Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
DiMarzio DP214 Virtual Hot PAF
Photos
1/14

DiMarzio DP214 Virtual Hot PAF

Micro humbucker pour guitare de la marque DiMarzio appartenant à la série Humbucker.

2 avis
Comparateur de prix
Petites annonces
Forums

Annonces DiMarzio DP214 Virtual Hot PAF

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

Images

Avis

Note moyenne :
( 5/5 sur 2 avis )
2 avis
100 %
Donner un avis
Cible : Utilisateurs avertis Rapport qualité/prix : Excellent
Magister95Magister95

Un des meilleurs DiMarzio, tout simplement !

DiMarzio DP214 Virtual Hot PAFPublié le 18/03/17 à 17:00
Je viens de revendre ce micro... Je peux donc en faire la pub en tout désintérêt ! J'ai ou ai eu plusieurs micros de marque (4SD, 9DMZ, 5BKP, 2 Gibson,...), la plupart typé PAF, et j'ai donc une certaine expérience de la chose !

Comme son nom l'indique, c'est un micro typé PAF mais en version pêchu. Je l'ai utilisé sur une Ibanez S en position manche et j'ai fait un essai sur une LesPaul en chevalet, à la place d'un superbe BKP The Mule. Honnêtement, il n'avait pas à en rougir malgré un tarif deux fois moindre.
Par contre, attention, sur la LP, il ne s'entendait absolument pas avec l'autre micro (un BKP Stormy Monday). En général, de toute façon, les associations multi-marques sont...…
Lire la suite
Je viens de revendre ce micro... Je peux donc en faire la pub en tout désintérêt ! J'ai ou ai eu plusieurs micros de marque (4SD, 9DMZ, 5BKP, 2 Gibson,...), la plupart typé PAF, et j'ai donc une certaine expérience de la chose !

Comme son nom l'indique, c'est un micro typé PAF mais en version pêchu. Je l'ai utilisé sur une Ibanez S en position manche et j'ai fait un essai sur une LesPaul en chevalet, à la place d'un superbe BKP The Mule. Honnêtement, il n'avait pas à en rougir malgré un tarif deux fois moindre.
Par contre, attention, sur la LP, il ne s'entendait absolument pas avec l'autre micro (un BKP Stormy Monday). En général, de toute façon, les associations multi-marques sont périlleuse en terme d'égalisation.

Au niveau du son, c'est donc le son PAF avec cette bosse dans les médiums caractéristique, des basses assez présentes mais des aigus très doux qui rendent les attaques soyeuses. Je me rends compte en relisant que cela correspond aussi parfaitement au son ds guitares sur lequel je l'ai testé qui sont toutes les deux corps acajou + touche palissandre.
Il fonctionne parfaitement du son clair à la disto classique (type JCM 800, pour ceux qui ne suivent pas), délivrant toujours rondeur et chaleur avec un je en sais quoi qui en fait tout le charme... Excellent en rythmique comme en solo, à condition de ne pas jouer Métal et de ne pas chercher des harmoniques artificielles qui déchirent les tympans : son truc, c'est l'élégance, la rondeur, pas la violence !

Il était associé sur ma guitare à un DMZ Air Zone, ce qui offrait une polyvalence incroyable (l'Air Zone peut tâter du métal avec une bonne pédale derrière)... Mais qui dit polyvalence dit aussi souvent manque de personnalité (vous connaissez cette sensation quand vous réécoutez un enregistrement et que vous êtes incapable de dire sur quelle guitare vous jouiez ?), et du coup, je délaissais de plus en plus cette guitare au profit d'autres plus typés. En particulier, ma LesPaul lui a fait du mal !

Si j'avais pu le passer côté chevalet, je l'aurais gardé sans regret (associé à un Bluesbucker du coup) mais je suis un maniaque de l'espacement et il me fallait donc un F-Spaced.

Face à un Gibson Bustbucker, qui doit être son équivalent dans la gamme Gibson pour le niveau de sortie, il est nettement supérieur. J'ai un PAF Joe qui est assez proche aussi mais quand même moins rond et moins chaleureux.

Chez DiMarzio, il a été remplacé par le PAF 36th mais, étrangement, quand je leur ai demandé quel micro me donnerait ce son en chevalet, associé à un Bluesbucker, ils m'ont conseillé plutôt le LiquiFire. Peut-être une question de niveau de sortie ? Je vais leur faire confiance et on verra s'il fait l'affaire. Qui a dit que j'avais peur ;)
Lire moins
»
Fend.Fend.

