Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
pédago

Une de mes techniques favorites pour composer : le sample and hold !

Créez des séquences originales
  • 48

Pour sa troisième vidéo « Le facteur X » sur la chaine d'Audiofanzine, Xavier vous montre le sample & hold. Présentation, explication et mise en application avec Reaktor. On prend le pari, vous utiliserez le sample & hold dans votre prochain morceau.

 

  • deb76
    deb76
    Squatteur d'AF
    3212 posts au compteur
    x
    Hors sujet :
    Tout à fait d'accord aussi avec Will Zegal sur les concerts aujourd'hui multi-générationnels et les musiciens issus du conservatoire qui vont jouer du métal. Avec un de mes amis qui est directeur artistique d'une association de musique baroque et flutiste nous avons monté un spectacle autour du conte d'Andersen "Le Rossignol et l'Empereur" avec flûte baroque et informatique musicale et synthés, flute et guitare midi, et le spectacle a eu un très bon accueil de la part du public plus habitué aux formations baroques que ce que nous leur avons proposé.

    D'ailleurs, pour revenir au B2600, j'espère bien pouvoir l'intégrer dans le dispositif du spectacle "Le Rossignol et l'Empereur". Comme le flutiste joue aussi avec une flûte à bec amplifiée et que j'ai midifiée avec l'excellent petit boitier audio-midi "Universal Midi Converter / Sonnus-GM - ça fonctionne très bien, et y compris avec le Moog Etherwave Theremin, et pour un faible coût , 77 € - je vois très bien, outre des timbres créés avec le B2600 qui pourront se rapprocher d'un Ghuzeng, le flûtiste jouer avec le B2600 ou avec le suiveur d'enveloppe traiter le son audio de sa flûte.
  • Maxxou32
    Maxxou32
    Squatteur d'AF
    2690 posts au compteur
    x
    Hors sujet :
    héhé, j'ai 49 balais et je suis bien d'accord avec toi Will, c'était assez sectaire mais je dirais qu'avec la révolution de la fin des 90, le peer to peer, la démocratisation de la musique, les premières plates-formes de diffusion, la mondialisation culturelle qui a été positive en musique, on est rentré dans le partage, les multiples influences. Je me rappelle d'un artiste qui m'avait marqué quand j'avais 15 ans et qui m'avait donné l'impression, moi petit normand, de vivre un grand moment de conscience et d'ouverture au monde: Johnny Clegg, le zoulou blanc. Quelle musique née d'un vrai combat pour l'égalité.

    :bravo2:

    https://boutique.arte.tv/detail/johnny_clegg_le_zoulou_blanc
  • Will Zégal
    Will Zégal
    Will Zégal
    63969 posts au compteur
    x
    Hors sujet :
    Par rapport à ce que dit Deb, j'ai 50 balais et j'ai l'impression que les ados étaient incomparablement plus sectaires musicalement à ma génération.
    Si t'étais rock, t'étais pas pop, si t'étais pop t'étais pas punk, si t'étais punk t'étais pas jazz, si t'étais jazz, t'étais pas classique, si t'étais classique, t'étais pas trad, si t'étais trad, t'étais pas chanson.
    Chacun défendait ardemment sa chapelle et, souvent, sa chapelle dans la chapelle. Les publics des concerts étaient également très uniformes en âge.
    C'était d'ailleurs de très mauvais ton d'aimer un truc que ses parents ou grands parents kiffaient.

    Aujourd'hui, t'as (t'avais parce qu'elle est morte il y a un an) Mamie Louise Ebrel 87 ans, star du chant breton traditionnel qui chantait avec les Ramoneurs de Menhirs, avec les punks qui pogottent devant et les danseurs trad derrière, tu retrouve des mêmes publics dans des festivals d'électro et de metal, qui iront aussi se bouffer un concert de blues ou de rock prog, voire de hip-hop. La plupart des concerts sont multi-générationnels et on retrouve les élèves de classes classiques des conservatoires une guitare à la main dans des groupes de metal ou derrière une MPC dans une crew de hip-hop.

    Il y a toujours des chapelles, des gens qui ne s'intéressent qu'à un style de musique, mais j'ai l'impression que c'est plus l'exception que la règle.
  • Maxxou32
    Maxxou32
    Squatteur d'AF
    2690 posts au compteur
    C'est énorme cet historique, vraiment intéressant merci Deb !
    :boire:
  • deb76
    deb76
    Squatteur d'AF
    3212 posts au compteur
    x
    Hors sujet :
    Citation de Maxxou32 :
    Non !:8O:
    Jimi Hendrix a été sifflé ?!!
    :facepalm:
    Remarquez c'est arrivé aussi à Depeche Mode sur la tournée Violator mais je ne sais plus où.
    :shootme:

