Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Neural DSP Fortin NTS Suite
Photos
1/5

Tous les avis sur Neural DSP Fortin NTS Suite

Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Filtres
Mots clés
Note moyenne :
( 4.4/5 sur 5 avis )
2 avis
40 %
3 avis
60 %
Donner un avis
Cible : Tout public Rapport qualité/prix : Excellent
Avis des utilisateurs
  • Welcome to Meshu World !

    Neural DSP Fortin NTS SuitePublié le 18/06/21 à 10:11
    Avec quelle configuration, quels logiciels et dans quel genre de musique ou de contexte utilisez-vous cet ampli virtuel ? Sa protection contre le piratage est-elle contraignante ?

    Utilisation sur Huawei MateBook D14 i7 16GB RAM + 512GB SSD en application de pratique ou sur DAW Presonus Studio One Artist 5. Guitare branchée dans ma carte son Presonus Studio 24C et on y go pour Djent (Et pas que !!) !

    Est-il gourmand en ressources ?

    Comme pour l'ensemble des Neural DSP, il bouffe beaucoup. Veillez à avoir un PC Portable ou fixe avec un i5 MINIMUM et au moins 8GB RAM avec une bonne SSD. En bypassant le Cab pour une simu GGD ou autre ça passe mieux sur un i3 bien rodé avec une bonne......
    Lire la suite
    Avec quelle configuration, quels logiciels et dans quel genre de musique ou de contexte utilisez-vous cet ampli virtuel ? Sa protection contre le piratage est-elle contraignante ?

    Utilisation sur Huawei MateBook D14 i7 16GB RAM + 512GB SSD en application de pratique ou sur DAW Presonus Studio One Artist 5. Guitare branchée dans ma carte son Presonus Studio 24C et on y go pour Djent (Et pas que !!) !

    Est-il gourmand en ressources ?

    Comme pour l'ensemble des Neural DSP, il bouffe beaucoup. Veillez à avoir un PC Portable ou fixe avec un i5 MINIMUM et au moins 8GB RAM avec une bonne SSD. En bypassant le Cab pour une simu GGD ou autre ça passe mieux sur un i3 bien rodé avec une bonne puissance.

    Le logiciel est-il facile à prendre en main puis à paramétrer ? Quelles sont ses possibilités en terme d'effets et de routing ?

    Comme d'habitude, la simplicité en est déconcertante ; On branche, on ouvre et ça sonne d'entrée. On y trouve la face Amp, l'onglet Cab pour changer les micros + positionnement. 1er onglet pour les effet de facade, 3ème onglet pour l'EQ.

    Les sons clairs, crunchs et saturés voire les effets vous semblent-ils réalistes ? Les presets fournis sont-ils de qualité ?

    Les presets artistes sont tous plus ou moins bons. Le son Default est super exploitable. On peut commencer à travailler dessus dès le démarrage, ça sonne DIRECT. On croirait jouer sur un full tube. En réalité, c'est surtout sur les accordages graves (Bariton, 7 cordes et 8 cordes) qu'il envoi de la purée ce bestiaux. On sent bien qu'il est taillé pour faire 99% de gros son en tout genre. C'est impressionnant. le son est typiquement basé, sur certains presets puis sur mes ajustements, sur du Meshuggah. Ca la 1ère chose qui m'a alerté et ca ne me déplait pas puisqu'en 8 cordes c'est le plug parfait pour un son lourd su les 2 grosses cordes ^^ Les effets sont très très bons et efficaces. Pour le clean, faut passer son chemin car pas folichon !

    Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

    Les + : Réalisme, son Meshuggah
    Les - : Clean pas top
    Lire moins
  • Excellent, mais il y a des « mais »...

    Neural DSP Fortin NTS SuitePublié le 20/04/20 à 11:53
    Bon, j'ai installé et testé tous les plugins de Neural DSP. Ma critique sera donc plutôt générale même si je vais mentionner quelques plugins en particulier.

    Je précise que j'ai tout testé depuis près de 20 ans en simu logicielle : Guitar Rig, Amplitube, Revalver, TH3, TSE Audio, Three-Body Technology, Positive Grid, Lepou, Mercuriall, etc. Je souligne que je fais essentiellement du metal, mais que j'aime aussi les beaux sons clairs. Par contre suis pas fana des entre-deux de type « crunch », donc faut prendre en compte pour ma critique.

