• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Kawai MP7

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.9( 4.9/5 sur 10 avis )
 9 avis90 %
 1 avis10 %
Rapport qualité/prix : Excellent
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Comparer les prix
Lennon Mercury27/11/2016

L'avis de Lennon Mercury"Mon plus bel instrument"

Kawai MP7
Venant de réintégrer un groupe de pop/rock, j'ai eu envie de rajouter un piano numérique à ma workstation habituelle. J'avait fait la sélection suivante : Roland RD 800, Yamaha S70SX ou S90SX, Clavia Nord Piano 2 ou 3, Clavia Nord Electro 5, Kawai MP7 et MP11.
Il s'est vite avéré que c'est Kawai qui avait le meilleur rapport qualité prix. S'il ne pesait pas 35 kg, j'aurais pris le MP11 qui a l'air fabuleux. J'ai finalement pris le MP7, qui a de multiples avantages : déjà, c'est le moins cher de toute ma sélection ; c'est le plus solide (21 kg) ; c'est le plus beau (c'est subjectif évidemment, mais avec sa surface noire laquée, ses touches en simili-ivoire, ses faders, ses 4 potards, son petit écran et ses jolis flancs en acajou, je le trouve superbe).
Il est bien entendu très solide et d'excellente facture, le toucher se rapproche d'un vrai piano. Il est fourni avec son manuel complet, et une grosse pédale de sustain.
L'alimentation est interne.

Il possède l'essentiel pour mon utilisation : 256 sons répartis équitablement en 8 catégories (piano, EP/clavi, orgues, orgues à flûtes, instruments à vent, cordes, pads/synthés...). Les sons sont tous de bonne qualité et conviennent pour tous styles de musique. Il possède aussi 256 "set-ups". On a la possibilité de mélanger 4 sons différents. Ce qui est très intéressant, c'est qu'on a 4 faders de volume qui permettent de régler en direct le son de chaque couche. On peut également assigner un effet et une amplification différents à chaque couche.
Les 4 potards permettent de modifier les paramètres de chaque son en temps réel. L'édition des sons de base est également très fouillée, surtout pour les sons de piano et de piano électrique. On peut également régler le toucher.

Edit : le MP7 possède le meilleur son de wurlitzer que j'ai entendu sur un clavier. Je n'avais pas été très convaincu du wurli sur le NE4, j'apprécie celui du PC3, mais celui du MP7 est réellement bluffant : avec ses effets d'excellente qualité (notamment tremolo, chorus...), on croirait jouer d'un Wurli authentique !

Ce clavier possède un lecteur/enregistreur, avec une centaine de rythmes déjà programmés. Il y a aussi un port USB, qui permet de lire des fichiers MP3. Dans le cadre de mon groupe, par exemple, je m'en sers pour lancer des séquences que l'on ne peut pas jouer en live, par exemple le son d'hélicoptère qui débute "Another Brick in The Wall", l'harmonica de "School" de Supertramp, etc.

En conclusion, j'aime tout de ce piano que je bichonne tellement il est beau et m'apporte de plaisir de jeu. Le seul petit défaut est que l'écran est très fragile (le mien s'est rayé dès le premier jour, mais heureusement ce n'est pas rédhibitoire), donc faire très attention en le nettoyant.
Je m'en sers en répétition et sur scène, accompagné du Kurzweil PC361 ; c'est un set à la fois performant et je pense assez original, les 2 se complétant merveilleusement : le MP7 pour tout ce qui est piano et accords plaqués, le PC3 pour le jeu rapide à l'orgue et au synthé.

1490 € pour un instrument aussi beau et complet, c'est cadeau. A comparer avec les pianos de la même catégorie, pas à moins de 2000 €.
Philippe Bourrier22/11/2016

L'avis de Philippe Bourrier"magnifique !"

Kawai MP7
Pianiste de longue date, j'avais gouté il y a longtemps au numérique avec un KORG Concert5500 en clavier additionnel pour jouer au casque pour ne pas déranger. Je conservais un avis mitigé sur les claviers numériques...jusqu’à ce que j'achète celui-ci.

Cherchant un peu de polyvalence pour l'utilisation nouvelle envisagée pour la mise en musique de chansons d'auteurs, j'ai pris ce clavier après des essais du KORG SV1, moins agréable au toucher ou de YAMAHA très beaux aussi.

