• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Audient MICO

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.6( 4.6/5 sur 7 avis )
 4 avis57 %
 3 avis43 %
Cible : Tout public Rapport qualité/prix : Excellent
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Test de la rédaction
  • 17/09/08Test du Mico de Audient

    Test du Mico de Audient - Glace goût préampli

    Quand une marque aussi sérieuse que Audient sort un double préampli micro avec circuit simulateur de tubes, réglage de phase variable et sorties numériques à 750 € TTC, on se dit que ce genre de produit peut intéresser plus d’un home-studiste. Alors, déception ou révélation ?

Avis des utilisateurs
dominique.lambert51@orange.fr04/03/2016

L'avis de dominique.lambert51@orange.fr"préampli Mico d'Audient 2 canaux et stéréo"

Audient MICO
je l'utilise en permanence dans mon studio et il est liaisonné à ma RME FF 800 en compagnie de mon Summit 2BA221
il me sert principalement pour la voix (femme et homme)
il est généralement raccordé à deux C414 mais je l'ai utilisé aussi avec des Schoeps Colette ou des KM 184 Neumann
il sort très très rarement du studio
je le trouve très transparent et il rend très bien compte des particularités des microphones auxquels il est raccordé...
il me rapproche de la RME Micstasy (le meilleur préampli microphonique du marché à ma connaissance) en terme de qualité, mais bien sûr pas autant de possibilités de réglages...
ce que j'apprécie le moins est l'alim bt externe, mais pour ces petits préamplis micro de qualité, cela n'est pas bien grave
coyote1422/12/2015

L'avis de coyote14"Bijou démocratique"

Audient MICO
Voilà le type de matériel que j'adore: simple et qualitatif, au résultat immédiat!

Il s'agit d'un préampli qui peut s'utiliser soit en stéréo, soit en double mono. Il faut garder à l'esprit que chaque canal ne dispose pas des mêmes réglages disponibles, il y a donc bien 2 utilisations possibles.

Solidement carrossé dans son chassis métallique, a priori non-rackable, il a toutefois une alimentation externe. Pas de bouton on/off, comme signalé dans un précédent avis.

Commençons par l'essentiel: la qualité des préamplis. Faisons simple: ce sont les meilleurs de tous ceux que j'ai eu, car:
- très neutres, très droits/fidèle.
- respect des transitoires irréprochable.
- une bonne réserve de gain, apparition du souffle très discrète dans les réglages extrêmes.
- Il y a une entrée DI, excellente pour les instruments type basse, guitare, et, en ce qui me concerne, un Rhodes Mk1 pour lequel il relève la "pulpe".

Comparativement à ma RME UFX, les préamplis sont meilleurs, incontestablement. Situés à l'arrière, et munis d'entrées Combo Jack/XLR.

Les sorties, elles, sont symétriques sur XLR. Rien de spécial à dire, tout est bon!

Passons maintenant à la partie numérique: ce préampli dispose de sorties numériques au format AES/EBU et S/PDIF: pas d'ADAT toutefois. Il a une connectique Wordclock pour assurer une parfaite maîtrise du jitter. Une particularité: on définit la fréquence et le réglage maître/esclave à l'aide de petits switchs à l'arrière de la machine. Solution finalement acceptable, car bien qu'un peu anachronique, c'est fiable, simple et on n'y touche pas tous les 4 matins. La résolution est de 44,1kHz, 48,0 kHz ou enfin 96 kHz. Pas de 192 kHz, ce qui est parfaitement logique étant donné l'année de conception de la machine.

