Tech 21 Richie Kotzen RK5 Fly Rig 2
+
Tech 21 Richie Kotzen RK5 Fly Rig 2
pioupiou87 24/05/2019

Tech 21 Richie Kotzen RK5 Fly Rig 2 : l'avis de pioupiou87

« Indispensable couteau suisse  »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Pour moi, l'arme absolue, cette nouvelle version du RK5 contient tous les sons dont j'ai besoin avec une grande qualité dans un format mini.

Je joue sur Fender Super 112 (ancêtre de la série HotRod Deluxe), Mesa Dual Rectifier Multiwatt, Marshall JCM1H, et Fender Champion 600. Le défi pour cette petite barre rouge est assez haut car en terme de son clair et saturé, j'ai déjà de gros concurrents! Pour les effets, j'utilise une reverb et un delay de chez MXR, un chorus de Providence, et le Koko Boost de Shur, des pédales qui pour moi sont vraiment au top. En pédales d'overdrive j'ai une Timmy Paul Cochrane, une Prince of Tone d'Analogman et une traditionnelle TS 808 Ibanez.
Je voulais une pédale qui me permette d'avoir tout sous la main rapidement pour pouvoir à la fois jouer à la maison à bas volume sur le Fender Champion 600 et aussi et surtout ne plus avoir à déplacer 50 kilos de matériel pour des petites manifestations à l'extérieur. J'ai trouvé mon Graal.

Mon répertoire va du Jazz au bon(vieux) rock metal (Paul Gilbert, Richie Kotzen, Bumblefoot, Metallica, Slayer, Pantera, Judas, Manowar, Europe, Guns, Rammstein...), en passant par le blues (SRV, Jimi, KWS, BB King ...). Mon style de jeu et de son est une sorte de Fusion Funk Rock et je trouve que cette pédale permet d'embrasser tous ces styles. On ne peut pas aller vers des sonorités metal extreme, mais ce n'est pas cela que je demande à la Tech21, j'ai ma Dual Rectifier qui peut faire ça très bien...

Je branche dans ces jouets, une Tele 52, une Les Paul, une Strato, une Ibanez RG, une Vigier Excalibur.

Voilà pour le contexte. Maintenant les sons :

Tout simplement impressionnant! la partie SanAmp délivre un beau son clair typé fender, pas aussi cristallin, mais on est dans le même genre, le bouton de drive de cette partie permet d'aller d'un son clair à un overdrive très marqué, très rock en passant par des degrés très progressifs, une légère saturation juste en appuyant en peu sur les cordes est possible et facile. Le son est chaud et semble réagir comme un ampli à lampe c'est assez bluffant, c'est très vivant.

La reverb de type plate commutable fait son boulot, moins d'options que ma MXR reverb mais comparable en terme de qualité. Ce n'est pas une Reverb conçue pour de l'expérimentation, elle vient apporter un peu plus d'aération à votre son ; potentiomère à fond elle est très présente, vraiment très présente.

Le Delay reçoit un tap/tempo et est vraiment excellent, je le trouve plus beau que ma Carbon Copy, plus précis, moins vintage like, il peut être discret comme il peut se montrer très présent. L'option RotoVibe est très sympa ; enclanchée, elle coupe l'effet Delay, il n'y a qu'un réglage de Drift et donne des effets de chorus en début de course jusqu'à Roto en fin de course à vous donner le mal de mer. C'est subtil mais efficace. Attention, comme pour la Reverb il ne faut pas en attendre des possibilités d'expérimentations sonores. Ces trois effets ne sont là que pour embellir élégamment votre jeu.

La partie OMG constitue le canal overdrive/Disto de la pédale et se marie parfaitement avec la partie SanAmp. Je ne l'utilise d'ailleur jamais sans. On a à faire à une saturation typée Marshall mais un peu moins tranchante dans les médium. On navigue entre une couleur UK et une couleur US. En début de course, sur une base de son clair, on est dans du blues rock, et elle monte très très vite dans les tours, on obtient facilement des sonorités très saturées. La saturation est mordante, argneuse, riche, aggressive sans pour autant casser les oreilles. L'option fuzz fait son effet mais ce n'est pas non plus une vraie fuzz, je parlerai plutôt d'une coloration fuzz, son plus fat, parfait pour du Hendrix. Encore une fois c'est une petite touche sonore supplémentaire. Le préboot est génial, fonctionne très bien avec juste la partie SanAmp pour avoir un peu plus de volume et faire saturer le canal clair, parfait pour les solos de blues et avec la partie OMG on obtient plus de présence et de saturation, pas nécessairement plus de volume. En fait, ce boost fonctionne comme une pédale de boost placée en façade d'un ampli. L'option compresseur fait bien son travail mais, pareil que pour les autres options, son action est limitée.