Donc, ce MP7 représente un bon compromis pour le toucher...mais une fois installé devant, on se prend à essayer toute la palette des instruments et là ce fut pour moi, pianiste au départ, une découverte d'une multitude d'univers car, ce qui m'est apparu fabuleux, c'est que votre toucher et la sensibilité que vous donnez dans une interprétation vous ouvre celle d'autres instruments !

ON se prend alors à travailler la technique d'un instrument pendant des heures pour arriver à un son finalement assez crédible. Cela ne remplacera jamais le vrai, mais en accompagnement, c'est parfait. J'ai pris beaucoup de plaisir en impro avec le saxo en tentant de la faire respirer, vous devez ajouter votre propre respiration, ou avec le passionate violon qui peut accompagner votre energie ou votre sensiblité.

Bon, ce n'est pas tout, les voix telles-quelles vous ouvrent des impros en Scat qui font hurler de rire..ou touchent, et avec les possibilités de travail du son et un nappage avec des percussions, vous avez un truc franchement magnifique pour donner des sons à la demande. Par exmple, on a fait une chanson parlant de la naissance et base rythmique devait évoquer l'univers feutré aquatique de ce qu'entendsle foetus, en traffiquant des effets sur une base de voix chantées, on n'a pas dû ajouter autre chose, c'é"tait tout bon !

Bref, un très bel instrument avec de très agréables pianos qui s'approchent des vrais mais beaucoup plus au final par la variété tant des pianos que des possiblités d'autres instruments qui n'attendent que votre interprétation...
ScapLn20/02/2016

L'avis de ScapLn"Excellent instrument qui tient largement la comparaison."

Kawai MP7
Tous styles et tous contextes : clavier d'entrainement à la maison (pianiste classique à la base) et sortie bi-hebdo en répète + 15 à 20 concerts annuels (rock, soul, funk, gospel, reggae). 12 mois d'usage à ce rythme.

Particuliérement bien fini et robuste, il supporte mieux que moi les sorties régulières du foyer. Mais attention : 21 kg à sec. Avec la housse qui se respecte : +10 kg. Le matos périphérique (pédale, cordons, stand ... ) : +5 kg. Enfin l'enceinte : +10 kg. D'accord, enceinte et périphériques peuvent être nécessaires pour n'importe quel autre clavier. Donc on ne retient que les 31 kg à trimballer. Et je ne parle pas de la longueur de l'ensemble, qui ne rentre pas dans n'importe quelle voiture.
Mais une fois la suée passée, c'est juste une tuerie : pianos, EP, B3, sons solos (violoncelle, contrebasse... ), strings et autres nappes ... LE truc qui n'y est pas du tout : les brass. Rien à y faire, même en appliquant toutes les combinaisons de paramètres possibles, ça reste très ... fête foraine.

Les paramètres
justement : nombreux, compréhensibles et accessibles en temps réel. Quasiment tout est paramétrable. Et clairement organisé. Certes, on peut passer du temps à peaufiner un son, mais une fois abouti, stocké et sauvegardé via usb, il est de suite accessible.
Le mode d'emploi est d'ailleurs utile dans les premiers temps et plutôt complet et bien fait. On s'en passe rapidement car la logique utilisateur est bien présente dans ce MP7.

Les comparaisons :

- même usage, même cible et même catégorie : RD800. Essayé confortablement en magasin. Nette préférence pour le toucher et les sons piano du MP7. Je n'ai évidemment pas été plus loin dans l'usage du RD800. Plus cher, mais ça n'a pas été l'élément de choix.

- avec mon autre clavier : NORD ELECTRO 5D 73 (avis à venir sur celui-ci) :
désolé aux fanatiques des claviers rouges mais je trouve les sons de pianos bien en dessous du MP7. Seul le Bright Grand du Nord s'en sort un peu face aux Concert Grand et autres Studio Grand du MP7, et encore je corrige ce Bright Grand un peu pour qu'il me plaise.
Les EP et évidemment le B3 sont terribles sur le Nord, pourtant je les trouve plus "ronds" sur le MP7, donc plus à mon goût.
Idem pour les sons solos : sur le Nord, je dois systématiquemenet les corriger pour qu'ils prennent un peu d'ampleur. Les brass sont en revanche bien meilleurs.

