Boss BD-2 Blues Driver
+
Boss BD-2 Blues Driver
Larenion 14/03/2019

Boss BD-2 Blues Driver : l'avis de Larenion

« Ses imperfections font aussi son charme. »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
A mes yeux, cette pédale a un charme fou, même si elle est loin d'être parfaite.

Je commence par ses faiblesses avant de faire ma déclaration d'amour (!):

- D'abord elle n'ira pas à tous les amplis. J'ai essayé sur 2 ampli à transistors, le son est "chimique / synthétique" avec trop d'aigus : beurk.
Par contre, dans mon Deluxe Reverb ou dans mon VOX AC15, c'est vraiment super. Même chose dans un Vox Bruno 18 W, ou un Blackstar 10th AE. Bref, elle aime les lampes.

- Ensuite : en position OFF, elle coupe une partie du "shime" (le brillant) de vos micros. Ce n’est pas du true bypass, elle doit être alimentée en permanence si dans votre chaîne de son (bien sûr !).
C’est la SEULE raison pour laquelle je ne la laisse pas en permanence sur mon pedal bord.

- A l'inverse : en ON, les aigus peuvent paraitre un peu artificiels si on les met trop en avant. Il faut pas mal baisser le bouton TONE pour trouver le sweet spot. Souvent autour de 9h ou 10h avec mon matos et pour mes goûts (déjà vachement portés sur les sons ouverts et brillants).

- Pour finir : si on baisse trop le bouton de volume (sous les 9h) on écrase la dynamique du son. Si on l'augmente trop (au-dessus de 12h), il y a un trop gros écart de niveau sonore entre pédale ON et OFF. Mais c’est là qu’elle s’exprime pleinement.




Vous me direz : alors qu'est-ce qui te plait ?!
Le feeling :
Quand le couple ampli / pédale marche bien, la première chose qui me plait c'est le mordant/la réactivité + le côté sale et pas parfait du son !
Je trouve que le rock ou le blues, ça déteste la perfection dans le son.
Quand je joue avec cette pédale, le mordant quelque fois un peu caricatural m'inspire et me donne envie de la provoquer un peu plus.Sur les attaques vives, elle compresse un peu le son.
Ca marche super bien avec des single coils. Il y a des répét où je suis inarrêtable à enchainer les morceaux ; ça entraine les autres !

La polyvalence :
La pédale couvre une large palette d'overdrive. Gain de 7h à 12h, elle épaissie le son. Ensuite le crunch se réveille. Les derniers 20% de la course du gain donne un son un peu baveux et pas net. Si vous collez un boost en entrée, vous obtenez de la disto.
La pédale est portée sur les aigus ; en potardant le TONE, on perce n'importe quel mix.
Dés les faibles niveaux sonores, le son est déjà riche en grave.
Je mets un peu de côté les excès de toute sorte ; la couleur générale de l'overdrive sonne à mes oreilles comme l'overdrive étalon / classique / le son qu'on a dans la tête quand on pense overdrive.


Bilan :
très bon rapport qualité prix et même excellent rapport prix/plaisir. J'ai des pédales d'overdrive à plus de 200 euros , mais je reviens régulièrement à cette BD2 pour sa polyvalence et son caractère qui m'inspire !
Je l’ai mise de côté et quand il faut prendre une pédale d’OD vite fait pour bœuf-er ou répéter, je la prends avec plaisir et je sais que je vais passer un bon moment.