Il va commencer à retranscrire du son à un volume déjà assez moyen, et il ne s'ouvrira vraiment que si il est attaqué plus fort encore. Oui, vous commencez à cerner le problème. L'avantage "faible volume", est ainsi perdu dans la foulée. Mais, dans un usage groupe, il a un vrai avantage dans sa facilité à retranscrire du crunch.

Quand on en vient à parler des avantages, parlons de celui qui semble peu important. Mais ce HP bénéficie, préalablement, d'un burn-in. Ce qui peut sembler ridicule de premier abord. Mais sachez que le G12M est un des cônes les plus difficiles à rôder de tous le catalogue Celestion. Sans rodage (version CN), comptez 100 heures de jeu, pour commencer à entendre un peu une différence au niveau de la dureté des aigus, et entre 150 à 300 heures de jeu pour que la membrane se soit faite. C'est trèèèès long et peut, probablement, expliquer beaucoup de retours négatifs sur les G12M25 CN. Le G12M Heritage est souvent apprécié dès l'ouverture du carton, et le rodage ajoute alors de la superbe à l'engin.

Ce HP se marie bien avec divers styles musicaux basés dans le passé. Hard-Rock, Punk, Rock, Blues, Rockabilly... vous cernez le truc. Mais il peut tout à fait coller à des applications plus modernes de ces styles, tant qu'on compose avec ses limitations et ses points forts.

Comparons ce que vous voulez comparer
Celestion a fait un super travail sur ce HP, puisque, lors de diverses comparaisons effectuées, je ne lui trouve pas de différence notable avec un Scumback M75PVC et autre G12M20 de l'ère Pulsonic. Tout ça est très proche, et, en aveugle, on se fait avoir facilement à moins d'être le Brahms de la guitare électrique. C'est plutôt une bonne nouvelle en fait. Car, même si la distribution de Celestion laisse à désirer en ce moment, ça reste un produit qu'on peut trouver assez facilement.

Je me dois de revenir sur la soit-disant ressemblance totale entre le G12M25 et ce HP, que je n'ai pu constater dans les faits. Le problème du rodage, peut être un biais puissant pour des comparaisons, certes. Mais ce HP a un son un peu moins bouché, peu importe le délai de rodage donné, un poil plus de clarté (dans le sens positif->lumière) quand il se faut, une articulation absolument remarquable et un petit peu plus de facilité à trouvé de la douceur quand il en faut. J'ai déjà développé les avantages liés à la puissance plus faible (et les inconvénients aussi).


Mot de la fin :
Comme le Weber Legacy12F ou le Weber 1225 ; le Celestion G12M Heritage est un outil de façonnage sonore. Un peu à l'instar d'une Fuzz ou d'un Flanger, un G12M20, va avoir une grosse incidence sur le son que vous allez récupérer à la fin (comme tous les HP en fait), et donner une note roots à votre son. Certains apprécieront, et certains détesteront. Je l'adore et lui souhaite une longue vie.
Mikka Grytviken07/10/2015

L'avis de Mikka Grytviken"Le son des tous débuts."

Celestion Heritage G12M
J'ai une paire de ces G12M-20 Héritage dans un cab close-back associé à un ampli de 18W en push-pull d'EL84 dans l'esprit sonore des vieux Marshall Plexi ça fait maintenant plus de 4 ans. Ils sont un peu plus brillants que des G12-25 mais s'adoucissent à l'usage tout en gardant ce côté à la fois bien oldshool et articulé. Ils saturent assez vite. On retrouve parfaitement le grain et le comportement des premiers céramiques de l'histoire de la marque ayant participé à la légende Marshall. J'aime tout dans ce hp tant qu'il s'agit d'avoir le son anglais des tous débuts. Pour en avoir testé un dans un cab open-back sur un ampli plutôt d'orientation Fender US de petite puissance, ça peut s'avérer aussi très intéressant. Ce hp peut ce montrer plus polyvalent qu'on pourrait s'en douter même si son terrain de prédilection reste le gros crunch. Sur de la très grosse saturation de type Métal il se montre beaucoup moins efficace, les basses perdent en définition et les aigus peuvent s’avérer trop criards. Pour du ACDC, Hendrix, ZZ Top, Led Zepline et autre joyeusetées Rock dans le genre, il est parfait.
marcan7106/02/2015

L'avis de marcan71"Le HP fait le son"

Celestion Heritage G12M
Acheté pour un baffle 1x12 clos + event de ma fabrication, en remplacement d'un Vintage 30 de la même marque : le jour et la nuit. Je ne comprends pas l'engouement pour le vintage 30 qui est une sombre m_ _ _ _ . Le changement avec le G12 est monstrueux : on dirait que ma tête Tubemeister s'exprime pleinement.... Et puis ce son inimitable en son clair avec ma tele : You really got me : c'est sale, c'est creusé, ça rentre dedans : c'est rock 'n roll quoi. En saturé avec une les paul, c'est super aussi.Dans la même veine j'ai un autre baffle avec un G12H heritage (super aussi) je vais comparer.
Laluserne27/12/2014

L'avis de Laluserne"Super"

Celestion Heritage G12M
Je l'utilise dans un baffle en 1x12, j'adore les crunch dessus, et quand il est poussé un peu il donne toute sa chaleur.
Je l'utilise depuis si longtemps que je ne me souviens plus depuis quand...
BassWalker29/05/2010

L'avis de BassWalker

Celestion Heritage G12M
On ne présente plus ce HP qui a fait la légende du rock avec son petit frère, le G12H.

Justement, n'hésitez pas à l'associer avec le G12H de la même série.
Bien qu'il y est 4db d'écart, ils sont très complémentaires et je dirais même nécessaire.
Le mix obtenu tire donc dans l'ensemble les caractéristiques du G12H:
il y a de l'épaisseur et un côté râpeux mais aussi des aigus plus brillants et des basses plus profondes mais justement adoucis par le velouté et le moelleux ainsi que le joli médium du G12M.

En clean comme en overdrive, ces deux là se complètent à merveille!

J'utilise ce mix dans un baffle Orange PPC212 associé à une SG et une tête OR50 (avec atténuateur à -6db).
Pour jouer les grands standards du Rock des années 60-70 et Dieu sait qu'il y en a... ne vous prenez pas la tête!
C'est pour moi la combinaison idéale.

Vraiment un très bon HP de la petite série Heritage made in England.
Une valeur sûre.

Il existe aussi une version custom EVH mais je ne saurai pas dire s'il sonne exactement pareil. En tout cas les caractéristiques sont identiques.

Notez que pour ceux qui cherchent une alternative en plus puissant, il y a le G12-65 toujours dans la série Heritage.