Je ne parle pas des splits (6 points de splits figés et 2 layers seulement, et pas avec toutes les combinaisons que l'on souhaiterait) qui sont beaucoup moins souples et founis sur le Nord.

Le toucher n'est évidemment pas à comparer entre les deux, bien que celui du Nord est étonnamment correct pour du piano. Point de Chopin dessus évidemment car clavier trop accrocheur et manquant de nuances mais pour le reste, c'est nickel. Evidemment tous les jeux d'orgue et d'EP sont beaucoup plus abordables sur le Nord, bien que le MP7 permet de régler la sensibilité des touches. Et une fois que l'on a bien la sensibilité choisie dans les doigts, on parvient à faire des trucs sympas.


Quelques questions :
Stage piano ? : oui, tout y est : splits, layers, setlists, accès directs, touche PANIC, interdire la mise en veille ...
Clavier pour pianiste ? : oui. Toucher fidèle à un piano. Et qualité du revêtement des touches. Le jeu : on sent l'échappement, la souplesse des touches en registre aigue et à l'inverse la fermeté en registre grave, la demie-pédale ...
Workstation ? : oui et non. On s'en approche mais ce n'est pas son objectif. En revanche les outils basiques y sont : lecture et overdub sur mp3, enregistrement multipistes en .mid, boite à rythmes avec des séquences sympas, qui permettent d'échapper au métronome ...
Le MIDI ?Je ne m'en sers pas. J'y pensais, avant d'acquérir le Nord. Mais comme les sons du MP7 sont globalement équivalents voire meilleurs, je ne branche rien en midi. Le MP7 reste mon principal, le Nord le secondaire que je trimballe partout désormais (13,5 kg avec housse). En concert, le Nord est en appoint pour les B3 et EP que je ne peux pas gérer sur le moment avec le MP7.

Le plus :
- presque tout, avec les détails mineurs mais qui font le petit plus : pupitre en métal et pédale sont livrés avec.
- le support Kawai : j'avais posé une question et émis une suggestion : j'ai eu une réponse dans les 2 jours ! Et ma suggestion a été entendue. Pas mal. (Ma question : existe t'il une possibilité de couper la sortie main pour travailler uniquement au casque et pas gêner le sonorisateur. La réponse : non. Mais mon idée a été retenue.)

Le moins :
- les brass : une catastrophe. Mais quel clavier en propose de vraiment bons ? A part des VSTi qui coûtent un bras ... Et des claviers à plus de 2.5 k€ ...
- oubliez le réglage à la volée d'une tirette du B3 sélectionné : si cela reste plutôt accessible, c'est ingérable en instantané.
- des touches prennent du jeu (D4 et E4 notamment). La sensation de jeu n'est pas affectée puisqu'on ne s'en aperçoit qu'à l'oreille ("cliquettis"). En inspectant d'avantage, ces touches ont un jeu latéral plus prononcé que les autres. Je surveille. Si cela s'accentue et/ou si le jeu s'en ressent : appel au support.

LE regret : qu'il n'existe pas un 73 touches semi-lestées, avec 9 tirettes, décliné du MP7, pour combler ce créneau des claviers de scène légers entre 1 et 2k€. Cherchez bien, il n'y en a pas.
Ah si pardon, le NE 5D73 ... à 1999 € !

J'adore ce clavier. Bluffant et sans prétentions.
littlewing6809/11/2015

L'avis de littlewing68"Un piano numérique pour les pianistes "

Kawai MP7
J'utilise ce piano pour jouer dans un quartet de Jazz. Je l'utilise en répétition et concert.

La finition est superbe, j'adore les cotés en bois.
le piano est solide (21KG quand même ...). Le toucher est excellent, en plus on peut régler la lourdeur du toucher. La pédale fournie fait également le travail. Les paramètres sont faciles d'accès.
Les sons font le boulot :

  • Les sons piano sont superbes
  • Les sons piano électriques conviennent parfaitement au jazz


Je n'utilise pas trop les autres, mais ils semblent sympa de prime abord.

En bref, j'adore ce piano. Il a également fait l'unanimité auprès de mon groupe :)
GaZiK08/06/2015

L'avis de GaZiK"Juste extraordinaire !"

Kawai MP7
CARACTERISTIQUES:

Merci de vous référer au site du constructeur. C'est plus simple.