    Sinon j'ai testé avec 2 guitares, une Ibanez RGR652AHBF Prestige (avec des DiMarzio Fusion Edge) et une Ibanez RGAIX6U (avec des Bare Knuckle......
    Lire la suite
    Bon, j'ai installé et testé tous les plugins de Neural DSP. Ma critique sera donc plutôt générale même si je vais mentionner quelques plugins en particulier.

    Je précise que j'ai tout testé depuis près de 20 ans en simu logicielle : Guitar Rig, Amplitube, Revalver, TH3, TSE Audio, Three-Body Technology, Positive Grid, Lepou, Mercuriall, etc. Je souligne que je fais essentiellement du metal, mais que j'aime aussi les beaux sons clairs. Par contre suis pas fana des entre-deux de type « crunch », donc faut prendre en compte pour ma critique.

    Sinon j'ai testé avec 2 guitares, une Ibanez RGR652AHBF Prestige (avec des DiMarzio Fusion Edge) et une Ibanez RGAIX6U (avec des Bare Knuckle Aftermath). À savoir, même si les 2 micros sont taillés pour le métal, que les DiMarzio Fusion Edge sonnent un tantinet plus «rond & chaud » (donc un tantinet moins défini et tranchant) que les Bare Knuckle Aftermath.

    Alors pour sonner, ça sonne! En effet, je rejoins tous les autres sur le fait qu'on perçoit très bien qu'il y a plus de dynamique que tous les autres plugins de simulations. Donc, oui, il est tout à fait vrai et exact que la sensation de jeu (jouer avec un vrai ampli) est meilleure avec tous les amplis de Neural DSP que la quasi-totalité des autres plugins du genre. Le seul concurrent qui le rejoint et qui surpasse aussi tous les autres, à mon oreille, c'est Mercuriall et ses produits (Spark Reaxis, SS-11X, Euphoria), du moins quand on fait du metal. Mais pour être très franc, je classe quand même les produits de Neural DSP un tantinet au-dessus de ceux de Mercuriall (en terme de sensation de jeu). J'ai vraiment été scotché par la qualité sonore et la sensation de jeu. De plus, quand je mets le mode stéréo (avec un très, très léger plugins de chorus en amont de la simu, juste pour créer une impression de stéréo et non pas pour entendre l'effet chorus), la spatialisation est plus ample est défini qu'avec tous les autres concurrents.

    Mais il y a un mais...

    Premièrement, en ce qui concerne mes goûts très personnels, j'ai été quelque peu déçu. Mais avant tout, je souligne que les sons clairs, et ce pour tous les amplis de Neural DSP, sont magnifique, donc ce qui suit ne concerne que les gros son saturé. Je n'ai pas réellement trouvé ce que j'aime comme son et c'est dommage, car la qualité est bel et bien là!

    Omega Ampworks Granophyre est beaucoup trop « boueux » à mon gout. Trop de « parasites », peu importe les réglages. Je souligne que j'ai tendance, peu importe les plugins de simulation, à placer le micro (dans la partie cab en software) vers le « edge cone » justement pour filtrer un peu les aigus. Mais rien à faire, le son n'était pas assez « propre » et « tranchant » à mon gout.

    Idem, quoique dans une moindre mesure, avec Archetype Abasi et Archetype Nolly. C'était mieux avec Archetype Plini et celui avec lequel j'ai presque obtenu le son que j'aime est le Fortin NTS Suite (j'ai pas testé le Fortin Nameless). Je souligne au passage que j'ai agréablement apprécié le Archetype Plini pour les sons clairs et que j'ai même pris du plaisir avec des « crunch », ce qui est rare dans mon cas. Par contre, je n'ai finalement jamais réussi à obtenir le son de métal tranchant et propre, mais agressif, que j'affectionne et que je réussis pourtant à obtenir avec Mercuriall Reaxis, par exemple (et même avec LeGion et Le456, les simus gratuites, de Lepou/Poulin).

    Donc, oui, la qualité, la dynamique et la sensation de jeu sont bien là, mais sans avoir parfaitement le type de son que j'aime et recherche. Donc avant d'acheter, je conseille fortement à tous de prendre la peine de s'inscrire (oui, c'est chiant parfois) et de tester avant, malgré toutes les critiques qui encensent les produits Neural DSP. Car qualité et sensation de jeu ne riment pas toujours forcément avec les goûts, concernant le grain et la couleur sonore qu'on affectionne. Pour du metal, le Fortin NTS Suite ma parut être le plus approprié, pour ceux qui aime les sons tranchant, agressif, mais « propre ».