Bref, les sons de base de ce Flyrig sont parfaits pour moi et bénéficient de petites possiblités efficaces et sympas, mais cela ne remplace pas un gros pedalboard rempli de pédales aux réglages complexes, pour celui qui comme un The Edge ou un David Gilmour travaille énormément sur le son. C'est une pédale faite pour Richie Kotzen! Du rock, du brut lancé dans les oreilles.

Je l'ai testé avec un Roland Cube 30, les sons clairs et saturés sont bien meilleurs, plus vivants, plus chaleureux. Du coup exit le Roland Cube, direction petites annonces. Dans mon petit Fender Champion 600, c'est génial! je bénéficie du côté lampes de l'ampli avec les supers réglages et sons du RK5. Le sanAmp permet d'utiliser une équalisation qui manque tellement à l'ampli (un seul bouton de volume) la reverb vient faire respirer la bête et casse son côté "boxy", la partie OMG combinée avec le SanAMp fait des merveilles, j'ai enfin un petit rig génial et très polyvalent pour la maison. Sur la tête JCM1H, ça fonctionne pareille, à condition de rester sur une base claire. Si l'ampli est en saturation, je n'y voit aucun intérêt, seul le boost peut amener quelque chose ; la reverb et le delay se trouvant aussi en façade, le son n'est vraiment pas bien du tout. Sur le Fender Super 112, génial aussi, mais je remarque que l'utilisation de la OMG sans la partie SanAmp ne va pas du tout, la saturation est vraiment violente, aggressive, pas belle. Sur la Dual rectifier aucun intérêt sauf en boucle d'effet pour utiliser la reverb et le delay. Le son clair du Rectifier et ses canaux saturés n'ont pas besoin de quoi que ce soit pour sonner. Le seul intérêt avec cet ampli ce serait l'apport d'un nouveau canal distorsion avec une personnalité différente.

La sortie XLR est parfaite pour aller dans ma carte son, j'ai essayé en sortie jack vers une enceinte Amplifiée type Marshall Stanmore, ça fonctionne super! je n'ai pas encore testé en situation live direct dans une sono, mais mes petits tests à la maison semblent prometteurs pour ce genre de situation. La sortie casque, ça fonctionne mais je ne trouve pas cela extraordinaire, quelque soit l'ampli et le pédalier, je n'ai jamais apprécié de toute façon.

J'ai des guitares avec des personnalités très différentes et ces personnalités sont tout à fait respectées par la RK5; c'est une pédale très transparente, du niveau de la Timmy Cochrane.

Je suis conquis! Cette tech21 ne remplacera pas mon pedalboard et mes amplis certes , mais sa qualité n'a pas à rougir face à mon matos. Elle contient tout ce qu'un guitariste à besoin, elle est petite, taillée pour le rock d'aujourd'hui mais aussi celui d'hier pour celui qui prend le temps d'explorer les réglages. Les potentiomètres sont minuscules mais ont une plage de fonctionnement vraiment très étendue.

Vaut-elle le coup par rapport à la première version? Non si vous avez déjà la RK5 v1 et oui si vous n'avez pas cette précédente version. Les sons sont exactement les mêmes, les plus sont la présence d'un accordeur (vraiment pratique), la sortie casque et xlr, la possibilité d'activer la reverb indépendamment de la partie SanAmp et les petits goodies (fuzz, comp, roto).

Point négatif : je trouve le tarif européen de 400 euros un peu abusif. J'ai pu l'avoir sur ebay, neuve avant sa sortie européenne pour 300 euros (neuve mais avec un petit défaut cosmétique de rien du tout donc prix cassé). Il vaut mieux attendre que les prix baissent un peu je pense. Cela dit je n'aurais pas eu la possibilité de l'avoir au tarif US, j'aurais fini par craquer! Elle est vraiment excellente, vivante, chaude, présente. Superbe création!