SONORITES

Très sincèrement, j'ai eu des frissons en jouant dessus la première fois que je l'ai essayé. Les sons pianos sont excellents. J'aime particulièrement le "Grand Piano 1" et le "Grand Jazz 1". Les pianos Pop sont très bien aussi. J'ai beaucoup aimé les orgues, les cordes, guitares.
Personnellement, il m'a convaincu dès les premiers instants. Je me fie à mes oreilles pour ça.

TOUCHER

Je possède un Yamaha P95 et le toucher n'a rien à voir. Il est plus lourd et on peut bien réaliser les nuances de jeu. L'aspect ivoire est aussi très agréable, ça change des touches plastiques. Les touches sont faites en bois (même si on ne le voit), comme le MP11.

AVIS

Je l'ai acheté en janvier 2015 pour remplacer mon Yamaha P95 que j'utilisais depuis 2010. Je fais des cours de piano depuis maintenant 4 ans et ne pouvant avoir un piano droit à la maison j'ai dû me tourner vers le numérique. Je voulais également un piano potable puisque je le déplace assez souvent. Pour moi, le "problème" de mon Yamaha P95 était le toucher trop léger par rapport au piano droit/à queue de mon professeur. J’étais assez désorienté à chaque cours et cela m’empêchait de reproduire les nuances exactes que je voulais, même si maintenant cela ne me pose plus de problème. Le P95 étant un piano d'entrée de gamme, il ne possède pas beaucoup de sons de piano et je voulais quelque chose pour faire évoluer mon style de jeu et aussi expérimenté d'autres choses. Attention, j'aime toujours mon P95, mais j'avais besoin de quelque d'autre pour pouvoir évoluer.

J’ai passé beaucoup de temps à essayer plusieurs pianos numériques : Yamaha CP4, Roland RD800, Kawai MP11, Kawai MP7, Kawai ES7, Nord Stage...

Les deux seuls qui m'ont convaincus sont le Kawai MP7 et MP11. Le CP4 était trop cher pour les possibilités qu'il offre. Le RD800 faisait vraiment trop plastique, etc. J'ai préféré le MP7 au MP11 car il a plus de sonorités et il était moins cher. Les deux bords en bois sont très beaux. Les finitions sont vraiment belles.

Je joue surtout du classique pour mes cours, mais je me tourne de plus en plus vers le jazz/rock/bepop...

RESUME

+ toucher (lourd, aspect ivoire, bois)
+ sons de pianos excellents (et beaucoup d'autres)
+ robuste (carcasse en bois + métal)
+ nombreux effets disponibles
+ 21kg (oui, oui j'en suis content)
+ Il a de la gueule je trouve

- le système de potard pour régler métronome et autres pas spécialement super


Donc voilà, ça fait 5 mois que je l'ai et il est parfait pour moi. Mais bon le plus simple reste que vous alliez le tester vous même pour être sûr qu'il vous convienne. Faîtes confiance à vos oreilles parce que c'est quand même un instrument sur lequel vous allez passer plusieurs heures par semaine.

Est-ce que vous referiez ce choix ?

Sans hésiter, oui.


Note spéciale : Oui le piano fait 21 kilos. Et alors ? C'est assez logique puisqu'il a des parties métalliques. Et franchement si on veut quelque chose qui tienne la route et qui soit robuste, faut que ça soit un minimum lourd. On ne peut pas avoir la sonorité/toucher/mécanique d'un Steinway & Sons et demander qu'il ne fasse que 6kg (je dis en aucun cas le MP7 est un Steinway & Sons. Comparons ce qui est comparable).
Tboisson27/03/2015

L'avis de Tboisson"Très bon piano de scène "