    Bon, je dois aussi souligner que j'ai 46 ans, que je proviens du « trash, death » metal (du début des années 90) et que j'aime les sons plutôt tranchants et propres. Dans la musique métal actuelle, ce que j'aime des nouveaux courants/styles, comme le « Math Rock~metal/core », c'est surtout la virtuosité de certains de ses acteurs et le fait que certains d'entre eux jouent justement avec un peu moins de gain/saturation et ont donc un son « propre ». Par contre, je ne suis pas du tout fana du Djent et des 8, 9 cordes avec des sons de bouse. Ceci explique peut-être mes goûts et préférences et pourquoi j'obtiens bcp plus facilement le type de son que je recherche avec le Mercuriall Reaxis et d'autres simus.

    Sinon, il y a aussi une autre ombre au tableau : les ressources processeur! Et là on comprend pourquoi il y a autant de dynamique et de sensation de jeu!

    Pourtant j'ai un Intel 8700K 6 core à 4.8Ghz qui est encore un excellent processeur 2 ans après son achat.

    - Premièrement, contrairement à d'autres simulations où nous pouvons choisir entre 0, x1, x2, x4 et x8 comme oversampling, avec les amplis de Neural DSP, c'est soit « normal », soit « high » et, malheureusement, ça peut consommer jusqu'auprès de 30% de ressources en mode stéréo en mode « high » (ce 30% est en rapport avec un buffer en 128smp pour mes tests). De plus, contrairement aux autres simus, on ressent bcp plus la différence entre les modes « normal » et « high ». En mode « normal », on perd le tantinet de sensations de jeu qui le démarque des autres simus au top, comme celles de Mercuriall. Alors qu’avec d'autres simus, quand je passe de x8 à x4 ou x2, par exemple, je ne perçois pas autant de différence de perte de qualité. Et puisque qu'en temps réel, je ne bosse qu'en x2 ou x 4 avec les autres simus que j'utilise, ben sans utiliser le mode « high » des simus de de Neural DSP, ça perd pour moi tout son intérêt, puisque ce n'est qu'en mode « high » qu'on ressent vraiment le « petit plus » de sensations de jeu des simus de Neural DSP.

    - Deuxiemement, et encore contrairement à toutes les autres simulations d'amplis que j'utilise, toutes les simulations de Neural DSP induisent une latence de quelque ms. La seule qui en a presque aucune est le Fortin qui ne génère que 0.07ms, ce qui me va très bien. Par contre, toutes les autres génèrent entre 1.25ms et 2.22ms et ça, c'est trop pour moi. Je joue habituellement avec le buffer de ma carte son à 64smp ou 128smp (pour les projets plus gros), donc avec 3ms et 6ms théoriques, mais dans les faits concrets (avec une latence RTL mesuré avec RTL Utility), c'est du 7.6ms en 64smp et du 12ms en 128smp. Donc, ajouter 1.25ms ou 2.22ms, sans compter que certains autres plugins que j'utilise en cours de projet peuvent aussi ajouter 0.7~1.5ms, on se rapproche vite de près de 15ms (pour moi, 12ms est vraiment la limite), ce qui devient perceptible et gênant à jouer. Le pire, c'est que cette latence demeure la même, peu importe si l'on choisit le mode « normal » ou « high » de l'oversampling.

    - on sent que les plugins de Neural DSP demandent bcp de ressources, car quand on change un composant dans le plugin (une pédale, un micro, etc.), on entend parfois un espèce de « pitch down » qui affecte momentanément le son. Et j'ai parfois aussi eu l'impression qu'un changement de valeur sur un potard nécessite un tout petit laps de temps avant de se faire entendre. C'est très court, mais bon (la première version de « Ampire », la simu incluse dans Studio One, faisait aussi ce genre de truc au changement de valeurs, c'est pas top).

    Bref, pour toutes ces raisons, je ne franchirai pas le pas et je vais demeurer avec les produits de Mercuriall pour l'instant. Le petit gain de qualité concernant la sensation de jeux n'est réellement perceptible qu'en mode « high » oversampling qui consomme un peu trop de ressources à mon gout, en plus d'induire une latence, et ne justifie donc pas assez, pour moi personnellement, de passer à Neural DSP, d'autant plus qu'au final, question « grain sonore » et « propreté », je n'obtiens même pas tout à fait ce que je désire. Et, pour finir, c'est quelque peu plus cher que les produits de Mercuriall (2e meilleur éditeur de simulation logicielle, à mon avis). Testez avant d'acheter! ;-)
    Lire moins
  • Une belle arme pour les métalleux...

