Two Notes Audio Engineering Le Bass
+

Le Bass, Préamplificateur basse pédales de la marque Two Notes Audio Engineering appartenant à la série Le Preamp.

j'arrete demain 09/03/2017

Two Notes Audio Engineering Le Bass : l'avis de j'arrete demain

« un son qui se mérite »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
fender precision passive > le bass > ampli markbass en flat sound

je l'utilise pour du gros son rond aux doigts avec un poil de brillance pour traverser le mix (mais pas de cling-clang).

encombrante pour une pédale, transfo spécifique, mais j'ai trouvé le(s) son(s) après pas mal de tâtonnements.

au premier branchement, grosse déception : beaucoup de souffle pour un son très creusé en canal A et claquant-canard en canal B, le mix en cold fusion donnant le seul son convaincant que j'arrivais à en tirer.

merde alors... 300 boules pour ça, j'ai les bass-balls !

une petite sieste pour me calmer et j'y retourne, je la branche en série avec mes 2 références en préampli : MXR M81 pour le clean et sansamp VT pour le médium boost. l'idée est de retrouver ces deux sons dans une seule pédale.

je réalise que le souffle provient de mon habitude d'utiliser le son bypass. Le niveau de sortie de la precision passive est insuffisant pour cet usage, en clair il faut monter un peu le gain d'entrée pour bénéficier d'un bon son mais du coup le niveau de sortie en bypass est trop bas pour être utilisable (ou alors quand on veut jouer pianissimo).

le canal A devient crémeux à coeur, avec une légère compression. sur le B je mets un tout petit peu de gain pour ne pas distordre, et je trouve un son très médium, même en retirant encore un peu de médiums. C'est le son pas beau tout nu mais qui sort dans un mix bruyant sans se monter en volume. la cold fusion sonne assez sec alors j'essaie la hot et c'est le pied... un son épais et précis pour les passages en avant.

je compare avec mes références, mission accomplie, je peaufine les réglages (voir photo) et le résultat est sans appel : le son est vraiment meilleur dans les 2 cas.

côté prise en main :
- les réglages du canal A sont très fins, il faut ajuster précisément les 4 potards : trouver assez de gain pour faire travailler la lampe, mais pas trop pour rester précis, ajuster les basses pour la rondeur sans envahir, accrocher juste ce qu'il faut d'aigus pour ne pas faire cling-cling
- ceux du canal B sont moins précis, notamment le sweep des mids, par contre le gain sature très vite (la limite dépend du jeu et de la basse)

tout ça pour dire que ce n'est pas un produit plug and play. il faut prendre son temps pour trouver ses sons, y revenir plusieurs fois avec des oreilles neuves. le résultat en vaut vraiment le coup

au chapitre des réserves :
- un pad pour basse active / passive aurait été le bienvenu.
- le (léger) clic à l'enclenchement des footswitches n'est pas très pro
- je ne suis pas fan de la saturation obtenue (histoire de goût), donc je reste toujours un peu en-dessous de sa limite... dommage, peut-être qu'avec une autre lampe ?
- la faible efficacité des réglages de tonalité du canal B quand on met un petit gain
- l'absence de blend de la boucle d'effets dans laquelle on ne peut pas mettre n'importe quoi au risque de perdre le bénéfice du son de la bête

critiques constructives car je demeure très satisfait de mon acquisition. on a un vrai son organique qui fait la différence à haut volume.

produit orienté amateur averti / pro, utilisable dans toutes configs, notamment grâce à sa connectique pléthorique et ses énormes possibilités de routing

------------------------------ EDIT -------------------------------------

j'ai changé la lampe pour une 12AY7... une lampe avec moins de gain
la saturation du canal B est nettement plus progressive
on a un peu moins de dynamique, le son est plus compact et sa compression est idéale pour entrer en direct dans la sono

félicitations pour la réactivité de l'équipe de two notes qui répond rapidement aux questions.

Photos liées à cet avis

photo