Kawai MP7
J'utilise mon MP7 depuis 3 mois, comme piano de scène et comme clavier de commande dans mon petit home studio. Avant ça, j'ai essayé le FP7 de Roland, le Nord Stage et le Nord Electro 3 HP de Clavia, CP5 de Yamaha. En tant que piano de scène, j'ai donc préféré le MP7 spécialement pour le toucher et le son.
La mécanique est très réaliste et le son est vraiment bon. Il y a beaucoup de points de réglage, comme l'ouverture du couvercle, le volume de bruits de mécanique, ou résonance des cordes par exemples, qui ne sont pas inutiles.
Ce qui est des autres sons, les pianos électriques et Clavinet sont pas mauvais mais assez loin de la série Nord Electro et Nord Stage. L'orgue type Hammond et Vox sont pas très bons, il y a moyen de régler les tirettes, percussions, vibrato, leslie mais le résultat n'est pas géniale. Les autres orgues sont pas mal, concernant les autres sons je n'ai pas trop utilisé mais il ont l'air plutôt bien, il y a beaucoup de son de clavier assez classique qui peut être utile pour pas mal de genre musicaux, et là encore il y a beaucoup de choses paramétrables.
Les effets sont plutôt bien, le simulateur d'ampli est correct mais je le trouve pas aussi efficace que les effets d'ampli que l'on a sur la série Nord Electro et Nord Stage. Par contre il y a la aussi beaucoup de possibilité de réglage sur les effets, la forme d'ondes du trémolo, ou le ratio du compresseur pour citer des exemples, là encore pas inutile. Par contre l'équaliseur est un peu trop compliqué et il faut aller dans un menu pour l'utiliser, je préfère un simple équaliseur 3 bandes que l'on a toute suite sous la main.
Pour le coté pratique de l'instrument, il est plutôt bien fichu, assez ergonomique. La partie mixer multi layer est bien pensé, spécialement quand on veut utiliser les son du MP7 et piloter un autre module. Il y a 2 entrées line (gauche droite) avec son fader qui peut être pratique dans certain cas. Il est plutôt solide, les boutons et potards ont l'air bien et la finition est sympa, par contre il fait son poids, un petit diable ou un flycase à roulettes est vraiment nécessaire pour le déplacer.

Petit résumé
+ toucher et son de piano
son de piano electrique
plein d'effets plutôt pratique
ergonomique
mixer layer
entrées line

- son de hammond bof
equaliseur compliqué
très lourd

Donc je suis très content de mon achat, déjà en tant que que piano numérique il est vraiment bien, et pour le reste c'est du bonus.
ernan115/03/2015

L'avis de ernan1"Enfin un piano numerique qui sonne comme un vrai acoustique "

Kawai MP7
Pianiste depuis toujours j'ai cherché un piano numérique transportable qui ME convienne et qui soit
POUR MOI un excellent compromis.
J'ai eu ROLAND RD800, RoLAND 700NX, et KORG SV1 et a chaque fois après quelques jours d'utilisation les sons m'exasperaient et le touché soit trop rugueux, soit trop plastique....la frappe trop dure ou....trop molle....certes améliorés au casque ....
Avant d'acheter le Kawai j'ai passé près de 4 h (merci Sud Claviers) dans le magasin écoutant les avis non directifs de l'excellent vendeur me laissant décider.......mon hésitation portait sur un choix de 3 pianos correspondent a mon style pianistique : le RD800, le CP4 de Yamaha et le MP7.....POUR MOI c'est le MP7 qui l'a emporté....
Vous aurez remarqué que j'ai insisté à plusieurs reprises sur le vote tres personne du choix de l'instrument.....
manstud09/09/2014

L'avis de manstud"Exceptionnel !"

Kawai MP7
Pour les caractéristiques, voir les autres avis, mais bon, voilà en gros :

- Piano de scène, toucher lourd, 88 notes
- 256 sonorités, jusqu'à 4 parties simultanées (Main, Sub1/2/3), avec chacune leur bouton-switch & fader de volume
- Reverb globale à l'ensemble des 4 parties, mais dosage individuel de sa profondeur
- la partie Main possède en plus 2 effets additionnels (parmi 129) et un simulateur d'ampli
- les parties Sub 1/2/3 ont un effet additionnel seulement (parmi 22)
- Sonorités de Piano, Piano électrique, Clavinet, Orgue Hammond et sons généralistes
- Mode Drawbars pour les orgues Hammond
- fonctions de clavier maître complètes
- 4 entrées pour pédales, dont une pédale d'expression
- Trio de prises MIDI, USB to Host
- Prise USB en façade pour : mise à jour du logiciel interne, lecture/enregistrement de SMF ou fichiers Audio (WAV/mp3)
- Prise casque
- une entrée line stéréo, avec fader de volume en façade
- une sortie stéréo

UTILISATION

Le toucher est parfait dans la catégorie Piano de scène, Kawai oblige, et j'ajouterais "série MP" oblige.
Pas trop lourd, très réactif, il est même possible de le régler de sorte que le son se déclenche dès le début de sa course, tel que sur les orgues Hammond, ou synthés analogiques.

