Linux Ubuntu Studio
+
Linux Ubuntu Studio

Ubuntu Studio, Système d'exploitation de la marque Linux.

Comparateur de prix
Petites annonces
Modulator18 15/08/2018

Linux Ubuntu Studio : l'avis de Modulator18

« Incontournable »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Ma première expérience linux: mandrake: la mère de la mandriva. J'ai ensuite découvert Ubuntu avec la monture 9.04, ça ne date pas d'hier, et depuis je ne suis jamais revenu à Windows!
Configuration toute: sur mes netbook Intel Atom 1,6Ghz avec 1 ou 2 Go de RAM.
Portable Dell, Acer, Asus...
Dell optiplex 760 avec processeur à 3Ghz et 6 Go de RAM...
Disque dur de 160Go à 1To... autant dire que j'ai passé mes distribution Linux sur toutes sortes de machine!

Pour l'installation, au fur et à mesure que l'OS évolue, la configuration se simplifie.
L'install des premier Linux était pas très évident, aujourd'hui, en moins de 2 heures, tout le monde peut l'installer sans difficulté.

Pour ce qui est de la studio: je ne me sert plus de la distribution en directe: je m'explique:
Etant maintenant passé sous Linux Mint et Peppermint qui sont des dérivées d'Ubuntu, j'installe les paquets logiciels de la studio sous l'éditeur Synaptic.
C'est un gestionnaire de paquet ou l'on trouve tout ce qui existe chez Debian (le distribution mère). On peut même ajouter des PPA (lien pour d'autres application) par exemple pour pouvoir installer les applications de KX Studio (vu que c'est de MAO qu'il est question ici!).

Dans les paquets proposés:
Audacity: pas besoin d'expiquer, je pense que tout le monde connait!
Ardour: DAW très puissante mais qui demande des ressources matériels conséquentes (en version 3 actuellement).
Des plugins interessant et puissant (synthé, effets...).
Jack: contrairement à Windows, sous linux il faut connecter les entrées MIDI, Audio vers des sorties, c'est un peu déroutant a début, mais pas compliqué.
Hydrogen: très bonne boite à rythme ou l'on travaille sur une grille pour créer ses patterns: j'adore!
....Immpossible de tout passer en revue, mais je vous assure qu'il y a tout ce qu'il faut pour travailler serieusement.
Sur la toile, il existe des tas de tutoriel, d'explication, et pour Linux, les communauté d'utilisateur ne laisse jamais une personne dans la panade. L'entraide reste quelque chose de très developpé!

Inutile de vous dire que depuis que j'ai goutté les joies du libre, je ne me reverrai plus sur des O.S. bridés, que seul l'éditeur décide de maintenir à niveau, non modifiable... enfin j'arrête les critiques car ce n'est pas le but de mon poste.:-D

Derniére chose: je me sers quand même d'un "lecteur d'applications Windows" du nom de Wine, car les fabricants de matériel ne fournisse pas d'éditeur sous Linux, donc parfois pas le choix. J'insiste juste sur le fait que wine est un lecteur et non un émulateur comme j'ai pu l'entendre.

Ce que j'apprécie: tout.
Ce que j'aime pas: les fabricants de synthés pourraient faire un effort et distribuer des éditeurs lisibles par les manchots;)

Que dire de plus: que je ne me sers plus du tout de Windows.
Vive le libre et longue vie à Tux.!!!