DiMarzio DP214 Virtual Hot PAFPublié le 14/12/05 à 12:23
Dans ma quête du micro parfait j'ai récemment fais quelques commandes aux US. Hier soir c'était au tour du DiMarzio Virtual Hot Paf, je l'ai mis en chevalet sur mon Ibanez RG3120 Prestige (corp acajou, table érable, Floyd, manche vissé érable et touche palissandre). Celle-ci était déjà équipé de l'excellent DiMarzio Virtual Paf neck. Un micro à faible niveau de sortie, très bien équilibré en fréquences, très dynamique avec un grain vintage rond chaleureux, très profond et très rock'n'roll.
Bref, j'en ai déjà parlé plusieures fois, ce qui nous intéresse ici c'est le Virtual Hot Paf, DiMarzio l'a développé sur les bases du Virtual Paf, mais avec un niveau de sortie énorme (pour un micro...…
Lire la suite
Dans ma quête du micro parfait j'ai récemment fais quelques commandes aux US. Hier soir c'était au tour du DiMarzio Virtual Hot Paf, je l'ai mis en chevalet sur mon Ibanez RG3120 Prestige (corp acajou, table érable, Floyd, manche vissé érable et touche palissandre). Celle-ci était déjà équipé de l'excellent DiMarzio Virtual Paf neck. Un micro à faible niveau de sortie, très bien équilibré en fréquences, très dynamique avec un grain vintage rond chaleureux, très profond et très rock'n'roll.
Bref, j'en ai déjà parlé plusieures fois, ce qui nous intéresse ici c'est le Virtual Hot Paf, DiMarzio l'a développé sur les bases du Virtual Paf, mais avec un niveau de sortie énorme (pour un micro vintage). Ca reste en dessous des micros moderne, hi-gain et compagnie puisque qu'on atteind 265mV contre 352mV pour un Norton par exemple (et je ne parle pas des micro dit "metal", Tone Zone, Sh-8, Sh-6 et cie !).
J'avais dans l'idée que tant que je mettais le gain sur 6/10 sur mon ampli avec mon Sh-6 et mon ESP c'est que j'avais de la marge et que je pouvais utiliser un micro avec moins de gain mais, du coup, plus de personnalité, de dynamique et de précision (ce que je recherche le plus dans un micro).

Je l'avais, à la base, commandé pour la position manche (pour associer à un Norton en chevalet) ce qui explique que j'ai opté pour un espacement des plots standard et non F-Spaced.
Effectivement, une fois monté en chevalet les 2 plots des extremités sont carrément pas sous la corde !! D'où une perte de niveau sur ces deux cordes. Mais c'est pour tester, je le revendrais sûrement après pour m'en racheter un correctement espacé.

Déjà, la première chose appréciable avec ce micro c'est le blindage du cable contenant les 4 fils. C'est une gaine en métal tressé entouré d'une gaine en plastique épaisse. Ca me fait pensé aux micros Gibson. Du très bon blindage.
Tout les modèles DiMarzio n'ont pas ça. Les Seymour non plus d'ailleurs.

Bon, après une installation longue et minutieuse (certain câbles sont un peu courts dans mon Ibanez), je ré accorde ma guitare, première bonne surprise, l'accordeur Fender PT-10 qui, habituellement, en chie pour reconnaître mon Si grave le reconnaît très rapidement, je me dis que ça doit venir de la clarté et la richesse du micro... Ben j'avais vu juste !!