    Neural DSP Fortin NTS SuitePublié le 19/04/20 à 00:49
    Je viens d'acquérir depuis peu ce plugin qui jouit d'une excellente réputation, et après quelques heures dessus, je confirme tout le bien qu'on en pense ! J'utilise majoritairement ce type de plugins pour maquetter voir enregistrer mes compositions, dans une veine métal évidemment. Ceci dit, je fais tout aussi bien du Death Technique que du Stoner ou du Funeral Doom, voir un peu de Heavy, donc autant dire qu'au niveau des sons et des styles, c'est assez varié. Avant même l'achat, j'avais toute confiance étant donné que les guitares du dernier album de mon groupe sont passées sur ce plugin...

    Déjà, l'installation m'a pris un peu de temps car la protection anti-piratage est assez lourde,......
    Lire la suite
    Je viens d'acquérir depuis peu ce plugin qui jouit d'une excellente réputation, et après quelques heures dessus, je confirme tout le bien qu'on en pense ! J'utilise majoritairement ce type de plugins pour maquetter voir enregistrer mes compositions, dans une veine métal évidemment. Ceci dit, je fais tout aussi bien du Death Technique que du Stoner ou du Funeral Doom, voir un peu de Heavy, donc autant dire qu'au niveau des sons et des styles, c'est assez varié. Avant même l'achat, j'avais toute confiance étant donné que les guitares du dernier album de mon groupe sont passées sur ce plugin...

    Déjà, l'installation m'a pris un peu de temps car la protection anti-piratage est assez lourde, et j'ai du installer un software supplémentaire pour valider la clé. Ensuite, j'ai un peu bataillé avec mon DAW (Reaper 6) pour qu'il retrouve le VST. En fait, un rafraichissement complet des différents instruments virtuels, et le tour était joué. Bref, une fois installé, il peut marcher soit via le DAW, soit en Stand Alone avec une carte son (Focusrite 6i6 parfaitement reconnue par Fortin NTS Suite). Première constatation, le bestiau est assez gourmand en ressources comparé à certains autres softwares (Bias Amp 2 par exemple), mais il vous le rend bien, et le routing est simple...

    Passons aux choses sérieuses : l'interface est simple, intuitive et on peut modifier la taille de la fenêtre. Ayant Bias Amp 2 ou EZDrummer 2 avec lesquels c'est impossible, ce n'est pas du luxe ! Première interface, la façade de l'ampli, 2 canaux, un clean et un saturé qui nous intéresse au plus au point, avec une masse de réglages mine de rien qui ont tous une utilité et permettent de sculpter un sacré paquet de sons. Deuxième interface, les 3 pédales Fortin fournies, à savoir dans l'ordre de chaînage la célèbre Zuul qui est le Noise Gate maison, ultra efficace, la Hexdrive qui se comporte exactement comme une TS9 ou une OD808, donc nickel pour attaquer la façade de l'ampli, et un boost/filtre Grind (qui dégage les basses sous quelques centaines de Hertz et boost les médiums/aigus) dont l'utilisation peut s'avérer très périlleuse comme la bienvenue en fonction de ses besoins. La troisième et dernière interface concerne la prise de son (2 micros en simultané) avec une émulation d'enceinte 2x12 et quelques micros (les classiques SM57 ou E906 ainsi qu'une petite collection de micros dynamiques, à condensateur ou à ruban) qu'on peut placer à sa guise au niveau des cônes à la façon d'un Torpedo Two Notes. Encore une fois, c'est efficace et la variété des micros et des positions permet de sculpter d’innombrables sons.