Le manuel est très bien fait, clair et concis à la fois, avec un tout léger bémol sur une partie qui m'intéressait particulièrement (la réception des messages MIDI, pas toujours hyper détaillée), il m'a fallu creuser avec l'aide du support de Kawai, ultra réactif, et la solution à mon problème fût immédiatement trouvée.

L'appareil est d'une ergonomie redoutable, aucun reproche à faire de ce point de vue là, il me semble couvrir toutes les attentes que l'on peut avoir d'un clavier de ce genre, sans les limites que l'on trouve chez l'un ou l'autre de ses concurrents. Impressionnant sur ce point.

Tout est très bien pensé. En vérité, il remplace mon précédent Nord Stage 2, et j'avais peur de nourrir des regrets, pensant que la différence de prix (le MP7 coute moitié moins cher que le NS2) justifierait des faiblesses deci delà.

Et bien non, il fait, certes à sa manière, tout aussi bien que le NS2, voire mieux parfois :

- Il est possible de préconfigurer 4 sons internes simultanés, tout en pilotant via les prises MIDI et/ou USB autant de zones externes (expandeurs). Chaque son (Main, Sub1/2/3) est librement configurable (layer/split) sur la zone de touches basses et hautes de son choix (ce qui n'est pas le cas du NS2 qui propose des zones de splits entre des points prédéfinis d'usine). Mieux, il est possible d'attribuer à chaque partie, une zone de déclenchement située au-dessus ou au-dessous d'un point de vélocité définissable lui aussi. De quoi faire des empilages de couches en fonction de la vélocité...

- les 4 prises pédales sont aussi librement configurables et peuvent être assignées au damper / leslie / expression / changement+/- de Setup (=mémoire de configuration du MP7), etc... J'ajoute ici qu'un Setup mémorise non seulement les sons configurés par l'utilisateur, mais également la totalité de la configuration du MP7. Ah, au fait : aucune coupure de son lors du passage d'un setup au suivant.

- le mode drawbars utilise les 4 curseurs de volume des 4 parties pour gérer 4 tirettes à la fois. Il faut jongler avec 4 boutons pour sélectionner le groupe de tirettes à actionner. Mais il est possible de définir un contrôleur externe ayant plusieurs curseurs pour piloter simultanément via MIDI l'ensemble des 9 tirettes. Les boutons de pilotage de la partie "Percussion" de l'orgue sont également au programme.

- En parlant du MIDI, mon Nord Stage 2 me permettait (et j'en usais) de piloter ses sons internes depuis un clavier maître externe. Ici également, il est possible de définir un canal de réception MIDI pour chacune des 4 parties (Main, Sub1/2/3) et ainsi piloter depuis un clavier externe les 4 sons prédéfinis dans un Setup, peu importe qu'ils soient actifs/splittés ou non sur le clavier du MP7. C'est simultané et indépendant à la fois. Imaginez simplement ajouter un Mainstage à cette configuration, et vous obtenez une station de scène littéralement très très méchante !

- les accessoires fournis rassurent : la pédale Sustain est une vraie pédale sustain progressive, pas de switch ici, et si elle est trop sensible sous votre pied, cela peut se régler également ! Le pupitre, contrairement à la concurrence (quand celle-ci le fournit) est robuste et en métal plein. Aucun risque de le casser pendant un transport en housse trop légère.

SONORITÉS

Les sons de piano, piano électriques, orgue Hammond sont à tomber ! Le toucher est parfait pour tous les sons de piano/e.piano, peut-être un peu moins pour les orgues, mais ils sont quand même tout à fait jouables de la sorte.

Le reste de la palette sonore est assez large et de très bonne facture.

La sensation "Ivory feel" est très très sympa d'ailleurs !

Petit détail réaliste, lorsqu'on attaque très doucement une touche avec un son de piano, celui-ci met un brin plus de temps à frapper la corde, et ce petit délai est configurable lui aussi. Tout comme la résonance de la table d'harmonie, le bruit du damper quand on actionne la pédale sustain, le bruit des marteaux, le degré d'ouverture du capot du piano à queue (ou droit également) etc... Tout ça notamment via le "Virtual Technician" qui permet d'accéder à tous les détails des pianos/e.pianos et orgues Hammond.