    Ca ne m'étonne pas. Il faut se remettre dans le contexte de l'époque, la majorité de ceux qui écoutaient du rock, via les Beatles, Rolling Stones, Spencer Davis Group, Kinks, Yardbirds et autres Troggs, était en France plutôt habitués aux solos de guitare assez clean et tendance Chuck Berry. Les solos plus blues comme avec John Mayall avecEric Clapton et les Bluesbreakers puis Peter Green et Mick Taylor. Clapton venait tout juste de créer ce qu'on appelait alors le super groupe "Cream". Et si les solos de Clapton avaient déjà cette tonalité blues psychédélique (cf Spoonfull), Jimi Hendrix en arrivant sur la scène anglaise en 1966 a tout bousculé. Son jeu live n'avait strictement rien à voir avec le titre qu'on écoutait à la radio Hey Joe, sa guitare était saturée et remplissait l'espace. C'était une sorte d'Ovni qui allait marquer des générations de guitaristes. D'emblée, c'était une déferlante sonore qui tombait sur le spectateur. Hendrix je l'ai vu le 30 mai 1968 au "Monster Concert" à Zurich avec John Mayall, Traffic, Move et les Animals entre autres. Je m'en souviens comme si c'était hier car sa prestation a totalement changé ma façon de jouer de la guitare. Le concert a débuté avec une déferlante de larsen qu'il maîtrisait avec le mouvement de sa main devant les micros de sa Strato. Je n'avais jamais entendu ça et pourtant j'avais une sacrée discothèque et j'allais souvent au concert. Alors qu'Hendrix soit sifflé en première partie de Hallyday, cela ne m'étonne pas.
    Pour John Coltrane, qui a été sifflé comme le rappelle Ema lors de son premier concert en France, là aussi, il faut se resituer dans le contexte de l'époque et ne pas considérer ce moment purement factuel comme étant pour la suite un rejet de Coltrane de la part des fans de jazz. D'autant qu'un an plus tard, il triomphait sur la même scène de l'Olympia. Ensuite, il ne faut pas oublier qu'il y avait à la fin des années 50 et au début des années 60 une fratricide bataille entre les fans de jazz, entre les partisans du Hot Club de France présidé par Hugues Panassié et les modernes. Pour le Hot Club de France, Miles Davis et encore moins John Coltrane, ce n'était pas du jazz. Mais dans la salle de l'Olympia, les spectateurs sont venus pour Miles Davis et pour une partie d'entre eux entendre et voir Coltrane explorer de nouveaux territoires sonores qui annoncent le free jazz, c'était insupportable. Mais une autre partie des spectateurs a adhéré à cette démarche et tentait par leurs applaudissements à couvrir les sifflets des spectateurs hostiles à Coltrane. En tout cas, ce concert a été enregistré et outre qu'il soit le témoignage d'un moment clé dans l'histoire du jazz et de son évolution, ce concert est de bout en bout superbe.
    Des liens :
    Les Cream en 1966 en public :

    Jimi Hendrix à l'Olympia le 8 octobre 1966 :

    et en 1967 pour une émission télé :

    Et surtout de par sa qualité d'enregistrement ce superbe concert de Miles Davis et de John Coltrane le 21 mars 1960 à l'Olympia où on entend les applaudissements et les sifflets :
  • Ema
    Ema
    Squatteur d'AF
    2578 posts au compteur
    La différence, c'est que sur Violator, ils étaient déjà bien au faîte de leur gloire, même si Dave Gahan commençait à déconner pas mal...
    J'ai un pote qui a assisté à un de leurs concerts à cette époque. Il y a eu un soucis avec le midi, tout s'est arrêté, ils ont dû tout rebooter et ça a pris du temps. Dans ces moments là, certaines personnes du public pas bien au courant de comment se fait la musique électronique peuvent mal le prendre (et encore, dans DM, il y a pas mal de gens sur scène qui jouent "vraiment" comparé à d'autres groupes ou DJ).
  • Maxxou32
    Maxxou32
    Squatteur d'AF
    2690 posts au compteur
    Non !:8O:
    Jimi Hendrix a été sifflé ?!!
    :facepalm:
    Remarquez c'est arrivé aussi à Depeche Mode sur la tournée Violator mais je ne sais plus où.
    :shootme:
  • Ema
    Ema
    Squatteur d'AF
    2578 posts au compteur
    - John Coltrane a été sifflé à l'Olympia le 21 mars 1960 pour son premier concert à Paris (avec l'orchestre de Miles Davis, sur la tournée qui a suivi l'enregistrement de Kind of Blue);
    - Jimi Hendrix a été sifflé au même endroit le 18 octobre 1966 (en première partie d'un certain Johnny Hallyday), également pour son premier passage à Paris.
    A partir de là, tout est possible, il n'y a pas de limite...
    En résumé:

