Pittsburgh Modular Microvolt 3900
+
Pittsburgh Modular Microvolt 3900

Microvolt 3900, Synthétiseur analogique en rack de la marque Pittsburgh Modular.

Prix public US : $629 VAT
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
Dick_T 02/12/2019

Pittsburgh Modular Microvolt 3900 : l'avis de Dick_T

« Très bonne surprise »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

En home-studio uniquement pour le moment, couplé a cubase, plus un keystep de Arturia. Pas d'autres modules pour l'instant, je résiste à l'appel du modulaire, surtout qu'on peu faire tellement de chose avec juste ce synthé !

Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?

- Le synthé est franchement classe, beau ( critère certes subjectif), les leds des faders qui clignottent quand le signal passe rajoutent au coté ludique. Elles flashent un peu fort dans la pénombre mais en plein jour, c'est nickel. Le soir faut juste faire mumuse dans une pièce bien éclairée pour éviter la fatigue oculaire.
- Le tout parait globalement bien solide, le synthé est lourd, avec son habitacle en métal noir, et ne fait pas du tout cheap ou tape à l’œil. Les faders sont très agréable à utiliser et offrent une résistance appréciable quand on les manipule. On peut modifier plusieurs paramètres en même temps, ce qui est je pense plus dur avec des potards.
- les minis potards semblent un peu plus cheap en terme de finition mais on ne passe pas non plus son temps a les triturer comme les faders.
- les 6 cables de patch fournis sont de bonne facture et assez long pour atteindre chaque input. Prevoir quand meme d'autres cables pour augmenter les possibilités en terme de patch.
- Un cable midi vers mini jack est fourni.
- le manuel n'est pas fourni il faut le télécharger sur le site de pittsburgh (en anglais uniquement). Il est globalement bien fait mais peut paraître un peu aride, je conseille de regarder les quelques videos tutoriel super étranges de pittsburg modular qui expliquent un peu plus certaines fonctionnalités pas forcement évidentes pour un débutant.

Quel est votre avis sur le son de manière globale ?

- Globalement je suis très satisfait, le son du vco est vraiment original, avec un vrai caractère. 4 formes d'ondes disponibles (sine/harmonic sine, sawtooth, squarewave, et fold), le sine permet des basse bien rondes, le mode harmonic sine la fait bien ressortir. Le fold est un régal et permet un genre de modulation de fréquence original au possible. Saw et Pulse permettent des basses bien agressives. On peut mixer entre elles chacunes de ces formes d'ondes , donc le panel de sons possible est bien large !

- le vco est très très vite stabilisé, je n'ai pas rencontré de problème d'accordage, sur le manuel ils disent que c'est optimal au bout de 10 minutes, mais franchement on dirait que c'est moins que ça.

-le filtre binaire, en mode normal c'est un filtre soustractif classique, en mode instable "auto oscillant" (qui fonctionne a l'envers, une fois qu'on est complètement "ouvert" dans le mode normal on active le mode instable et on rebaisse les faders) c'est la fête aux sons extrêmes, industriels, voire carrément agressifs (attention aux oreille ça part vite dans la résonance ultra aiguë du genre qui perce les tympans). Ce mode s'accorde vraiment très bien avec la disto inclue, et fait des merveilles avec les sons percussifs.

-le VCA, permet deux modes , un premier classique, un second en Low Pass Gate c'est à dire que lorsque le volume est faible, les basses ressortent plus (ou plutôt le son perds des harmoniques) et inversement si le volume monte on retrouve plus d'harmoniques, ce qui est censé imiter le fonctionnement naturel du son. La encore pour tout ce qui est percussif le lpg fait des merveilles. le bouton Pluck ajoute du claquant aux sons percussifs,( par contre avec une attaque autre que zero il n'a plus d'effet). le potard de dynamic response permet de d'avoir un decay avec le pluck activé. Globalement c'est possible d'avoir un rendu similaire avec juste l'adsr bien réglé, mais le pluck rajoute vraiment du punch.

- le module de sortie, bah c'est un master volume quoi, sauf que le drive qui lui est associé rajoute lui aussi énormément de volume, ce qui est un choix pour le moins étrange. Il est donc ardu de monter le drive tout en gardant un volume persistant, il faut contrer en baissant le master. Bizarre, mais la encore on sent la volonté de simuler un comportement naturel du son, si cela sature c'est que c'est fort ! La réserve de gain est en tout cas énorme.

- les modulations: Bon et bien avec un LFO, un pseudo random et une enveloppe AD cyclable il y a de quoi faire. le LFO peut aller du tres lent à l'audible. Le pseudo random permet vraiment une grande richesse dans les modulations, sans tomber dans l'aléatoire total. Le fonction generator est un genre de lfo en triangle dont on contrôle indépendamment la montée et la descente, pour encore plus de possibilités. Il est possible de s'en servir comme d'un second VCO, toutefois un peu limité.

-le midi : les 6 boutons situés a gauche du synthé permettent beaucoup de choses, pèle mêle nous avons un sequenceur 16 pas, un arpégiateur jusqu'à 16 notes avec mode hold, le tout transposable. Sur le forum dédié je disais qu'il n’était pas nécessaire d'acheter un clavier maître très avancé, je maintiens ma position, mais j'ai fini par prendre un keystep.

-la patch bay : bien complet, permet beaucoup de choses, et est pensé pour être le centre névralgique d'un système modulaire plus étendu. Mais sans aller jusque la : on peut faire un feedback loop en reroutant la sortie casque dans l'entrée son externe, ce module dispose d'un gain en plus ce qui permet de booster a tel point des sources audio, qu'elles peuvent ensuite servir de contrôle pour les autres entrées de patch. On peut activer le VCA par ma foi... tout ce qu'on veut, avec l'entrée VCA in. On peut utiliser en meme temps le pseudo random, le LFO ( qui possede a peu pres toutes les formes d'ondes possible) et le fonction generator... bref c'est très très poussé. Pas sur qu'il y ait autant de possibilités dans les synthés de la concurence.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

+ : clairement le son ultra original ! le LPG ( je pense que le microvolt est le seul semi modulaire dans cette gamme de prix à proposer cette possibilité). Le "double" filter. Les possibilités de modulations. Le design clair et simple a lire, la patch bay bien organisée et bien fournie.

- : les minis potards, le drive qui booste le volume ( mais on s'y fait). Pas de midi out ! ( d'ou l’intérêt d'un clavier type keystep). 1 seul VCO, mais quel VCO ! Je regrette (un peu) que sur la patchbay manque un controle independant de chaque forme d'onde.

Voila je referais ce choix en tout cas, pour un premier semi modulaire !