Je me branche dans mon tout lampes hi gain (Engl Savage 120) très respectueux de l'instrument, je monte un peu le gain (8/10 au lieu de 6/10). Premier réflexe, l'accord toniques+quinte en Sol... 8O 8O Le grain !!! L'attaque !! C'est rock'n'roll, ça sonne énorme, ça arrache, il y a une personnalité vintage très marqué ! D’entré de jeu je me dis que ce micro est fait pour moi !
Le spectre est vraiment très riche, très complet, il ne manque de rien, de bonnes basses bine présentes et vraiment solides, de magnifiques mediums rock’n’roll pas trop agressifs, des aigus légèrement en retrait, mais étant donné la position en chevalet, tout ça est parfaitement équilibré. Là où un Sh-6 est hyper agressif en balançant plein (trop ?) d’aigus, lui est agressifs par son grain. A côté de ça, les harmoniques ressortent aussi bien voir mieux que sur mon Sh-6… Plutôt contradictoire, non ?
Directement, j'enchaîne avec toutes sortes de rythmiques rock et métal, le grain est vraiment intéressant et plus je descend dans les graves, plus il est mis en valeur, plus ça sonne gros, énorme même. Il possède une très très bonne attaque pour un double ! Cela dégage de lui une hargne, une rage énorme.
Par expérience, je peux dire qu’un micro avec une bonne attaque n’a pas une dynamique exceptionnelle… Or, c’est une des choses les plus importantes pour moi car c’est la dynamique qui met en valeur notre jeu, notre touché.
Du coup je tente de sortir un léger crunch toujours sur mon canal crunch2 (qui envoie vraiment du très gros son), j’y met toute ma sensibilité et là, énorme surprise : j’obtient presque un son clair !!! Jamais j’ai entendu une telle dynamique sur un micro en chevalet ! 8O 8O Ce mirco est vraiment contradictoire, il prend les meilleurs avantages sans les inconvénients qui vont avec ! J’en revient vraiment pas, je me met alors à jouer des arpèges très sensibles et dynamiques, je me fais vraiment plaisir. Il répond parfaitement à toutes mes nuances de jeu.
L’heure fatidique du test de la précision a sonner, pour moi rien de plus difficile pour notre matos que de rester précis sur un accord renversé très graves. Direction la grosse corde Ernie Ball de 66 accordée en Si, les accords sont des bêtes tonique+tierce majeure et tonique+tierce mineure enchaînés sur des barrés quinte+tonique renversés. Le plot n’étant pas en face de la corde grave, le Paf ne part pas avec un avantage. Mais j’ai un ampli super précis derrière donc je peux vraiment bien comparer la précision des micros grâce à lui.
Résultat ? Vous vous dites sûrement qu’avec un grain et une personnalité pareil, il doit certainement être un peu gras, ben non, le Virtual Paf s’en sort vainqueur, très loin devant mon Sh-6 ou mon ex-Sh-4 et même un peu mieux que mon ex-Tone Zone… Toutes les notes sont parfaitement distinctes, on comprend vraiment bien tout les accord, même en gros son saturé ! Je rêve. Je me dis déjà que j’ai trouvé MON micro pour MON son.

Puis je décide d’aller tâter du solo vers la 15ème case, les notes se détachent super bien, aussi bien en légato qu’en grattant toutes les notes… La précision est toujours là.
J’en arrive à la dernière contradiction de ce micro :
Les aigus ne sont pas agressifs du tout, ils sont ronds et bien chauds et, en même temps, les basses sont vraiment « bright » claires. Ce qui le rend parfait pour les accordages très graves comme le mien, sans être agressif dans le sens désagréable du terme.

Je termine par le split, je ne l’attendais pas à quelque chose d’exceptionnel, je n’ai jamais aimé les doubles splitté, en revanche j’adore les simples. Et j’ai été tellement emballé que je n’ai pensé à le tester le split qu’à la fin, limite j’avais déjà reposé mon instrument avec un grand sourire niais dont je n’arrivais pas à me détacher.
Paf ! Dans les dents !! Oui PAF c’est le cas de la dire me direz vous, mais là, pas moyen de deviner qu’on joue sur un Paf !! Le micro splitté, perd du gain, mais qui est parfaitement compensé par une attaque énorme et une clarté digne de vrais simples. Je ne sais pas quoi vous dire, à force je me dit que j’en dit trop que vous ne me croirez pas, mais tant pis, c’est la première fois que j’aime à ce point un double splitté ! Si ça ne vaut pas un bon micro simple comme le Virtual Vintage Blues de DiMarzio par exemple, ça vaut presque ce que j’ai d’origine sur ma StratUS, mais avec un coffre et un niveau de sortie qui le rende très exploitable en position chevalet. Parce que je n’aime pas les simples en chevalet en général.

Pour conclure, mes hypothèses ont été vérifiées : le niveau de sortie plutôt faible n’est pas un problème, au contraire, il apporte plein de qualité sans aucun compromis : personnalité, chaleur, clarté, précision, dynamique et attaque !
Quel bonheur d’avoir trouver un tel micro, depuis le temps que j’en teste… C’était vraiment le dernier maillon de ma chaîne sonore où j’avais quelque chose qui ne correspondait pas EXACTEMENT à ce que je voulais. Même si j’adore le Sh-6. Il m’en donne même encore plus en m’offrant un son splitté magnifique que je n’hésiterais pas à utiliser !

Vous devinez la note !
Je met 10, je n'avais encore jamais mis 10/10 à quoi que ce soit, mais alors ce micro le mérite !!
Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : DiMarzio
  • Modèle : DP214 Virtual Hot PAF
  • Série : Humbucker
  • Catégorie : Micros humbuckers pour guitare
  • Fiche créée le : 30/10/2005

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

Distribué par Mogar

»

Autres catégories dans Micros guitare

Autres dénominations : dp214 virtualhotpaf, dp214virtualhotpaf, dp 214 virtual hot paf, dp214virtual hot paf

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.