    Maintenant, on branche. Pour l'écoute, j'ai une paire de Presonus Eris 5 ainsi qu'un casque d'écoute AKG K702, donc c'est plutôt correct pour le rendu. Niveau guitares, j'ai un beau panel de grattes de métalleux shredder avec une collection de Lag Rockline et Arkane équipées en EMG81/85, TB-6, TB-11, SH-6n, SH-8, SHR1n etc. ainsi qu'une paire de 7 cordes en Fishman Fluence ou encore Blackouts... Donc j'ai pu constater que le plugin respecte énormément chaque instrument. Avec un même réglage, le son change d'une gratte à l'autre, c'est assez impressionnant et très organique, à la manière de ma vénérable Peavey 6505plus branchée dans mon 4x12. Le son clair est franchement convaincant, avec un compresseur en entrée, on peut vraiment faire quelque chose de propre et joli avec les différents réglages. Niveau saturation, là on touche au divin. J'ai testé des tonnes de plugins, des freewares comme des softwares payants, certains sont vraiment très bons, autant là c'est simple : on branche, ça avoine à mort et c'est net, propre, bourrin à souhait, sauvage, bestial... Il y a des tonnes de gain, le grain est énorme et facilement modifiable avec les différents contrôles et EQ, ainsi que le dosage de la saturation sur les fréquences basses et hautes (Girth & Grind), la présence et la profondeur... Ajoutons à cela les quelques pédales fournies, et là c'est Byzance ! J'ai facilement trouvé plusieurs sons très convaincants et très peu de temps. Il y a à boire et à manger. En bossant bien, on peut trouver un bon graillon de JCM800, le crunch crémeux d'un JTM45 comme la râpe à fromage d'un Rectifier ou le gros râle d'un 5150 ou d'un Engl. Tout est convaincant dans ce plugin, j'ai rarement été aussi enchanté qu'avec ce Fortin NTS Suite (qui n'est autre que le fameux Fortin Satan, ampli qu'on peut acquérir moyennant la modique somme de 4900$ sur le site dudit Fortin...). C'est simple, en quelques heures ce plugin m'a fait oublier tout le reste, et je suis loin d'en avoir fait le tour. Cerise sur le gâteau, il dispose d'un accordeur intégré très efficace et diablement sensible, franchement c'est le top pour les prises de son en studio quand il faut se ré-accorder sans cesse entre les prises. Vous avez aussi quelques configuration d'usine Neural DSP qui démontre la variété de sons qu'on peut obtenir, ainsi que quelques réglages d'artistes, comme Ola Englund, Dino Cazares ou encore Tobi Morelli. Une bonne base de travail.

    Alors oui ce plugin m'a coûté 85 euros (il y avait 30% dessus mais 20% de TVA par contre), mais c'est un sacré bon investissement. Pourquoi je ne l'ai pas acquis avant...?!?!
    Lire moins
  • Le couteau suisse du métalleux

    Neural DSP Fortin NTS SuitePublié le 03/03/19 à 23:51
    Ah je l'attendais celui-là!
    Au delà de tout ce que l'on peut connaitre d'habituel en termes de contrôles de préampli, j'avais hâte de pouvoir tester ce genre de plugin.

    Alors oui forcément, chaque tête d'ampli possède son préamp qui le distingue, son tone stack, son étage d'amplification, sa boucle, ses différentes lampes... mais là il s'agissait surtout de tester le gain de la bête.

    Pas un, pas deux, mais trois réglages de gain! Et c'est là tout l'intérêt.
    Le Girth est un gain séparé, qui va agir sur les basses fréquences, tandis que le Grind est un gain qui agira sur les hautes fréquences. Le 3e potard de gain qui suit permet de monter le niveau de gain général une fois les deux......
    Lire la suite
    Ah je l'attendais celui-là!
    Au delà de tout ce que l'on peut connaitre d'habituel en termes de contrôles de préampli, j'avais hâte de pouvoir tester ce genre de plugin.

    Alors oui forcément, chaque tête d'ampli possède son préamp qui le distingue, son tone stack, son étage d'amplification, sa boucle, ses différentes lampes... mais là il s'agissait surtout de tester le gain de la bête.

    Pas un, pas deux, mais trois réglages de gain! Et c'est là tout l'intérêt.
    Le Girth est un gain séparé, qui va agir sur les basses fréquences, tandis que le Grind est un gain qui agira sur les hautes fréquences. Le 3e potard de gain qui suit permet de monter le niveau de gain général une fois les deux autres bien réglé.
    C'est ce genre de réglage introuvable sur d'autres amplis qui fait toute la différence.
    Vous voulez un fuzz? Faites péter le Girth à fond!
    Vous voulez resserrer les basses de votre 8 cordes (voire 9) pour avoir un son moins brouillon et plus précis, mettez du Grind à gogo et le Girth pas au dessus de 10h. Et pour ce qui est de l'equalizer, il y a de quoi faire. Les potards agissent sur le son du signal de façon brute, rien à voir avec ce qu'on peut obtenir avec un post-eq qui gonfle le son sans aucune personnalité.
    Le selecteur kill rajoute un étage de gain et fait péter les mediums. A voir selon votre guitare car s'il est indispensable sur certaines des miennes, il l'est moins pour d'autres.
    Concernant le clean rien à dire. C'est de toute beauté, bien que ce ne soit bizarrement pas l'objectif premier de l'ampli, les réglages permettent d'obtenir un bon crunch chaleureux comme un petit son claquant fenderien. C'est plutôt polyvalent et respecte tout aussi bien le caractère de la guitare que le canal disto.