Au niveau des réglages, inspectons la façade:
- des diodes affichent la résolution numérique.
- d'autres diodes vu/mètres définissent l'intensité du signal entrant. 4 diodes uniquement, mais on a les infos qu'il nous faut: présence de signal (vert), signal fort (orange), saturation des préamps (rouge, à éviter impérativement, c'est pas le genre de matériel qui donne le meilleur de lui-même quand on lui tape dedans).
- Pour chaque canal, un alim phantom 48V pour les micros statiques (encore heureux...), mais indépendante pour chaque canal, cool.
- un pad -20dB indépendant aussi pour chaque canal.
- un inverseur de phase
- un coupe bas possédant 3 seuils: 40, 80 et 120 hz: très bien!
- un potentiomètre analogique de gain, de bonne qualité (aucun craquement, réponse précise et douce), mais non cranté: il sera toujours un peu délicat d'avoir strictement le même gain sur les 2 voies: c'est là où des vu-mètres plus détaillés auraient eu leur utilité. Un mode "double" permettant de contrôler le gain des 2 entrées avec un seul potard aurait également pu répondre au problème posé.

Voilà pour ce qui est dispo sur chacune des 2 voies. Passons maintenant aux réglages qui les différencient:
- un potard HMX qui ramène une légère saturation harmonique sur le canal 1. A l'usage, le résultat, à défaut d'être de mauvaise qualité, est assez accessoire et n'amène pas une vraie couleur au signal entrant. Je ne trouve pas qu'on "réchauffe" ni "embellisse" le son. Bref, voilà une fonction qui ne gêne pas, mais qui n'apporte pas grand chose non plus.
- Bien plus pertinent: un potard faisant varier progressivement la phase entre 0 et 180° sur le canal 2. Là, la différence est tout à fait audible, et la machine se révèle très intelligente dans sa conception, puisque que sans inverseur de phase enclenché, on peut varier de 0 à 180°, et avec l'inverseur de phase enclenché, de 180° à 360°. Autrement dit, l'alignement de la phase entre les 2 canaux est complète. Et à quoi cela sert? Eh bien c'est tout à fait génial pour les situations de prise de son en stéréo: 2 micros sur un piano, ou bien sur une caisse claire (dessus/dessous), et ce bouton permet de compenser un placement approximatif de micro en trouvant le réglage de phase qui va leur donner toute la cohérence, le naturel et le "peps" des transitoires.

Ce petit Mico est donc une machine simple et génial. Le son est, vraiment, superbe. Il fonctionne parfaitement sur tous type de sources. La confiance accordée à son électronique est pleinement justifiée, on est dans une classe de matos franchement pro d'un bout à l'autre.

Seules l'alim externe et l'absence de bouton on/off, les vu-mètres un peu chiches, le réglage de la synchro fiable mais un peu old-school, et le dispensable réglage HMX sont à ranger dans les bémols. Car pour le reste, c'est un absolu sans faute, à commencer par son prix qui, même en neuf, en fait une réelle bonne affaire.
Splotch19/03/2012

L'avis de Splotch"Bon preamp, bonne D.I"

Audient MICO
Double préampli micro transistor, iil possède une entrée Hi-Z sur le canal 1 et des entrée sur combo XLR/Jacks.

Deux sorties ligne, sorties numériques 24 bits sur AES, S/P DIF coaxial et optique, la fréquence d'échantillonnage peut être choisie à l'arrière 44,1/48 ou 96kHz, elle peut aussi être réglé sur une horloge externe via l'entrée wordclock et dans ce cas la fréquence 88,2kHz est disponible.

Sur chaque voies il y a un coupe bas 3 positions, 40, 80 ou 120Hz, une alimentation fantôme, une inversion de phase et un pad, le gain va de 6 à 66dB.

Sur la voie 1 la focntion HMX vient simuler une entrée micro d'une série de produit Audient on peux régler la quantité de coloration via le bouton dédié. Sur la voie 2 la fonction variphase permet de déphasé le signal précisement ce qui est très pratique pour une prise avec deux micros.

Le seul bémol que je trouve à dire c'est l'absence d'interrupteur et l'alimentation avec bloc externe.

UTILISATION

Le manuel est succinct mais suffisant les commandes étant peu nombreuses et assez commune pour la plupart aux standard de ce genre de matériels.

Les boutons s'illuminent lorsque qu'il sont enclenchés, la façade est très lisible un très bon point.

