Comparateur de prix
Petites annonces
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Qualités de ces micros ?

 
AuteursMessages

rock'n'musique

offline
rock'n'musique
184 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 164

1 Posté le 18/12/2009 à 13:33:31
Salut,

Je voulais savoir si pour obtenir un son correcte avec ces micros, il fallait apporter des traitement particulier (compresseur, reverb...) ou le placement des micros suffirait ?
Je me demandai aussi si pour repiquer la Grosse caisse, il fallait que la peau soit percé obligatoirement ?

Je sonorise pas mal de groupe en ce moment, et j'ai déjà vu des batteries de qualités assez faible au niveau du son (j'ai déjà vu du stagg par exemple, qui est une marque ou les prix sont assez bas niveau batterie) et je demandai justement si il fallait avoir une bonne batterie pour obtenir un bon son avec ces micros ?

CMC6

offline
CMC6
2696 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 423

2 Posté le 18/12/2009 à 13:42:30
Citation :
et je demandai justement si il fallait avoir une bonne batterie pour obtenir un bon son avec ces micros

même avec les meilleurs micros du monde, si tu n'as pas des bonnes sources, tu ne sortiras pas un bon son, c'est valable pour tous les instruments. C'est la loi CICO (caca in => caca out)

Mes vagues souvenirs de ces micros pour les avoir eu il y a longtemps, c'est que le son est assez carton. il te faudra du traitement, ça c'est sûr, au moins une bonne EQ 4 bandes. les OH n'étaient pas mauvais pour le prix, toujours un peu agressif dans cette gamme de prix. Peut-être ferais-tu mieux de passer à la gamme au dessus pour ne pas avoir à réinvestir plus tard et perdre de l'argent. un beta52 avec 1 sm57 3 e604 et 2 OH style behringer B5 ou oktava, d'occase, tu passes une grosse gamme au dessus et d'occase, ça ne te couteras pas un bras...

rock'n'musique

offline
rock'n'musique
184 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 164

3 Posté le 18/12/2009 à 14:00:40
Merci pour ta réponse CMC6.

Pourtant en lisant les avis de ces micros, tout le monde en dit du bien...
Mais je vais réfléchir ...

Quelqu'un'un a d'autre d'avis ?

CMC6

offline
CMC6
2696 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 423

4 Posté le 18/12/2009 à 14:19:32
dans cette gamme de prix, oui, c'est pas trop mal. j'avais dans le même temps, le kit thomann, je préférais ces derniers en général, il y a aussi le kit prodipe (sami [qqchoz] ) dont j'ai entendu du bien, mais j'ai jamais eu dans les mains...

l'autre soucis que je vois sur le kit samson, c'est que les pinces sont relativement fragiles, en plastique, ma pince CC avait cassé au 1er coup de baguette, comparé au thomann dont les pinces sont en métal...

Djezeking

offline
Djezeking
362 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 518

5 Posté le 18/12/2009 à 14:20:54

Je les utilise pour sonoriser une battterie studio (tout le monde a pas un budget de 3 000 € pour 7 micros...

j'aime les overdeads (son riche)
j'aime pas la caisse claire que je suis obligé de bcp traiter gate + compression + limit + eq + reverb

le reste est correct...

batterie tama imperial...

bon rapport qualité prix...mais CMC6 à raison...plus t'a une bonne batterie et des bon mikes...plus ca sonne (lapalisse merci)

a+

Djé

https://soundcloud.com/bandontherock

rroland

offline
rroland
24731 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 3 303

6 Posté le 18/12/2009 à 18:09:32
Pour le prix, c'est pas mal du tout.
Je les avais testé à leur sortie (et le prix a baissé depuis), tu peux lire sur
http://www.meetmusic.com/FR/archivedetail.asp?id=508&subrubriek=7

rock'n'musique

offline
rock'n'musique
184 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 164

7 Posté le 18/12/2009 à 19:22:23
Salut,

Merci pour vos réponses !

En lisant ta réponse Djezeking, j'avais aussi déjà remarqué le micro de caisse claire qui ne convenait pas non plus, mais j'ai des sm57 donc a la limite, je m'en servirais pour le timbre de la cc ou pour une ampli de guitare ...

Je vais encore réfléchir avant d'investir.



à Chaud

offline
à Chaud
2295 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 1 282

8 Posté le 22/12/2009 à 23:23:02

Je rentre seulement de voyage et je viens rajouter mon petit grain de sel à votre discussion.

1. La qualité du son de la batterie:
C'est le son de la batterie que les micros vont reproduire. Si la batterie est caca, le son retransmis par les micros sera tout aussi caca.

Il y a le prix de la batterie, et surtout son réglage.
Lire sur Internet la "Bible de la Batterie" (en anglais) qui dit tout sur la batterie, depuis le son que donnent les différents bois utilisés, les réglages, jusqu'au réusinage des extrémités de fûts pour avoir un profil qui sonne sans (trop) tuer la peau, etc.