    Section pédales, vous avez une réplique du Zuul qui est le noise gate de chez Fortin. Un très très bon noise gate physique d'après beaucoup (si ce n'est meilleur que l'ISP decimator), et en tout cas excellent dans sa version numérique.
    L'hexdrive est une réplique de Tube Screamer de chez Fortin. Je ne suis pas un expert des Tube Screamer, même si je vois ce que ça apporte à l'ampli pour booster un signal en façade. Mais je ne saurai le comparer à un vrai ou à d'autre simulations de Tube Screamer. Mais en tout cas, ça fait le café.
    La pédale Grind est un boost clean qui coupe sévèrement les basses jusque dans les 200Hz dans les -15dB, puis qui boost les mediums (avec un bon pic) et les aigus vers les +10dB. En gros ça met une bonne dose d'attaque, le genre de son qui vous fouette les fesses, et qui n'est pas trop brouillon si vous êtes un adepte de la 8,9 cordes ou des low tuning. Gaffe les harmoniques sifflent plus facilement avec ce genre de boost, il faut jouer proprement.

    Pour la section cab, j'ignore de quel cab il peut s'agir, mais il y a un bon petit choix de micros, avec le choix du positionnement/éloignement du micro, le niveau, la phase, etc... et bien sur la possibilité d'utiliser ses propres IRs. Bref largement suffisant pour le commun des mortels.

    Chaque partie est désactivable (pédales/Tête/Cab sim). Pratique pour se servir uniquement de certains éléments et en coller d'autres avec son DAW.

    Alors oui OK, il s'agit d'une simulation d'ampli, mais bon dieu que ça respire. Si vous avez des enceintes de monitoring et un bon petit caisson digne de ce nom, on est très proche d'un vrai, surtout en terme de dynamique. Le son de toutes mes guitares reste très distinct et respecté.
    Tout sonne sur ce bouzin, et le gros plus qu'il peut y avoir avec ce soft, c'est qu'on peut le tester en démo pour quelques jours, sans qu'on vienne nous couper le son ou nous enlever des options dans le tas.
    Bref, testez le rien que ça, ça ne vous coûtera rien d'y jeter vos oreilles et il y a des chances pour que vous n'utilisiez plus rien d'autre.
    Lire moins
  • Un petit pas pour le guitariste, un grand pour les guitaristes

    Neural DSP Fortin NTS SuitePublié le 03/03/19 à 23:07
    On ne présente plus Mike Fortin, le créateur de la marque Fortin Amplification. C'est lui qui est derrière les têtes d'ampli de Meshuggah! Autant dire que ça ne rigole pas question gain. On est dans le monde du metal extrême.

    Avec l'aide de la société Neural DSP, les deux sociétés ont d'abord crée le très populaire et excellentissime plugin de simulation de basse basé sur les pédales de chez Darkglass Electronics.

    Le NTS fait référénce ) NATAS la tête d'ampli Randall Satan appartenant à Ola Englund (qu'on ne présente plus aussi).

    Le plugin sonne incroyablement bien, c'est à ce jour la meilleur simulation d'ampli high gain et il est en train de changer la donne rien qu'avec son prix......
    Lire la suite
    On ne présente plus Mike Fortin, le créateur de la marque Fortin Amplification. C'est lui qui est derrière les têtes d'ampli de Meshuggah! Autant dire que ça ne rigole pas question gain. On est dans le monde du metal extrême.

    Avec l'aide de la société Neural DSP, les deux sociétés ont d'abord crée le très populaire et excellentissime plugin de simulation de basse basé sur les pédales de chez Darkglass Electronics.

    Le NTS fait référénce ) NATAS la tête d'ampli Randall Satan appartenant à Ola Englund (qu'on ne présente plus aussi).

    Le plugin sonne incroyablement bien, c'est à ce jour la meilleur simulation d'ampli high gain et il est en train de changer la donne rien qu'avec son prix ultra compétitif à 99€.

    Dynamique de l'instrument respecté (on est quand même loin d'un VRAI ampli à lampes) mais l'évolution par rapport à ce qui se fait actuellement est superbe.


    Plutôt que de m'étendre sur un avis par écrit j'ai fais une vidéo qui vous donne une idée de comment ce plugin sonne MASSIF:


    Lire moins
cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.