La encore un bémol sur l'alimentation qui est à découpage, la mienne siffle affreusement dans l'extrême aigu, après avoir contacté le vendeur il semblerait que ce soit une défectueuse car il m'as assuré que j'étais le premier à m'en plaindre et qu'il en avait vendu quelques uns déjà. J'ai fini par l'envelopper avec de la mousse et le problème est réglé.



QUALITÉ SONORE

Ce préampli est assez transparent sans être chirurgical, il est précis mais pas avec un son "dur". La fonction HMX n'est pas un jouet car elle apporte vraiment une touche sombre avec un aigu moins "brillant".



AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis maintenant 1 an et demi, au travail j'utilise un focusrite ISA828, un octopré LE, j'ai un symetrix 528E et j'ai travaillé avec des consoles Allen & Heath série GL et WZ3, TAC scorpio ainsi que des yamaha numériques 01v/02r/03d, LS9, M7CL. J'ai également possédé une carte son Presonus firepod et des ECHO.

Pour moi c'est clairement un préampli de qualité supérieure propre avec un son doux mais qui reste suffisament précis tout en restant globalement neutre, il est nettement moins typé que les preamp du ISA ou de la TAC et nettement moins sec que les preamp yamaha.

Pour moi c'est un très bon choix malgré un rapport qualité/prix neuf qui reste moyen car la qualité est au rendez vous. D'occasion c'est une véritable affaire.
jokario11/01/2012

L'avis de jokario"une veritable affaire"

Audient MICO
tout ce qui faut pour moi a part l'insert qui n'est pas forcement un soucie a part pour des sessions avec des debutants qui ne tiennent pas en place

UTILISATION

dur de faire aussi simple et intuitif en un regard on a tous compris

QUALITÉ SONORE

c'est propre une vrai affaire a ce prix la surtout si vous etes plus adeptes de la lampe ou du ruban et que vous cherchez a garder la coloration de votre micro meme si l'option du hmx simule un pseudo coloration qui peut etre de temps en temps interressante


AVIS GLOBAL

-Depuis combien de temps l'utilisez vous ?
depuis trois mois

-Quelle est la particularité que vous aimez le plus, le moins ?
le plus - sa qualité sonore
le moins- je repete mais pas d'insert

-Comment jugez vous le rapport qualité/prix ?
Avec l'expérience, referiez vous ce choix ?
rapport qualité prix énorme je cherchais un pre-ampli pro neutre j'etais plus partie dans les 1500 euros mais ce pre-amp m'as convaincue et je ne regrette pas ce choix
oui je referais ce choix je sais qu'il aura toujours une place avec le temps
LPA9426/05/2009

L'avis de LPA94

Audient MICO
Voir l'avis précédent, dans lequel tout cela est bien expliqué !

UTILISATION

Utilisation très simple, à la limite le manuel ne sert à rien !
Seul petit regret au niveau des potentiomètres qui manquent de dureté au toucher, de poids, dans le sens où ils sont sensibles et que leur réglage aurait été plus simple s'ils ne tournaient pas aussi facilement (j'exagère un peu pour donner l'idée).
Gros point faible : pas de bouton on/off ! ! ! Donc 8 pour la note.

QUALITÉ SONORE

Je cherchais un double préampli avec convertisseur intégré, le tout de qualité : je suis tombé exactement sur ce dont j'avais besoin ! ! !
Le son est de très bonne qualité, naturel avec des transitoires très bien restituées. On a une impression de neutralité, de son brut voire même un peu froid : on peut dire que ce préampli délivre surtout la "matière de base" avec tout ce qu'il faut pour colorer un peu par la suite.
Je n'ai pas encore vraiment exploité les fonctions spéciales de l'appareil, à savoir la distorsion et la rotation de phase mais je les trouve intéressantes, surtout la dernière pour les prises de son à 2 micros.

AVIS GLOBAL

Très bon appareil et bon rapport qualité/prix.
La note tombe pour l'interrupteur on/off manquant.

Pour les même besoins et le même budget, oui je referais cet achat et avec plaisir même ! !