Les pianos sont magnifiques, les Rhodes, Wurli, Clavinet le sont tout autant. Les amplis font un vrai bon boulot de modelage lorsqu'on veut adapter le grain du son. Les orgues, idem, c'est gros, c'est gras, ça ronfle à souhait, et encore une fois, tout est paramétrable au niveau de la Leslie.

AVIS GLOBAL

Dans la même gamme de prix, j'ai eu en ma possession le Korg SV1 : dans l'absolu ça fonctionne plutôt bien, mais si vous cherchez un piano de scène avec un tant soit peu d'accès aux réglages et d'ouverture sur l'extérieur via des fonctions de clavier-maître, oubliez le SV1 (ça n'est pas sa cible), il ne soutient aucune comparaison avec le MP7, qui se trouve loin, loin devant, sur tous les plans : configuration, MIDI externe et surtout les sons !

Au double du prix de ce MP7, j'ai également possédé le Nord Stage 2 : aucun regret également, le MP7 a tout, rien n'a été omis, il n'a pour ainsi dire aucune faiblesse, à part peut-être... qu'il manque une ou deux paires de sorties audio supplémentaires, mais ce serait l'unique reproche que je lui ferais.

Pour le reste, rien à dire, ce clavier est une véritable tuerie, surtout au prix ou il est positionné : moins cher que l'ensemble de la concurrence dans la même gamme de produit, autrement plus simple et pointu à la fois dans la configuration, et niveau sons, c'est également de très très haute volée.

La seule appréhension que j'aie pu avoir fût de le commander sans l'avoir essayé. Néanmoins, l'ensemble des avis lus deci delà, les "reviews" trouvées dans les webzines anglo-saxons, quelques reviews "Live" glanées sur youtube, la simplicité des démos de piano entendues sur le site dédié (www.kawaimp.com) m'a permis d'entendre vraiment la qualité du son, que j'ai toujours trouvée au-dessus du lot, une fois comparée avec les démos des autres marques.

Des bémols ? Bah oui, quand on possède la crème de la crème, il manque toujours un petit plus de-ci de-là.

Alors, de mon point de vue, ce qui me chagrine, outre le manque de sorties audio séparées, c'est l'entrée USB : si celle-ci permet de lire/enregistrer des réglages de setups/Midifiles/Fichiers Audio, elle me permet même de recharger mon iPhone !!! Après essai, je me rends compte qu'elle permet également d'alimenter mon clavier maître additionnel, celui-là même que j'utilise en second clavier pour piloter/dispatcher les sons de Mainstage et du MP7. Super, donc, de quoi me plains-je ? Bah, il eut été judicieux peut-être, à l'heure où de plus en plus de clavier-maîtres ne communiquent plus que via USB, d'utiliser également cette entrée USB en tant qu'entrée/port MIDI : en effet, j'alimente mon clavier USB via cette prise, mais j'en utilise la sortie MIDI Out, pour envoyer du MIDI via le MIDI In du MP... Dommage, car exit les Korg NanoKontrol pour piloter les tirettes du moteur d'orgue à roues phoniques par exemple, exit également les claviers additionnels du genre Novation LaunchKeys, qui ne possèdent que l'USB. L'usage de ces claviers nécessite forcément un ordi+soft pour s'intégrer. Requête envoyée toutefois au support, qui a bien pris cette demande (ainsi que celle de sorties additionnelles) en considération.

Sorti de cette critique (qu'on pourrait attribuer à toute la concurrence également), le Kawai MP7 est tout simplement parfait !

Vous hésitez encore ?
Makos26/06/2014

L'avis de Makos"Un sans faute ?"

Kawai MP7
Le site de la marque vous donnera tous les détails...
Pour résumé, il s'agit d'un clavier de type "scène", c'est-à-dire sans système audio embarqué, possédant 88 touches et 256 sons.

Les finitions sont irréprochables. Tant au niveau du hardware que du software.
A l'heure où le plastique est généralement utilisé partout, y compris pour des claviers dans cette gamme de tarif, ce MP7 est fait de métal, de bois (les flancs sont en acajou). C'est sobre, beau et ça respire le sérieux. Les boutons, les potars sont rassurant quant à leur progressivité et leur fermeté.
Le clavier est franchement bon, la sensation "ivory touch" crédible.
Côté software, l'ensemble des possibilités, des fonctions répondent à une logique simple, le petit écran suffit. Ce dernier est lisible.