    ... petit intermède indémodable (ça se siffle très bien!) avant de retourner au sujet...
  • deb76
    deb76
    Squatteur d'AF
    3212 posts au compteur
    x
    Hors sujet :
    Concernant ce terme de vieux schnocks - adultes et parents - j'évoquais surtout l'époque du début des Beatles et même avant avec l'apparition des Yéyés et de Hallyday au début des années 60. Ca n'a strictement rien à voir avec aujourd'hui, il faut relire ou écouter les réactions d'alors, il y avait une réelle violence verbale à laquelle s'ajoutait celle des médias. Etant un vieillard à deux mois de mes 74 ans, je m'en souviens très bien. Et la différence, avec des jeunes d'aujourd'hui est notoire notamment grâce à la musique. J'ai eu récemment une discussion avec un jeune guitariste de 18 ans jouant dans un groupe de métal, on a échangé autour du matériel, de nos guitares, de nos amplis et de nos goûts en musique. Et l'échange a été vraiment très sympa. Je ne suis vraiment pas certain que la réciproque aurait été vraie au début des années 60 en discutant avec un adulte sur le rock. La seule alternative aurait été une discussion autour du jazz pour ne pas parler du classique. Et rappelons que le premier magazine de rock - je ne parle pas de Salut les Copains - est né d'un numéro spécial durant l'été 1966 de Jazz Hot, Rock'n'Folk. Et devant le succès de ce numéro spécial, le premier numéro est sorti au mois de décembre de la même année. Enfin, on pouvait lire des articles intéressants et documentés sur les Beatles, Dylan, Rolling Stones, Animals, Pretty Things, Kinks, etc... Cela a changé la vie pour beaucoup d'entre nous.
  • Will Zégal
    Will Zégal
    Will Zégal
    63969 posts au compteur
    x
    Hors sujet :
    +1

    Pour un ado de 15-16 ans, une personne de 40 ans est vieille. Pour une personne de 60 ans, une personne de 40 ans est un jeunot.

    C'est d'ailleurs marrant de voir les ados, potes de nos enfants, dire "l'autre jour on a rencontré un vie... enfin... non... il n'était peut-être pas si vieux que ça. Autour de 45-50 ans".
    Genre "oups, j'ai faillis traiter mon hôte de vieux".
    ça nous fait toujours marrer, ma douce et moi. Des fois j'enfonce le clou "un vieux de 50 ans tu veux dire ?
    - ouais, mais plus vieux que toi. Toi spa pareil
    ".
    :mrg:
  • tguyfr
    tguyfr
    AFicionado
    1423 posts au compteur
    Citation de deb76 :
    Citation de tguyfr :
    Citation de claude Villieres :
    Le sample and hold....je crois que les Beatles ont dû utiliser ça pour faire leur musique géniale... et quand est ce que vous faites de la vraie musique ? avec une âme, de vrais instruments, quoi...
    Claude Villieres

    Quelle remarque ridicule quand on sait que les Beatles ont été de grands défricheurs à leur époque... décriés par les vieux schnocks de votre acabit parce qu'ils étaient trop modernes, trop forts, trop simplistes, trop ci ou trop ça. On fait de la musique avec les outils de l'époque. Enfin bon, les c*** ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnaît :facepalm:

    A l'époque, ce n'était pas que les vieux schnocks qui ne supportaient pas les Beatles et encore moins les Stones mais aussi les adultes d'une quarantaine d'années, les parents... Précision d'un vieux schnock qui s'en souvient comme si c'était hier.

    Quarante ans ? parent ? Bref, des vieux schnocks pour un ado rebelle. Ecoute, j'ai un pote qui m'a donné une bonne définition du truc : les vieux cons, faudrait les piquer à la naissance. Il approche maintenant les 90 piges et il est bien plus jeune que moi dans sa tête (véridique). Vieux schnock n'a rien à voir avec l'âge, ou alors j'en suis un largement dépassé :clin:
  • deb76
    deb76
    Squatteur d'AF
    3212 posts au compteur
    Citation de tguyfr :
    Citation de claude Villieres :
    Le sample and hold....je crois que les Beatles ont dû utiliser ça pour faire leur musique géniale... et quand est ce que vous faites de la vraie musique ? avec une âme, de vrais instruments, quoi...
    Claude Villieres

    Quelle remarque ridicule quand on sait que les Beatles ont été de grands défricheurs à leur époque... décriés par les vieux schnocks de votre acabit parce qu'ils étaient trop modernes, trop forts, trop simplistes, trop ci ou trop ça. On fait de la musique avec les outils de l'époque. Enfin bon, les c*** ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnaît :facepalm:

    A l'époque, ce n'était pas que les vieux schnocks qui ne supportaient pas les Beatles et encore moins les Stones mais aussi les adultes d'une quarantaine d'années, les parents... Précision d'un vieux schnock qui s'en souvient comme si c'était hier.
Voir les réactions précédentes

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.