EDIT 26/05/2009 : après un peu plus d'expérience :
+ : La qualité des préamps et des convertisseurs intégrés, vraiment un régal.
+ : les 3 coupe-bas sur chaque canal, c'est confortable !
+ : l'option de rotation de phase sur le canal 2.
+ : facilement transportable.
- : un potard a pris du jeu, heureusement on peut le resserrer. Après c'est nickel.
- : l'option HMX est un peu gadget, pas très simple à bien régler, le côté très bouffi de la disto la rend très typée ce qui limite son panel d'action.
- : les petits "clics" lorsque l'on déclenche les switchs.
- : Je vais me répéter mais ça manque cruellement : un bouton on/off ! !

J'ai surtout utilisé cette boite pour des enregistrements de percussions (très très bon !) ainsi que divers bruitages avec un AT4050. Résultats pro garantis.
sonoratateur18/01/2008

L'avis de sonoratateur

Audient MICO
Le MICO n'est pas une glace mais un préamplificateur micro/ligne deux canaux à transistor exploitant d'après le manuel constructeur, les mêmes circuits de préamplification
en classe A que l'ASP008 et l'ASP8024 de la marque(pour ceux qui connaîtraient déja!).

Il intègre d'origine un CAN à 3 fréquences d'échantillonnage sélectionnables, à savoir 44,1/48/96khz lorsqu'il fonctionne en maître de synchro audio numérique. Il peut également être asservi, en tant qu'esclave, à toute fréquence d'échantillonnage entrante via son entrée word clock dans la plage de fréquences 32 à 192 Khz. Dans ces deux modes de fonctionnement(maître ou esclave audio numérique),le convertisseur fonctionne toujours à une résolution de 24 bits.

Au niveau connectique, en face arrière, on trouve 2 entrées analogiques symétriques combo XLR/Jack 6,35 et 2 sorties correspondantes analogiques sur XLR.

On regrettera peut être juste l'absence de connecteurs type insert pour traiter le signal entrant par un compresseur/limiter par exemple avant d'attaquer le convertisseur, d'autant que la réserve dynamique disponible en niveau de sortie est bonne sans être pharaonique: le niveau de sortie maxi est en effet fixé à +18 dbu, qui représente donc le sommet de l'échelle de conversion numérique à 0 dbfs. Pour des signaux d'entrée de niveau fort ou en tout cas ponctuellement élevés, on doit donc choisir, avant la prise, soit de modérer le niveau de préamplification pour conserver une marge suffisante, soit d'utiliser le commutateur pad à -10 db présent sur la face avant de chaque canal.

Pour la connectique numérique, on trouve toujours en face arrière 1 sortie AES/EBU sur XLR et une sortie S/PDIF disponible en versions coaxiale et adat optique, ce qui est plus rare dans ce type d'appareil. Une entrée wordclock sur BNC complète le tableau, à côté d'un sélecteur à 4 entrées de type "dip" permettant de sélectionner la fréquence d'échantillonnage,(la sélection est nécessaire, que l'appareil fonctionne en maître ou en esclave), l'indication de référence de synchro audio numérique interne ou externe et la terminaison 75 ohms ou pas de terminaison pour l'entrée word clock ce qui vous dispense de brancher un T et un bouchon BNC d'impédance 75 ohms sur l'entrée WC au cas où cet appareil serait le dernier esclave de la chaîne word clock.

Cet appareil est au format 1/2U et peut être racké d'après le manuel en combinaison avec un second modèle via un kit optionnel dont j'ignore le prix.

Je mets 8/10 à cause de l'absence de prise insert mais je suis vraiment très exigeant.

UTILISATION

Le manuel est très clair avec des photos illustrant chaque partie et fonction décrite. Il est bien organisé avec une progression logique dans le passage en revue de celles-ci.

En face avant sur les 2 canaux, on trouve de gauche à droite, un sélecteur d'alim fantôme +48V surmontant un commutateur pad -10 db, le potar de gain de préamplification à course très agréable à la fois souple et précis, un crête-mètre à 4 diodes -36, -12, -6 et 0dbfs(=saturation) qui fonctionne remarquablement bien. Juste en dessous un filtre coupe bas à 12 db/octave à trois fréquences de coupure sélectionnables via une combinaison de 2 boutons poussoirs(ingénieux!)40, 80 ou 120 Hhz. Et enfin un commutateur "rev" pour reverse c'est à dire d'inversion de phase si vous prenez par exemple un même instrument avec deux micros placés plus ou moins en opposition de phase.