Avec un mauvaise batterie, on peut toujours essayer de recréer un son totalement artificiel en mettant sur chaque fût un compresseur avec un petit délai pour laisser passer l'attaque et comprimer ce qui suit, suivi d'une gate qui ne laisse passer que l'attaque et coupe la suite, puis réconstituer le reste du son avec une réverb adaptée.

C'est une technique utilisée en studio pour donner un son de batterie d'enfer, mais bonjour les réglages.
J'ai lu qu'il fallait compter environ 2 heures pour avoir un son de batterie qui sonne.


2. Tous les kits batterie (Shure, le kit thomann, etc.) possèdent des micros pour les 5 fûts les plus linéaires possible, et il faut ensuite triturer fortement la courbe de réponse aux équalos paramétriques pour mettre 2 bosses (une dans le grave et l'autre dans le haut médium) aux bonnes fréquences et aux bonnes valeurs, en creusant la réponse entre les 2 bosses pour obtenir un son correct.
Lire la doc technique Shure (en anglais) sur les réglages conseillés.

Les micros du kit Samson, à la différence de tous les autres, possède des micros qui ont déjà la courbe de réponse triturée de manière à donner directement un son correct.

Comme disait le commentateur de SONO Mag qui faisait une comparaison des kits micros batterie (il y a de cela 4 ou 5 ans): même ma petite soeur sait s'en servir.

C'est un choix qui a ses avantages (un son facile à obtenir) et ses inconvénients (moins de souplesse quand on veut faire soi même son propre son).

Perso, je fais de la sono live avec des groupes toujours différents, souvent assez nombreux (une dizaine ou plus), et des batteries qui peuvent être de qualité très disparâtres.

Après avoir essayé plusieurs marques, dont les modèles SHURE classiques que CMC6 propose, je me suis rendu compte qu'il fallait que je choisisse entre:
-Soit avoir le meilleur son global possible pour le groupe,
-Soit passer du temps à faire sonner la batterie. C'est compliqué une batterie avec ses 7 micros, presque autant que le reste du groupe !

J'ai décidé de tout faire pour passer le moins de temps possible temps à faire sonner une batterie inconnue, afin de pouvoir accorder davantage d'attention aux autres musicos du groupe.

Ce fut mon choix. D'où le kit SAMSON pour sa simplicité d'emploi. Avec les avantages et les inconvénients de la formule.

Je dois dire qu'à l'époque je n'étais pas très argenté, je ne connaissais pas le kit thomann, et que le prix canon que j'ai pu obtenir de l'ancien importateur belge qui liquidait son stock a fini par me décider.
C'était SAMSON ou pas de micros batterie !

Maintenant, les besoins et l'expérience de chacun peuvent être très différents, et leur choix sera aussi différent.

Cela fait maintenant 5 ans que j'utilise le kit SAMSON et j'apprécie ses qualités. Je referai le même choix si nécessaire.
J'ai aussi acheté un t-bone CD-55 pour le cas où j'aurai à sonoriser une batterie à rallonge... Micro linéaire à compenser aux équalos, comme pour les collègues.

Jamais eu de problème de solidité. Jamais rien cassé: on fait attention, et on évite de poser les micros là où le batteur va frapper.
En ce moment j'ai prété mon kit à un ami jeune batteur qui s'en sert au moins 1 fois par semaine, sans compter les répètes. NO PROBLEM, malgrès les fixations plastiques qui donnent moins confiance que le métal.
J'ai par contre eu des problèms avec des micros batterie à fixation métal qui ne tenaient pas sur le rebord de certains fûts et tombaient sans arrêt. Finalement, la solution SAMSON est économique et fonctionne.

C'est vrai que le micro de caisse claire est un peu moins bon que les autres, à cause des limites du système de positionnement (voir plus bas pourquoi).
Lors des grandes occasions, je sors mon Béta57 (plus brillant que le SM57, j'aime mais d'autres n'aiment pas).
Mais de plus en plus je refuse de m'emmerder avec ces détails et j'utilise le Q-Snare SAMSON livré avec le kit qui convient quand même dans l'ensemble du mix. Il suffit de savoir régler sa position.
Le jeu du batteur, la qualité du son de sa batterie et la prise de son sont nettement plus importants que les qualités techniques du micro.


3. Mon kit batterie comprend en outre:
-Un multipaire 8 voies 15 mètres que je pose près de la grosse caisse entre le pieds d'overhead https://www.thomann.de/fr/the_sssnake_mct_8_multicore_auf_trommel.htm à 58 Euros pour relier la batterie au multipaires général. Marquage au nom des fûts pour faciliter le câblage.
-8 câbles courts pour le relier aux micros batterie. Couleurs: rouge, jaune, vert, bleu clair, bleu foncé, orange, gris, noir. Achat chez Thomann et fabrication maison avec longeurs adaptées. Marquage au nom des fûts, toujours pour faciliter les repérages.
-1 casque VIC FIRTH SIH 1 au lieu d'un retour batteur,
-1 Mini Ampli casque AMP 800 Behringer pour le casque batteur, posé à côté du batteur.

J'envoie dans cet ampli:
A: le mix général
B: le sous groupe batterie.
Le batteur se règle ses niveaux lui-même et fait son choix parmi ces signaux. Jamais eu de réclamations.

