gnoulie 19/03/2015

Yamaha TX81Z : l'avis de gnoulie

« Vintage mais pas trop, moderne mais pas cher »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les débutants
C'est un engin qui aujourd'hui fait sourire (polyphonique 8 notes, 32 mémoires user pour les voices) mais qui est de conception robuste, et rend toujours et encore de bons services.

Il appartient certainement à une époque lointaine, mais suffisamment proche pour se révéler encore très pratique, et intéressant sur le plan sonore :

- Il apporte la patte "FM" au sein de votre config, càd ce qq chose qui n'appartient ni à l'analogique, ni au numérique PCM, et qui vous apportera peut-être le son que vous ne trouvez pas sur votre matos récent : celui qui tranche par ses harmoniques inhabituellement placés. Bien sûr, avec seulement 4 opérateurs, vous tournerez rapidement en rond sur le plan des sonorités typiques de base. Cependant avec les possibilités d'enrichir (ou d'appauvrir) le spectre harmonique de chaque timbre d'une manière "non naturelle" (par opposition au résultat obtenu avec un filtre, par exemple), voire inattendue, vous obtiendrez (chaque opérateur disposant de son générateur d'enveloppe et de 7 niveaux de réponse à la vélocité), un son expressif et ciselé à votre goût, même si ce n'est pas forcément le timbre que vous aviez en tête. Laissez-vous surprendre...

- Son implémentation midi est complète, et il existe de nombreux éditeurs qui permettent de modifier et de gérer ses patches, confortablement et sans se soucier de sa mémoire user limitée ; personnellement j'utilise un shareware sympa et simple, qui fait largement le taff, pour 20 Dollars ; de plus, il comporte déjà une large collection de patches, qui n'est ni plus ni moins, tout ce que vous allez pouvoir récolter sur la toile de votre propre cueillette, mais déjà rangée et doublons supprimés ; ce choix de soft n’engage que moi, je n’en ferai donc pas plus ample publicité ici, d’autant plus qu’il existerait une solution française pour à peine plus cher (Unisynth)

- Il ne dispose pas d'effets intégrés (en dehors d'un transpositeur/délai Midi), ce qui le rend bien pâle en écoute "dry". Mais raccordé (à armes égales, donc), à une unité d'effets externe, il vous séduira tout autant que votre dernier bouzin ; je l’avais laissé prendre la poussière durant des années, et l’ai remis au taff aujourd’hui avec un MFX Boss VF1 au derrière, et je peux vous dire que je suis satisfait de ne pas l’avoir vendu !

- 2 sorties Jack asymétriques mono, utilisables en stéréo ; chaque "voice" peut être affectée soit à la sortie I, II ou I+II en mode Performance

- Mode Performance (mémoire interne pour 24 perfs) : permet de profiter de sa multi-timbralité 8 voies, avec tous les paramètres essentiels pour une bonne exploitation Midi multi-canaux. Il comporte une particularité à double tranchant cependant : pour chaque timbre, vous devez y définir un nombre maxi de notes, pour un total de 8, ce qui limite encore, dans ce mode de partage fixe (et donc non auto-adaptatif en fonction des ressources générales de l’appareil), la polyphonie résultante ; cela autorise néanmoins une certaine maîtrise du vol de voies

En conclusion, rien d’exceptionnel bien sûr, mais compte tenu de sa robustesse, ses particularités sonores, le peu de place qu’il prend et sa cote modique, ça ne mange pas de pain et peut se révéler très utile.