Ceci pour en arriver à ce qui fait entre autre la spécificité de cet appareil: la présence d'une fonction supplémentaire sur chaque canal traité qui diffèrent par leur nature et qui présentent un intérêt principalement dans le cas d'une prise stéréophonique. A savoir sur le canal gauche une fonction d'ajout de fréquences harmoniques corrélées au signal entrant préamplifié, qui peut servir à mieux différencier le canal gauche du droit, accroissant ainsi l'impression de spatialisation et sur le canal droit un potar dont la course fait varier la phase du canal droit continumment de 0 à 180° permettant en combinaison ou pas avec l'inverseur de phase classique de corriger précisément d'éventuels déphasages entre les canaux gauche et droit. L'exploitation de cette fonction requiert une écoute subtile et donc impérativement une cabine technique séparée du local d'enregistrement et elle fontionne également très bien. J'ai pu la tester avec deux micros KM184 sur piano acoustique demi-queue. Avec un réglage modéré, on obtient un résultat vraiment intéressant dans certains placements de micros.

QUALITÉ SONORE

Pour ce qui est de la qualité du signal traité, que ce soit au niveau étage de préamplification ou au niveau du convertisseur, le son est vraiment d'une transparence et d'une définition exceptionnelles dans l'absolu et dans toute la bande de fréquences originale, et à plus forte raison dans cette gamme de prix(750 euros TTC). Pour peu de disposer de micros adéquats, vous récupérez assurément un signal de très qrande qualité préservant totalement le caractère de l'instrument. C'est pour moi le gros point fort de cet appareil.

AVIS GLOBAL

Je l'ai acheté il y a 1 mois et j'en suis très satisfait.
Ce que j'aime le plus en tout premier lieu c'est sa grande transparence, ensuite la performance de ses réglages et leur côté très intuitif et enfin son esthétique.
Ce que j'aime le moins, c'est sa réserve dynamique un tout petit peu juste parfois et donc l'absence de prise insert même si du fait de l'absence de distorsion ou du moidre bruit de fond on peut enregistrer à un niveau un peu plus modéré et augmenter après coup le niveau des signaux enregistrés sans problème au mixage pour des prises plus critiques en gestion de niveau.
Le rapport qualité/prix est imbattable pour des instruments acoustiques dont le timbre doit être respecté, y compris sur la voix.
Je referrai ce choix sans hésiter car il correspond totalement à mes besoins.
contenu en anglais
stompboxjon07/01/2013

L'avis de stompboxjon (contenu en anglais)"The preamps rock!"

Audient MICO
The Audient MICO is a 2 channel mic preamp that is compact and has some really solid features for the price. This would be one of my first options to go with if I was starting my career all over again and wanted a smaller desktop style interface. The sound you can get when recording with the MICO is great, mainly because of the preamps. The preamps are very warm and clean; they are also quiet and will give you about as good of a quality you can get from home (as long as you have a good condenser).

UTILIZATION

There is phantom power on the MICO but it is switchable, meaning you can turn it on or off depending on if your microphone needs it or not. It also has a -20 dB pad switch and switchable filters for high pass. This interface is built pretty well and seems to be very solid. The knobs and buttons on the front are very well made and it seems to be made out of solid steel.

SOUND QUALITY

Getting started with this interface is pretty simple, but if you are a beginner it could be difficult to understand just looking at it for the first time because of all of the buttons for phantom power and filter cuts. But if you glance at the manual you will understand how to use this interface easily and you will start working with both channels quickly (channel 1 and channel 2).

OVERALL OPINION

This interface is better than a lot of M Audio desktop interfaces because of the preamps and the overall build of the interface. It is made very well and it is compact. The recording quality is amazing for a interface that is this small. This is the first Audient interface that I have ever used, I am very impressed and I am looking forward to seeing more products from them.