Mosky Golden Horse
+
Mosky Golden Horse

Golden Horse, Overdrive guitare de la marque Mosky.

Comparateur de prix
Petites annonces
Forums
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
ThibDesLabs 27/02/2020

Mosky Golden Horse : l'avis de ThibDesLabs

« C’est mal mais c’est bon ? »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Je ne sais pas si je devrais avouer que j’ai acheté cette pédale. Une pâle copie de l’excellente J. Rockett Archer Gold, ou de la Savage d’Anasound, toutes deux excellentes clones de la Klon Centaur.

Mais bon, j’avoue, en voyant le prix de 18€ je me suis dit qu’on pouvait essayer.
En vérité je trainais sur e-b-y pour trouver une J. Rockett d’occasion, bien qu’heureux détenteur de la Savage. Et puis je suis tombé sur cette Mosky, j’ai lu des tests et regardé des vidéos, et voilà, j’ai plongé dans Ali-.xpr.ss.

18€, c’est à peine le port et 10 minutes de fabrication en Europe. A ce prix, quel contrôle qualité ? Quelle durée de vie ? Quels standards RoHs des composants ? Quelles conditions pour les travailleurs ? Quel avenir pour les courageux d’Anasound ?
Bon, voilà pourquoi je trouve que c’est mal, et voilà pour l’étoile manquante dans le score de l’avis.

Un clone de Klon
Un énième clone de Klon, sachant que je n’ai jamais approché un original, mais que je connais bien la J. Rockett et que j’ai donc la Savage.
Ça fait quoi un Klon Centaur ? C’est un overdrive au réglage de gain tellement progressif qu’il passe par une phase de boost, puis boost au crunch léger, puis crunch, drive léger, enfin drive. Ça ne monte pas en disto, mais c’est propre, bourré de médiums si on le souhaite, ça chante avec des harmoniques chaleureuses comme un tube, en plus maîtrisable, en complément de ceux qui sont dans votre ampli.
Au réglage de gain s’ajoute un réglage de volume (les 2 fonctionnent comme sur un ampli, le gain venant avant le volume), et un unique réglage de tonalité.
Côté look, un boîtier métallique doré et 3 potards noirs, 1 bouton footswich chromé. Comme n’importe quelle pédale au format mini.

Ça sonne ?
Ben oui ça sonne, et même sacrement bien ! Je ne sais pas comment ils ont fait, mais la pédale se comporte parfaitement, sans aucune ronflette ni bruit parasites, avec une course linéaire et très large de chaque réglage.
Ce que j’entends par « très large » ? Une course dont les valeurs min et max sont tres éloignées, donnant à la pédale une très grande capacité de réglages malgré le peu de paramètres.
Je m’en sers presque tous les jours, la Savage étant vissée à mon gros pédalboard que je ne sors que pour les concerts. Les réglages sont les mêmes, les sons aussi, et celle-ci est mini.

Quelques réglages
Vous devriez lire mon test de l’Anasound Savage, et d’ailleurs l’acheter plutôt que cette chose chinoise. Mais sachez que tout à 12h c’est un overdrive prononcé mais pas exagéré. Volume à 2/3 de course et gain à 1/3 c’est un boost assez transparent avec un peu de crunch si vous jouez du humbucker. Gain à 2/3 de course et volume à 1/3 c’est un overdrive puisant.
Toutes les positions des potards donnent un son exploitable, la pédale n’a pas à rougir de la qualité des potards ou de l’ampli op qui la composent.

Des défauts
Juste pour en trouver :
La led bleue est trop puissante.
Il faut une alimentation externe, boîtier format mini oblige.

Conclusion
Passez votre chemin, c’est mal.
Bon, puisque vous insistez, alors n’hésitez pas une seconde si vous rêvez de craquer pour une pédale boutique clone de Klon, votre budget ne souffrira pas, et le résultat est fascinant de fidélité.