NicolasD 03/08/2019

nUX Cerberus : l'avis de NicolasD

« Mystère... »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Je suis guitariste pro et j'ai toujours cherché la solution nomade la plus efficace pour les gigs, mes impératifs étant un son correct bien sûr mais surtout le faible encombrement et la possibilité de changer les sons à la volée (le système par preset ne me convient pas, le son est trop changeant suivant la taille de la salle et le public présent, je ne veux pas d'un son figé).
Ca fait 15 ans maintenant que je me sers d'un préamp AMT SS-11A avec des mini pédales dans la boucle d'effet.
Après avoir eu récemment des soucis en concert avec ce setup et après avoir passé un temps fou à trouver d'où venait le problème, je me suis dit qu'il fallait que je minimise la chaîne. En cherchant sur internet j'ai trouvé ce CERBERUS dont j'avais juste remarqué la sortie il y a quelques temps.
Je l'ai acheté un peu au pif et je dois avouer que pour l'instant, j'en suis absolument ravi.

Ce qui me plait dans cet appareil:

- On a les principaux effets de base au pied (3 types de CHORUS et de DELAY et 4 REVERB, la SHIMMER étant apparue avec la mise à jour, plus un TREMOLO, un PHASER et un UNIVIBE, effets moins courants mais très utiles)

- Le réglage des sons à la volée (ou faire des presets mais encore une fois c'est pas mon truc)

- On peut router l'overdrive et la disto dans le sens qu'on veut et même les activer/couper ensemble via un footswitch (Sinon ça sera Overdrive ou Disto)

- On peut router la Reverb et le Delay en série dans l'ordre qu'on veut ou en parallèle (franchement top)

- Les subdivisions des temps pour le delay et le tap tempo (global depuis la mise à jour, valable aussi pour les effets de modulation donc)

- L'accordeur qui peut à priori faire peur avec ses 3 petites leds mais qui est efficace

- 2 boosts différents

- 1 switch qu'on peut assigner à ce qu'on veut

- Le simulateur d'enceinte pour le brancher direct dans une sono. On peut aussi charger ses IR favorites.

- C'est bête mais il y a un bouton pour l'allumer et ça m'a sauvé. Je venais de l'acheter et je me suis trompé d'alim'. Si l'appareil s'était allumé directement, ce qui est le cas sur plein de multi-effets, je pense qu'il aurait cramé. Heureusement je m'en suis aperçu à temps et j'ai pu l'allumer tranquillement.

- L'overdrive. J'en suis amoureux. Il est analogique et NUX ne se cache pas de s' "inspirer" (en gros je pense que c'est une contrefacon) de la pédale Morning Glory de JHS, qui est elle même une Marshall Bluesbreaker améliorée. Attention ce n'est pas du tout un overdrive type Tubescreamer comme j'ai pu lire. J'aime tellement cet overdrive que je garderai le CERBERUS rien que pour ça. Et dire que la Morning Glory coûte plus cher que lui...

- Depuis la mise à jour on peut brancher un footswitch type A/B et y assigner la reverb, la modulation, le boost ou le tap tempo. Sachant que de base il fallait un peu choisir entre le CHORUS et les autres effets de modulation, ça règle le problème. Sinon il y a l'implémentation MIDI.

J'ai besoin d'une reverb en permanence et j'avais peur qu'il faille faire un choix entre le Delay et la Reverb (ils se partagent le même footswitch, c'est le problème cité plus haut concernant le chorus et les autres effets de modulation). Il s'avère que d'usine, le switch de CTRL est assigné à la reverb. Il suffit de l'activer une fois et changer ensuite la fonction du Switch (Boost pour ma part). La Reverb est alors activée en permanence (ce qui fût un grand soulagement pour moi). Est ce un défaut de design? je ne sais pas mais ca m'arrange. Le seul problème c'est qu'il faut y penser à chaque allumage de l'appareil.

Ce qui me plait moins:

- Je m'interroge sur les boosts. Il y en a fixe sur la machine mais qu'on peut régler via l'éditeur (entre 0 et 6db). J'avais peur qu'il soit trop fort mais en live c'était le réglage parfait. En revanche je n'ai pas compris le Boost Analogique qui marche comme un clean boost et qu'on peut régler via une petite molette derrière l'appareil. Il est sensé augmenter le volume passé midi mais il augmente le volume et de manière beaucoup trop forte passé...0. Je n'ai toujours pas compris et du coup je ne m'en suis jamais servi. Si quelqu'un sait...

- La gestion des IR. J'ai fini par comprendre comment ca marchait, il faut choisir l'IR qui nous plait et la mettre en première position dans l'éditeur PC. Mais celles que j'ai téléchargées étaient toujours trop fortes malgré la possibilité théorique de baisser leur niveau dans l'éditeur même. Ca demande une bidouille audio via un programme tiers et je ne suis pas très calé là dedans. Du coup je garde l'IR par défaut qui est trop sourde. Si on pouvait avoir plus de choix d'IR d'usines et pouvoir les sélectionner directement sur l'appareil dans une prochaine mise à jour, ça serait plus que top.

- En direct, le son clair est laid ce qui est un peu normal, le CERBERUS est un multi-effet, pas un préamp. Je le couple pour ça à mon AMT mais au moins je sais que si ce dernier lâche, et même si le son ne sera pas top, je peux brancher le CERBERUS directement dans la table et mon concert ne sera pas complètement foutu.

- La disto ("inspirée" de la Angry Charlie de JHS) n'est pour moi pas assez précise dès qu'il y a beaucoup de gain. Les basses bavent un peu trop. Après, c'est une disto analogique et elle fait très bien le boulot. C'est juste que ce n'est pas vraiment le type de son saturé que je cherche.

- les effets ne sont pas toujours incroyables. Ils font le taf mais certains sont moyens, comme l'univibe. Le phaser bouffe un peu trop le son. Mais encore une fois, j'avoue quand même être ravi d'avoir tous ces effets à disposition, aussi passables soient-ils.

- Il manque une reverb chorusée et son bouton de niveau de modulation comme sur le RED TRUCK de Mooer. C'est un peu dommage, j'espère qu'ils y penseront dans une prochaine version. Il manque peut être aussi une compression et une harmonizer mais je n'en mourrai pas :)

- Dans le noir on ne voit pas assez bien à quoi on a assigné le switch CTRL.


En résumé, j'ai été plus qu'agréablement surpris par ce multi-effet. Je trouve qu'il a été très bien pensé, il prend peu de place et comble pas mal des besoins du guitariste. Si NUX pouvait corriger ses quelques défauts ça serait pas loin du multi-effet ultime pour moi. Je ne comprends pas pourquoi malgré son excellent rapport qualité/prix, son overdrive magnifique et ses capacités générales ils s'en trouvent autant à vendre d'occasion dans les petites annonces. Ca reste pour moi un mystère...