UTILISATION

Le manuel, bien traduit est clair. Je n'ai pas eu besoin de l'ouvrir pour 80% des fonctions.
Le touché du clavier devrait ravir les pianistes exigeants.
La possibilité de dédier un ensemble de commande au pilotage midi externe est bien conçu. Dans ce domaine, on n'est loin d'une exhaustivité de commandes, tel un clavier de contrôle entièrement dédié à cela, mais ce qui est à disposition est très satisfaisant pour piloter des plug-ins sur les principales fonctions. De surcroit, la logique du software permet de configurer tout un tas de "set-up" très facilement (jusqu'à 256 set-up enregistrables).
La section des sons et effets internes bénéficient de la même ergonomie. Les paramètres sont facilement ajustables. idem pour les réglages système.
Une section "enregistreur/lecteur" midi/audio est également à disposition, souple et facile d'utilisation via stockage sur clé USB. Les fichiers midi peuvent être lus et l'édition des 16 pistes est disponible pour les réglages basiques (vol. pan. etc.).

SONORITÉS

Le meilleur des moteurs audio de chez Kawai est installé dans ce clavier (HI-XL, polyphonie de 256 notes)... ça sonne très, très bien. Les 256 sons et les effets sont tous d'excellente facture. Seuls les guitares et certains vents sont un cran en dessous. Quant aux claviers, ils sont terribles. Choix, réalisme, dynamique... vraiment bons. Les amoureux des drawbars, orgues et pianos électriques de tous poils seront servis. Je ne parle pas des pianos acoustiques... Kawai oblige.
Le clavier de ce MP7 sert magistralement les banques de sons. Son paramétrage permet d'adapter le touché en fonction des sonorités (vélocité, déclenchement selon l'enfoncement de la touche etc.).

AVIS GLOBAL

Bon... si vous avez lu les chapitres précédents, vous avez compris... Je trouve ce clavier quasi-parfait. Le rapport qualité/prix est ajusté au cordeau, Kawai n'a pas "fait semblant" et y a investi tout son savoir-faire. Qualité à tous les étages !
Sans équivoque, un instrument aux prestations professionnelles.
Des défauts ? Je n'en vois pas... un, peut-être ... Pas de sorties XLR, ces dernières étant réservées au modèle supérieur (MP11), mais est-ce rédhibitoire ? Loin s'en faut.
Un investissement qui ne déçoit pas, ce MP7 est une véritable réussite.

EDIT --> Je viens de lire cet avis (lien ci-dessous) sur l'excellente version web du fanzine gratuit belge "Meet Music". Et bien ni son auteur, ni moi-même ne travaillons chez (pour) Kawai, pourtant nos avis convergent !
http://www.meetmusic.com/FR/archivedetail.asp?id=1854&subrubriek=4
batdan203/06/2014

L'avis de batdan2"Il est numérique ???"

Kawai MP7
cf. notice

UTILISATION

Le toucher du clavier est agréable. La partie verticale en métal rappelle un vrai piano.
L'ergonomie est bonne. Pour l'instant je n'ai pas encore sortie le manuel et j'ai accédé tous les sons, les effets, et l'equaliseur sans trop de soucis. Il faudra quand même que je m'y penche pour les fonctions avancées.

SONORITÉS

Fermez les yeux... vous jouez sur un vrai piano à queue Kawai avec une belle réverbe.

Tout y est, les petites nuances, bruits de pédale de sustain.
Même quand on relâche la touche... doucement pas de bruit, rapidement on entend le marteau se remettre en place. Et tous ces artifices ne sonnent pas gadget et ne viennent pas polluer votre jeu.

Un super clavier que je ne regrette pas d'avoir acheté en précommande.

Compo réalisée sur ce clavier :


AVIS GLOBAL

Les roland, Korg et autres Yam ne me faisaient plus rêver... bien que ces marques aient de grandes qualités, je pense qu'elles en gardent sous le pied pour pouvoir simuler des évolutions qu'elles sont déjà en mesure de produire.

Sur ce clavier, on sent que la marque Kawai a vraiment fait ce qu'elle savait faire de mieux et j'espère que les autres en prendront de la graine. Car un son peu faire 3Go, on s'en fou. Ce que l'on veux, c'est mettre le casque sur la tête, jouer et y prendre du plaisir.