Prise de Son & Mixage
Techniques du Son Prise de Son & Mixage

Si un bon mixage doit pouvoir s'appuyer sur de bonnes prises de son, il dépend aussi grandement des décision qui sont prises à ce stade. Le choix des micros, leur placement sont autant de paramètres qui influeront sur le projet, avant même que le mixeur ne dégaine EQ, compresseurs et réverbs pour mixer les pistes en un tout cohérent.

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

[Bien débuter] Le mariage micro / préampli (2e partie)

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

Nantho Valentine

membre non connecté
Nantho Valentine
3640 posts au compteur
Rédacteur

Score contributif : 40

1 Posté le 27/07/2019 à 21:07:57Lien direct vers ce postSignaler un abus
Après l’approche conceptuelle vue la semaine dernière, penchons-nous aujourd’hui sur quelques notions concrètes qu’il convient de prendre en compte pour un accouplement micro/préampli sans anicroche.


Lire l'article




Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !

kosmix

membre non connecté
kosmix
15527 posts au compteur
Drogué à l'AFéine

Score contributif : 2 181

2 Posté le 28/07/2019 à 02:14:18Lien direct vers ce postSignaler un abus
Je préfère largement ce type d'article au précédent qui était du style "conceptuel".

Même si pour la plupart d'entre-nous, petits home-studistes amateurs, le concept de "parc de micros" et de "quel préampli choisir" relève plus du phantasme que de la réalité.

« J'ai tellement faim que je pourrais bouffer un légume »

Al Bundy

KURZ67

membre non connecté
KURZ67
13 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 49

3 Posté le 28/07/2019 à 08:32:34Lien direct vers ce postSignaler un abus
Je te suis dans ton raisonnement, mais toutes nos cartes sons de Home studio sont équipées de préampli. Et tout ce qui ce dit dans les articles s'applique à nos cartes. Qu'on ait un preamp séparé ou incorporé, c'est la même chose. De plus cela permet aussi de comprendre les test qui sont fait sur audiofanzine et notement sur la qualité des preamp des cartes sons. Toutes ces données sur le rapport signal bruit y apparaissent. Cela permet aux débutants de mieux comprendrent et de s'y retrouver. Ces articles sont fait pour eux pas pour tous les énormes mixeurs, enregistreurs et masteuriseurs qui se promènent sur audiofanzine. Ce sont les bases pour mieux acheter et mieux utiliser son matos quand on débute et même quand on croit déjà être un confirmé. Bon dimanche, Fab

Infierno para planchar

membre non connecté
Infierno para planchar
3461 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 111

4 Posté le 28/07/2019 à 09:51:23Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
les micros électrostatiques ont besoin d’une alimentation fantôme alors que son usage est proscrit pour les dynamiques, [...]


Le seul cas où un dynamique peut être endommagé par une alimentation fantôme c'est si il n'est pas muni d'un transfo de sortie / pas correctement symétrisé en sortie. C'est un cas virtuellement inexistant en (home) studio, sauf à utiliser des micros extrêmement cheap (genre ça) ou du très vintage.

https://www.soundonsound.com/sound-advice/q-phantom-power-on-dynamics

je pense que j'ai compris bien plus de choses que toi, mais on va pas y passer la journée

Ramses28

membre non connecté
Ramses28
1064 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 186

5 Posté le 28/07/2019 à 09:54:05Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de kosmix :

Même si pour la plupart d'entre-nous, petits home-studistes amateurs, le concept de "parc de micros" et de "quel préampli choisir" relève plus du phantasme que de la réalité.


C'est sur que le home studiste n'aura jamais le parc micro/preamp d'un gros studio mais ce n'est pas pour autant un fantasme. Si tu débute d'accord mais après quelques années on peut avoir plusieurs micros et préamplis sans être fortuné.

Will Zégal

membre non connecté
Will Zégal
58563 posts au compteur
Will Zégal

Score contributif : 5 808Cet utilisateur possède un compte compos

6 Posté le 28/07/2019 à 11:28:45Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
Deuxième notion qui va sans dire, mais ça va mieux en le disant : faites attention à l’alimentation fantôme.

C'est d'ailleurs un scandale que sur certains produits d'entrée de gamme, il n'y ait carrément pas de témoin d'enclenchement de la fantôme, seule la position du bouton (enfoncé ou non) ou du switch indiquant son enclenchement.
A nuancer avec le fait que des utilisateurs de tels produits ont peu de chance d'avoir des micros à ruban dans leur parc, mais quand même, l'économie d'une LED peut coûter cher à l'utilisateur.

Infierno para planchar

membre non connecté
Infierno para planchar
3461 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 111

7 Posté le 28/07/2019 à 11:53:18Lien direct vers ce postSignaler un abus
La majorité des micro rubans modernes (si ce n'est tous) sont conçus pour supporter sans problème une alimentation fantôme, comme les dynamiques. Sauf cas qui font plus figure d'exception que de règle, ce n'est un problème qu'avec des micros à ruban anciens.

je pense que j'ai compris bien plus de choses que toi, mais on va pas y passer la journée

wiznik

membre non connecté
wiznik
58 posts au compteur
Posteur AFfranchi

Score contributif : 466

8 Posté le 28/07/2019 à 11:54:51Lien direct vers ce postSignaler un abus
Merci pour cet article qui nous replonge avec bonheur
dans les manuels et autres spécifications de notre matos.

Par contre je n’ai pas trouvé le SNR mes bestioles:
SM57 et M88TG.
Y’a que sur le ART pro MPA II où j’ai trouvé le CMRR
(Taux de rejection du mode commun)
mais je ne suis pas sûr que ce soit la même chose. :???:

Infierno para planchar

membre non connecté
Infierno para planchar
3461 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 111

9 Posté le 28/07/2019 à 12:44:41Lien direct vers ce postSignaler un abus
Parler de SNR n'a de sens que lorsqu'il y a de l'électronique active dans le chemin du signal. Les microphones dynamiques en étant dépourvu, il est normal que les fabricants n'indiquent pas de SNR sur leurs docs. Dans ce cas là c'est seulement le SNR de ton préampli qui est à prendre en compte.

https://www.dpamicrophones.com/mic-university/the-basics-about-noise-in-mics

Citation de DPA :
The self-noise of dynamic microphones is seldom specified because the preamp usually determines the noise level.


Le Common Mode Rejection Ratio n'est effectivement pas du tout la même chose que le Signal-to-Noise Ratio.

je pense que j'ai compris bien plus de choses que toi, mais on va pas y passer la journée

[ Dernière édition du message le 28/07/2019 à 13:06:47 ]

rroland

membre non connecté
rroland
23291 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 2 958

10 Posté le 28/07/2019 à 12:45:51Lien direct vers ce postSignaler un abus
Il est essentiel d'insister sur l'impédance d'entrée.

Les micros à ruban (les passifs) sortent une impédance souvent bien plus élevée que les micros statiques. Du coup, il faut prévoir une impédance adaptée pour le préampli sous peine d'être cruellement déçu.
Certains achètent un micro à ruban sans connaitre cette caractéristique et le revendent après peu de temps, parce qu'il sonne mou et amorti. Alors que le problème vient de l'impédance du préampli, pas du micro.

Certains préamplis sont plus adaptés, comme les AEA qui disposent d'une impédance d'entrée de 10K Ohms (et qui sont de plus très silencieux).

[ Dernière édition du message le 28/07/2019 à 23:18:49 ]

Revenir en haut de la page