jfsTheRotorLodge 07/10/2020

SOMA laboratory LYRA-8 : l'avis de jfsTheRotorLodge

« Pas pour tous public »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Pour quel style de musique j'utilise cet appareil : cinématique - ambient en studio uniquement, improvisation, le live serait quasi impossible à mon sens. J'ai d'ailleurs regardé les vidéos de son créateur en train d'improviser, il doit avoir passé des heures dessus pour un résultat pareil.

Finition et solidité : beau et lourd comme un tank, potards très doux et réactifs, senseurs très réactifs également, belle finition. Un beau produit, addictif. Prise en main immédiate, vous avez immédiatement les mains dans le cambouis sonore.

Mon avis global : mitigé, si votre but est de faire de la musique noisy, extrême et bruitiste en improvisation alors ok. Pour ma part j'étais plus attiré au départ par ses sons sans effets de lyre électronique, le côté corne de brume mais on bascule très vite dans un côté bruitiste et pour cela, je suis un peu déçu. Après plusieurs séances d'enregistrement, je me rends compte que cela sonne souvent de la même manière. Au niveau des sensors et de leur capacité à créer une "mélodie", le nombre de senseurs est limité, j'ai même pensé à en acheter une 2e. Mais la difficulté d'accorder la Lyra me freine un peu à l'achat d'une 2e.

Mon avis sur le son, les possiblités d'édition et de traitement : le son est puissant, l'orage gronde la-dessous ! Les potards de contrôle en "pyramide" et qui permettent de rappeller ce que vous avez manipulé précédemment en une espèce de retour de tempête d'effets sonores est impressionant. Evidemment, quand on éteint la bête et que l'on rallume, plus rien, d'où la nécessité de tout enregistrer.

Ce que j'apprécie le plus : le côté appareil de laboratoire à un prix abordable. On est pas sur du manufacturé à grande échelle mais de la petite production. Egalement, les effets internes et la possibilité de lui faire rentrer de l'audio in, bien vu.

Ce que j'apprécie le moins : le nombre de senseurs (le clavier en quelque sorte) trop limité à mon goût, il faudrait je pense, deux machines couplées, l'absence d'un quelconque moyen de le trigger, midi / cv ou un séquenceur interne. On est obligé d'enregistrer tout ce qui sort, quasi impossible de jouer de la Lyra comme un instrument conventionnel puisqu'elle n'a rien de conventionnel. J'ai payé la mienne au prix fort des premières sorties (750€) et si c'était à refaire, j'en prendrais une ou deux mais d'occasion.

Merci pour votre lecture. JF