Yamaha P-515
+
Yamaha P-515

P-515, Piano numérique de la marque Yamaha appartenant à la série P.

hg80eve 27/07/2019

Yamaha P-515 : l'avis de hg80eve

« Un piano numérique de grande qualité »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Je précise que c'est mon premier piano numérique et que je n'ai qu'un modeste niveau au clavier. Je l'utilise à la maison. Je n'ai pas la place ni les moyens de posséder un piano acoustique et je veux pouvoir l'utiliser au casque pour ne pas déranger. De toute façon, il vaut sans doute mieux un bon numérique qu'un mauvais acoustique à prix équivalent, même si les sensations ne seront jamais les mêmes.
La finition semble bonne, avec des matériaux de bonne qualité. Je n'aime pas trop son look assez anguleux. Je préférais le Kawaï ES8 et ses sons qui me semblaient plus amples (de ce que j'ai pu en voir car je ne pouvais pas les essayer), mais, quoiqu'on m'ait dit le contraire sur AF, j'ai trouvé quantité de témoignages de pannes sur ces claviers, ce qui semble se confirmer depuis encore. Le clavier du Yamaha est de bonne facture, les touches en bois sont très agréables, très proches d'un acoustique. Le toucher parait dur quand on vient d'un synthé mais on s'y habitue très vite, c'était une de mes principales motivations et je n'en suis pas du tout déçu ! On peut avoir des nuances de jeu précises. Les paramètres sont nombreux et plutôt bien organisés malgré le petit écran. Ca semblera facile à ceux qui sont habitués aux menus complexes de certains synthés. Se référer au manuel est nécessaire pour quelques fonctions plus sophistiquées, mais pour l’essentiel, c'est simple: on allume, on sélectionne, on joue. Ca devient vraiment formidable quand on peut régler l'ouverture du couvercle virtuel, la réponse du clavier, le niveau de brillance, de résonance des cordes. Les paramétrages et améliorations du son de base sont assez nombreux. Même côté agréable pour la connexion d'une clé USB, super pour pouvoir jouer par-dessus une boucle en Wav ou en MIDI d'un passage plus difficile ! Il a tout ce qu’on peut attendre d’un clavier d’aujourd'hui, y compris le Bluetooth (pas essayé).
Beaucoup de soin semble avoir été apporté aux deux premiers sons de piano, Bösendorfer (plus mat) et surtout CFX. Ils sont bien l'essentiel de ce qu'on attend de ce genre de clavier. Les autres sons de piano sont aussi bons mais peut-être que leurs modèles d'origine pour l'échantillonnage sont un peu inférieurs aux deux premiers. Certains autres types de sons de claviers me semblent très bons, mais d'autres, comme les chœurs ou les cordes, passables et on trouve mieux sur des synthés même anciens. Quant aux nombreux sons XG, disons que ça peut dépanner si on joue dans un orchestre, mais comparés aux sons majeurs de ce clavier, ça sonne bien pauvre. Je ne compte pas les utiliser, sauf peut-être quelques percussions. Mais l'essentiel pour moi était d'avoir de bons pianos et là, le contrat est rempli. Comparé à certains pianos droits acoustiques d’étude que j’ai pu essayer, le son de ce numérique me semble largement crédible.
L'autre point important à côté du toucher et des sons est l'amplification. Elle est bonne, le son est de grande qualité, mais avec quelques limites bien sûr. Les graves peuvent paraître manquer un chouia de profondeur. L'amplification a une puissance confortable, en usage domestique dans une petite pièce ou même un séjour, à mon sens, ça peut largement suffire. Evidemment, ce serait peut-être un peu juste en accompagnement et dans les grands espaces, nécessitant une amplification extérieure. Ce n’est pas un grand piano de concert. Après tout, je crois que ce clavier est vendu comme portable, et franchement, son amplification n’est déjà pas mal.
Voilà, ce sera donc à voir sur la durée, mais pour ma part après deux semaines, j'en ai pour l'instant plutôt une bonne impression générale.