Un sac spécial contient le kit micro, l'ampli, le casque, les 8 câbles courts de liaison aux micros, plus un câble à 4 voies pour relier l'ampli au multipaires général (sur lequel j'ai doublé les sorties XLR L et R, justement pour le retour batteur), plus une rallonge secteur de même longueur.

Le kit global est pratique et rapide à mettre en place, surtout quand la scène est bien encombrée.

Avec 2 mots d'explications, c'est très souvent le batteur qui câble lui-même sa batterie et ses voies de retour.
Je pré-règle ses niveaux à la console, et je lui explique comment régler le positionnement des micros, ce qu'il fait seul en s'écoutant au casque pendant que je fais autre chose.
En général c'est bon et il n'y a plus qu'à retoucher la balance de la batterie.

Cemme dit plus haut, l'important pour moi est de consacrer le moins de temps possible à la batterie et de porter mon attention sur le reste du groupe.


4. Question de rock'n'musique: pour repiquer la Grosse caisse, il faut que la peau soit percée obligatoirement ?
Perso, je préfère une peau arrière percée d'un assez gros trou pour y enfiler le micro au bout d'un pied spécial pour micro grosse caisse.
Je positionne le micro à 2-3 cm de la peau, juste derrière l'endroit où la batte vient la frapper, ce qui donne un son bien percutant. Un peu plus loin de cet endroit, on aurait moins de percussion et plus de rondeur dans le son.

Quand la peau n'est pas trouée, je positionne le micro au plus près de l'endroit où la batte frappe la peau.
Plus on s'éloigne de cet endroit précis, moins l'attaque est violente et plus on capte du bruit de résonnance de peau.
Trop loin on entend la peau faire boiiing boiiing boiiing, et c'est assez pénible.

Même type de réglage sur les autres fûts pour avoir un son corect, en réglant l'équilibre entre l'attaque et la résonnance de peau.
Mais comme les autres fûts ne sont pas percés, on doit positionner le micro du côté où les baguettes viennent frapper la peau. Ça devient chaud pour mettre le micro au bon endroit sans que le batteur ne l'agresse !

Il faut jouer sur la distance entre le micro et la peau, et surtout sur la directivité du micro en l'orientant vers l'endroit où la baguette frappe la peau. La bonne orientation dépend de la courbe de directivité particulière du micro et au début il faut faire des essais.

La fixation limite généralement la hauteur que l'on peut donner au micro au-dessus de la peau, et la position trop proche de la peau donne trop de bruit de peau et ça fait boiiing boiiing.
C'est pour cela qu'un micro (SM57 ou autre) sur un pied peut être mieux positionné sur une caisse claire et capter un meilleur son, avec d'avantage de frappe et moins de résonance de peau.
Ce n'est pas la qualité du micro qui est en cause, mais son positionnement.

Comme dit plus haut, après le jeu du batteur et le son de sa batterie, la qualité de la prise de son est plus importante que la qualité du micro.
Ce qui compte, c'est le son global du groupe.
Il faut donner de l'importance à ce qui en a, et avoir la sagesse de considérer comme secondaires certaines questions techniques comme le choix du micro...

rock'n'musique

offline
rock'n'musique
184 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 164

9 Posté le 25/12/2009 à 14:10:55
Merci beaucoup pour ta réponse qui ma bien aidé

Je pense que je vais investir dans ces micros et puis je verais en fonction de la batterie que le groupe dispose...

Je me pose une dérniére question:  2 OH suffisent ils pour reprendre toute les cymbales ( surtout la charley) ou mieux vaut il en avoir un suplémentaire ?

à Chaud

offline
à Chaud
2295 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 1 282

10 Posté le 25/12/2009 à 23:26:21
La Charley est reprise par le micro de gauche, positionné entre la Charley et la Ride, qui prend ainsi les 2 en même temps.

En fait ces micros cardioïdes, comme tous les cardioïdes, prennent tout ce qui fait du bruit dans un angle d'au moins 60°.

Je dirai même plus, il fut un temps où l'on reprenait toute la batterie avec 2 overheads seulement, et ça donnait un son équilibré en positionnant correctement les micros.

Aujourd'hui on préfère mettre 1 micro par engin. Ça donne des attaques plus nettes, au dépends de l'équilibre du son d'ensemble si on règle mal à la console.

J'ai déjà vu utiliser 1 micro spécial pour la Charley.
Mais il faut bien le positionner au-dessus de la Charley, surtout pas sur le côté où il recevrait le souffle créé par les 2 cymbales lorsqu'ells se touchent.

C'est un raffinement qui n'apporte par grand chose, et qui peut même être néfaste car il se crée des interférences quand on dispose 2 micros trop près l'un de l'autre.

En écoutant un enregistrement correctement effectué, tu ne peux pas savoir combien de micros il y avait lors de la prise de son.

Là encore, c'est la qualité de la musique émise par le groupe qui donne la qualité de l'enregistrement, par les efforts techniques ou financiers déployés par le technicien de la sono.
Revenir en haut de la page