Commodore Amiga 500
+
Commodore Amiga 500

Amiga 500, Autre Micro-ordinateur de la marque Commodore.

Comparateur de prix
Petites annonces
Amigalynx 28/12/2004

Commodore Amiga 500 : l'avis de Amigalynx

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Amiga 500!
Version populaire et un peu améliorée de l'Amiga 1000: une bombe.
Un système d'exploitation multitâche (mais encore assez instable)
Et surtout un hardware qui déchire tout: des couleurs et des résolutions incroyables, des sprites supersoniques.
Et une partie audio révolutionnaires: rien à voir avec les "bip" des PC et beaucoup mieux que l'Atari ST et les consoles de l'époque: le chip audio peut lire n'importe quel échantillon jusqu'en 30 kHz / 8 bits. En fait, les musiques des meilleurs jeux sur Amiga sont très intéressantes d'un point de vue artistique: pas de "bip-bip" ridicules, c'est des belles sonorités. Peu d'imitation d'instruments réels, ou peu ressemblants: de très beaux instruments électroniques. Et pas beaucoup de style techno. Des styles plus ou moins pop, rock, même classique, jazz, ou que sais-je encore... bref des styles non-électroniques mais avec des sonorités électroniques!

En fait, L'Amiga peut se targuer:
-d'être le premier ordinateur à avoir une partie son "moderne"
-d'être la première machine à avoir eu des musiques de jeux de qualité
-et d'avoir un style musical assez spécifique dans ses jeux (et dans d'autres compositions): C'est électronique, de manière flagrante, mais sans choquer le moins du monde: c'est beau, c'est "in" - ou c'était, mais c'est pas kitch!

Du côté de la scène démo (entre autres sur http://www.aminet.net), vous trouverez encore plus de variété, dont beaucoup de techno dans des styles assez divers. Pour le meilleur et pour le pire - il y a tellement de compos! Mais là, il vous faudra un bon lecteur: par exemple pour l'Amiga, DeliTracker (cherchez sur aminet ( http://www.aminet.net )) à mettre sur disquette, à lancer depuis le Workbench (+ chiant que lancer un jeu...) ou pour PC, son successeur DeliPlayer (http://www.deliplayer.com), capable de lire un nombre impressionnant de formats audio et mods.

Mais les D-Js qui veulent s'éclater avec les sonorités des vieux ordis s'intéressent d'abord aux CPC, C-64, et autres machines aux sons bien oldskool...pourtant y'a plus de puissance dans l'Amiga - et de la personnalité quand même! Ca viendra, ça y est déjà peut-être même?

Franchement, gamers, mélomanes, gamers mélomanes, (re)découvrez l'Amiga 500!